Comment traiter et prévenir les piqûres de tiques ?

Les tiques transmettent des maladies aux animaux et aux humains. Parfois, les effets sont graves.
Comment traiter et prévenir les piqûres de tiques ?

Dernière mise à jour : 19 janvier, 2022

Les piqûres de tiques peuvent provoquer un léger inconfort comme des maladies dangereuses, tant chez l’homme que chez l’animal. Ce sont des arachnides qui habitent les sols, l’herbe, les feuilles mortes, les buissons et les arbres. Les tiques ont 8 pattes et elles sont brunes, rougeâtres ou noires.

Dans la plupart des cas, les blessures causées par ces insectes ne sont pas dangereuses. Cependant, il existe de nombreuses espèces génératrices d’infections.

Marcher dans un parc, un champ ou une cour vous expose à une piqûre de ces insectes, qui sautent pour s’attacher à la peau d’un animal ou d’une personne. Découvrez ci-dessous quels sont les symptômes et les maladies associées aux piqûres de tiques, entre autres informations pertinentes.

Comment identifier les piqûres de tiques ?

Il est possible d’être piqué par des tiques et de ne le savoir que lorsque les symptômes apparaissent, si ces derniers étaient porteurs de la maladie. Les symptômes apparaissent jusqu’à 10 jours après le contact, temps pendant lequel la tique reste attachée à son hôte. Après la période d’alimentation, l’insecte gonfle et a tendance à tomber au sol.

Les zones du corps humain que les tiques piquent habituellement sont l’aine, autour et à l’intérieur des oreilles, les aisselles, le nombril, le cuir chevelu, la taille, les fesses et derrière les genoux. Elles recherchent des parties chaudes et humides difficiles à voir.



Les symptômes

Lorsque les piqûres de tiques sont inoffensives, vous ne remarquez qu’une légère rougeur et des démangeaisons. Parfois, il n’y a pas de douleur, car une substance anesthésique est injectée dans la peau lors de l’ancrage. Les signes suivants révèlent une piqûre de tique plus ou moins grave :

  • Éruption
  • Sensation de brûlure
  • Cloques
  • Fièvre
  • Maux de tête et douleurs articulaires
  • Gonflement des ganglions lymphatiques
Tique mordant la peau.
Après s’être alimentée, la tique gonfle et a tendance à tomber au sol.

Certaines tiques transmettent des virus et des bactéries. Elles peuvent aussi provoquer des réactions allergiques ou des pathologies graves.

Les maladies associées aux piqûres de tique

Bien qu’il existe des piqûres anodines et d’autres qui entraînent des infections, certaines peuvent provoquer des affections assez rares qu’il ne faut pas négliger. Le taux de mortalité varie en fonction du moment où le diagnostic est posé. Les altérations de complexité contractées par une piqûre de tique sont généralement les suivantes :

  • Tularémie
  • Anaplasmose
  • Maladie de Lyme
  • Fièvre à tiques du Colorado
  • Babésiose
  • Fièvre pourprée

La maladie de Lyme est la maladie la plus fréquemment signalée aux États-Unis. Pour la contracter, il faut que l’insecte soit resté au moins 36 heures attaché à la peau. Pour les autres pathologies, quelques minutes de contact suffisent.

Le traitement

Si vous remarquez qu’une tique vous pique, la première chose à faire est de retirer la tique de la peau. Mettez des gants et utilisez une pince, afin de la saisir le plus près possible du derme.

Tirez-la vers le haut et assurez-vous que tout le corps de l’animal a bien été retiré. Nettoyez ensuite la zone à l’eau, puis désinfectez-la avec de l’iode ou de l’alcool isopropylique.

Quant à l’insecte, noyez-le dans de l’alcool et rangez-le dans un récipient fermé hermétiquement. Si une consultation médicale est nécessaire, prenez la tique avec vous : connaître l’espèce permet de prescrire des traitements spécifiques lorsque l’infection se complique.



Comment prévenir les piqûres de tiques ?

  • Ne vous asseyez pas dans des zones fortement végétalisées.
  • Préférez les chaussures fermées.
  • Portez des vêtements qui couvrent vos bras et vos jambes.
  • Évitez les chemins avec des herbes hautes.
  • Lavez les vêtements usagés à l’eau chaude les jours d’exposition possible.
  • Examinez vos animaux de compagnie.

Aussi, il est recommandé d’entretenir son terrain et de faire en sorte que ce dernier n’attire pas les cerfs, par exemple, car leurs tiques sont porteuses de maladies pour l’homme. Il est également conseillé d’utiliser des produits chimiques qui réduisent le nombre de tiques.

Les répulsifs DEET et ceux contenant de la perméthrine sont de bonnes options contre ces insectes. Il faut toujours respecter les instructions du fabricant.

Lieux à forte prévalence de tiques.
La randonnée et le camping sont associés au risque de se faire piquer par des tiques.

Quand aller chez le médecin ?

Consultez un médecin si vous n’arrivez pas à retirer la tique. Gardez à l’esprit que plus elle est attachée à vous, plus le risque de transmission de maladies augmente. Les palpitations, la paralysie musculaire et les problèmes respiratoires sont considérés comme des signes de complications.

Par ailleurs, même si vous êtes asymptomatique ou que l’inconfort disparaît, il convient de consulter un professionnel de santé. Au bout de quelques jours, une urgence peut se manifester et il sera important de suivre un traitement qui pourra prévenir les séquelles.

This might interest you...
9 vérités sur les moustiques que vous devriez savoir
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
9 vérités sur les moustiques que vous devriez savoir

Les moustiques, en plus de générer des allergies dans notre peau, sont également porteurs de parasites et de maladies virales. Renseignez-vous sur ...