Comment traiter naturellement une déchirure musculaire ?

Faire du sport a aussi son côté négatif : des blessures redoutables peuvent apparaître si l'on ne prend pas bien soin de soi avant, pendant et après la pratique sportive. Dans le cas d'une déchirure musculaire, sachez qu'il est possible de soulager l'inconfort avec certains remèdes maison.
Comment traiter naturellement une déchirure musculaire ?
Valeria Sabater

Rédigé et vérifié par la psychologue Valeria Sabater.

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Une déchirure musculaire correspond à une petite rupture au niveau des fibres musculaires, causées par un fort impact ou une traction. Bien qu’elle puisse toucher n’importe quel muscle, cette blessure est plus courante dans le bas du dos, le cou, les épaules et les ischio-jambiers.

Par ailleurs, cette blessure peut être très douloureuse et affecter la mobilité. Il est donc intéressant de savoir quelles stratégies suivre à la maison pour  réduire l’inconfort et récupérer le plus rapidement possible. Prenez des notes !

À quoi est due une déchirure musculaire ?

Si vous ramassez quelque chose avec force, vous pouvez ressentir instantanément une très forte brûlure à l’épaule ou même dans le dos. Ce mouvement peut provoquer ce qu’on appelle une déchirure musculaire. Aussi, elle apparait fréquemment après un coup, un petit accident de la circulation ou même pendant la pratique d’un sport.

Selon un article de Harvard Medical School, cette blessure est classée en trois catégories, en fonction de la gravité des dommages causés aux fibres musculaires.

  • Catégorie 1. Il s’agit d’une déchirure légère, dans laquelle seules quelques fibres musculaires sont étirées ou déchirées. Très probablement, vous ressentirez de la douleur en bougeant, mais vous pouvez récupérer parfaitement en vous reposant à la maison.
  • Catégorie 2. Dans ce type de déchirure, il y a un plus grand nombre de tissus blessés et une douleur intense est généralement ressentie. Il est même courant qu’une masse apparaisse immédiatement sous la peau. Le muscle n’est pas complètement rompu, mais il y a une blessure qui doit être traitée.
  • Catégorie 3. C’est la plus grave, car le muscle est déchiré. Cela est perceptible car, immédiatement, une couleur violette apparaît, signe qu’il y a du sang interne et que le muscle s’est fendu en deux. Vous remarquez que vous ne pouvez pas bouger.

Quels sont les symptômes ?

Les cas légers et modérés peuvent être traités à la maison avec du repos et quelques remèdes maison. En matière de signes et de symptômes, ceux-ci varient en fonction de la gravité de la blessure. Ce sont les suivants :

  • Douleur ou sensibilité
  • Rougeur ou ecchymose
  • Mouvement limité
  • Spasmes musculaires
  • Gonflement
  • Faiblesse musculaire

Les remèdes maison pour soigner une déchirure musculaire

Les déchirures musculaires sont généralement bénignes et la récupération prend généralement quelques jours. Heureusement, certaines recommandations et remèdes maison peuvent aider à soulager l’inconfort.

1. La compresse froide, une alliée pour soigner une déchirure musculaire

Au moment où vous remarquez que vous avez subi une déchirure musculaire, voyez si votre peau devient rouge ou violette. Si c’est le cas, il peut s’agir d’un accident vasculaire cérébral causé par une rupture complète du muscle. Si vous remarquez une grosseur, cela peut indiquer que la blessure est modérée ou légère.

Si vous ne pouvez pas bouger, demandez de l’aide immédiatement pour aller chez le médecin. Il est essentiel que vous appliquiez immédiatement une compresse froide, afin de réduire l’inflammation avant de recevoir les soins du spécialiste.

Compresse froide.

2. Du repos et un pansement adapté

Pour stopper l’inflammation, il est recommandé d’utiliser un pansement et de compresser la zone touchée. C’est essentiel, mais attention à ne pas appliquer trop de pression, car cela pourrait gêner la circulation sanguine. Il est préférable de commencer par l’extrémité la plus éloignée du cœur.

Vous devez être conscient que vous allez avoir besoin de repos. Alors allez-y doucement, car il faudra du temps pour que la déchirure musculaire disparaisse. Tenez le membre affecté vers le haut afin que la pression artérielle ne s’accumule pas dans la zone endommagée. Être patient est la clé du processus !

3. Le saule soulage la douleur

Il est normal de recourir à des analgésiques comme l’ibuprofène. Mais, comme vous le savez déjà, une prise en grande quantité peut avoir des effets négatifs sur la santé. Ainsi, si vous souhaitez recourir à des remèdes naturels, la saule peut être une bonne option pour atténuer l’inconfort.

À ce sujet, une recherche publiée sur Phytotherapy Research indique que l’extrait d’écorce de saule a des effets analgésiques et anti-inflammatoires, ce qui le rend efficace pour soulager la douleur. Vous pouvez préparer une tasse d’infusion avec 2 cuillères à soupe d’écorce râpée, deux fois par jour.

Infusion de saule.

Une déchirure musculaire peut-elle être évitée ?

Les déchirures musculaires peuvent être évitées si certaines recommandations sont prises en compte lors de l’exercice. La publication de Harvard Medical School mentionnée ci-dessus suggère ce qui suit :

  • Échauffez-vous toujours avant de pratiquer une activité physique.
  • Suivez une routine d’exercice conçue pour étirer et renforcer vos muscles.
  • Augmentez progressivement l’intensité de la routine d’exercice pour éviter le surmenage.
  • Maintenez un poids santé.
  • Maintenez une bonne posture lorsque vous êtes assis, debout et soulevez de lourdes charges.

Gardez à l’esprit que la guérison de cette blessure requiert du temps et de la patience. Vous devez vous reposer, puis entreprendre une rééducation adéquate qui vous permettra de retrouver une mobilité musculaire. Suivez les conseils médicaux et appliquez quelques-uns de ces conseils simples et peu coûteux pour vous sentir mieux.




Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.