Comment traiter une infection naturellement ?

· 2 mars 2015
Si nous tombons malades, ce n'est pas tant la faute de l'élément pathogène, mais de nos défenses immunitaires qui, en étant faibles, facilitent son développement ainsi que la prolifération des infections.

Il existe beaucoup de types d’infections et pour chacune d’entre elles, il y a des traitements et des médicaments différents. Mais notre corps réagit toujours de la même façon devant une infection. C’est pour cela qu’il est fondamental de connaître les clés pour l’aider naturellement à lutter contre.

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment vous pouvez traiter tous les types d’infections en suivant certaines étapes afin d’obtenir un système immunitaire beaucoup plus fort.

Pourquoi une infection apparaît ?

Quand nous souffrons d’une infection, nous rejetons immédiatement la faute sur le pathogène qui a envahi notre corps et contre lequel nos défenses immunitaires se rebellent.

Mais ce qui est sûr, c’est que continuellement, nous sommes entourés de tous les types de virus, de bactéries, de champignons et de parasites, qui nous affectent de différentes manières.

La médecine naturelle nous apprend que la cause ne se trouve pas tant dans le pathogène qui s’écoule dans notre organisme, mais plutôt dans le fait que nos défenses immunitaires sont faibles et que cela facilite le développement des micro-organismes sans difficultés.

Avant de la soigner, il faut la prévenir

La première étape pour traiter une infection est de la prévenir et pour cela, il faut renforcer en permanence son système immunitaire. Afin d’éviter que les micro-organismes pathogènes ne se reproduisent.

Comment faire ? 

  • En s’alimentant de manière équilibrée, en évitant les sucres, les aliments transformés, les aliments frits et les additifs principalement. 
  • Buvant de l’eau, des jus et des infusions en dehors des repas.
  • Evitant les mauvaises habitudes, le stress et les émotions négatives.
  • En limitant la consommation des médicaments.
Prévenir une infection.

La flore intestinale

L’intestin est directement lié à nos défenses. Un intestin qui ne fonctionne pas correctement est un terrain favorable pour tous les types de pathogènes.

Pour cela, si c’est nécessaire, il faudra recourir aux remèdes suivants :

  • Dans le cas de diarrhée, il faut prendre des aliments et des infusions astringents. Thé vert, charbon végétal, pomme sans la peau, raisins, etc.
  • Si nous souffrons de constipation, il faut recourir à des aliments laxatifs. Graines de lin, pruneaux, avoine, eau de mer, huile d’olive, etc. Si cela ne s’améliore pas ainsi, il faudra réaliser ponctuellement des lavements.
  • Si nous souffrons de nervosité qui affecte l’intestin, il faut opter pour des infusions relaxantes comme la mélisse ou la passiflore et à des thérapies émotionnelles (fleurs de Bach, homéopathie) et des exercices relaxants (yoga, tai chi, gymnastique, marche, etc.).
  • Pour régénérer la flore intestinale, nous pouvons prendre des probiotiques que nous pouvons acheter en pharmacie ou dans les herboristeries.
Remèdes contre une infection.

Stimuler les défenses immunitaires

Nous avons évoqué l’importance des bonnes défenses immunitaires. En plus de veiller à ne pas les réduire, on peut aussi les stimuler à l’aide de certains aliments et compléments. Voyons ceci :

  • Ail cru
  • Oignon
  • Origan : en infusion ou en huile essentielle dilué dans du miel ou dans de l’huile d’olive. Il faudra faire attention à utiliser une huile essentielle à usage oral et pas une huile essentielle à usage cutané.
  • Echinacea : en infusion
  • Thym : en infusion
  • Gingembre : de préférence frais.
  • Citron, peau incluse.

Nous devrons inclure ces aliments dans notre alimentation quotidienne.

Découvrez également cet article : Remède à l’huile d’olive et au citron, idéal pour le matin

Le gingembre pour soigner une infection.

Que se passe-t-il quand nous avons de la fièvre ?

Nous avons très peur de la fièvre mais nous devons savoir que si elle n’augmente pas trop et qu’elle dure peu de temps, la fièvre est en réalité un mécanisme de défense du corps, moyennant lequel la température augmente pour tuer les micro-organismes nuisibles qui ne résistent pas à cet augmentation de chaleur.

Ainsi, si la fièvre est faible, il ne sert à rien de l’arrêter avec un médicament ou de s’alarmer, mais la contrôler de manière naturelle.

Comment réussir cela ? En aidant notre corps à transpirer, de la manière suivante :

  • Prendre des infusions qui nous donnent chaud, comme le gingembre ou la cannelle.
  • En nous couvrant bien avec des couvertures ou des tissus en laine ou polaire.
  • Si la personne a faim, nous pouvons lui préparer des soupes aux légumes avec une pincée de piment de Cayenne ou d’ail cru.

Régulièrement, il faut contrôler sa température avec un thermomètre.

Lisez aussi : Les meilleures plantes qui vous aideront à perdre du poids

Autres compléments

De plus, pour soigner tous les types d’infection, nous recommandons ces compléments spécifiques :

  • Extrait de pépins de raisins
  • Capsules d’ail
  • Vitamine C
  • Propolis
  • Extrait d’echinacea

Nous pouvons également acheter des sirops naturels qui contiennent ce type d’ingrédients ou des ingrédients similaires.

Cet article ne donne que des conseils, des idées, des suggestions mais dans aucun cas ne peut se substituer au suivi d’un professionnel de santé. 

  • Ubeda, C., & Pamer, E. G. (2012). Antibiotics, microbiota, and immune defense. Trends in Immunology. https://doi.org/10.1016/j.it.2012.05.003
  • Zuk, M., & Stoehr, A. M. (2002). Immune Defense and Host Life History. The American Naturalist. https://doi.org/10.1086/342131
  • Klasing, K. C. (2007). Nutrition and the immune system. British Poultry Science. https://doi.org/10.1080/00071660701671336