Conjonctivite : le nouveau symptôme du coronavirus ?

22 mai 2020
Certaines entités médicales internationales signalent que la conjonctivite est un nouveau symptôme du coronavirus. L'Organisation mondiale de la santé n'inclut pas ce symptôme dans le protocole de diagnostic, mais des cas où l'œil rouge est le seul symptôme de la présence du coronavirus ont déjà été enregistrés.

La conjonctivite comme nouveau symptôme du coronavirus est une information qui a gagné du terrain parmi les nouvelles des derniers jours. Ce symptôme a été enregistré par plusieurs associations médicales dès le début de l’épidémie. Pour autant, sa présence est maintenant bel et bien confirmée.

Aux États-Unis, ce sont les membres des équipes de santé qui ont signalé ce symptôme en premier. Ni les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), ni l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont inclus ce symptôme dans la liste des signaux d’alerte.

Dans la littérature scientifique, il y a deux articles publiés sur le sujet :

La conjonctivite, qu’est-ce que c’est ?

Sans lien avec le coronavirus, la conjonctivite est l’une des maladies oculaires les plus fréquentes dans le monde entier. Il s’agit généralement d’une infection légère que l’on peut soigner rapidement.

La conjonctivite désigne une inflammation au niveau de la conjonctive de l’œil. Il s’agit d’une membrane muqueuse très fine qui se trouve dans les paupières et qui recouvre la partie externe du globe oculaire. Lorsque la conjonctive est enflammée, ses minuscules vaisseaux sanguins se dilatent et l’œil devient rouge.

En tant que nouveau symptôme du coronavirus, la conjonctivite en question est associée au SARS-CoV-2. En dehors de la situation de pandémie actuelle, la conjonctivite peut également être causée par des bactéries et des substances de l’environnement.

Ce symptôme peut donc être lié à un virus, à une bactérie ou encore à une allergie. Il y a également d’autres maladies associées à la conjonctivite. C’est le cas, par exemple, du syndrome de Gourgerot-Sjögren, une maladie auto-immune.

Un oeil touché par la conjonctivite et un oeil sain

Cet article peut également vous intéresser : Voici comment le coronavirus infecte les cellules pulmonaires

Le communiqué de l’Académie américaine d’ophtalmologie au sujet du nouveau symptôme du coronavirus : la conjonctivite

L’académie américaine d’ophtalmologie a envoyé un communiqué sur le sujet dans lequel elle a rassemblé les informations des équipes de santé. Faisant confiance à ces travailleurs, elle signale que la conjonctive est un nouveau symptôme du coronavirus.

La théorie est la suivante : l’aérosol à travers lequel le virus se déplace se dépose dans la conjonctive de l’œil. Il convient de se rappeler que ce virus se transmet par les gouttelettes de sécrétions respiratoires qui peuvent se répandre dans l’air.

La transmission n’est pas seulement directe : il faut aussi prendre en considération les particules qui se déposent sur les surfaces. Si nous touchons ces surfaces avec nos mains et que nous nous touchons ensuite le visage encore avec nos mains, nous risquons la contamination. C’est pourquoi il est fondamental de désinfecter son intérieur et de se laver les mains.

Selon l’Académie américaine d’ophtalmologie, si un patient présente une conjonctivite et de la fièvre en plus d’un quelconque symptôme respiratoire, il doit immédiatement être suspecté d’être atteint de l’infection au coronavirus. Et ce, d’autant plus s’il présente un nexus épidémiologique. C’est-à-dire s’il a voyagé dans une zone géographique où il y a des cas de patients infectés enregistrés.

Sur cette base, l’Académie rappelle aux équipes de santé de se protéger les yeux lorsqu’ils s’occupent des patients. Et non pas seulement le nez et la bouche. Ce nouveau symptôme du coronavirus modifie les mesures de protection, lesquelles doivent devenir plus strictes.

Cet article peut également vous intéresser : Quelques astuces pour éviter de se toucher le visage pendant la pandémie

Les autres nouveaux symptômes du coronavirus

En plus de la conjonctivite, d’autres associations médicales ont signalé l’importance d’autres nouveaux symptômes pouvant indiquer la présence du coronavirus. Par exemple, la Société espagnole de neurologie a envoyé un communiqué dans lequel elle suggère aux personnes qui ont soudainement perdu leur odorat de s’isoler, car ce symptôme peut indiquer la présence du virus dans l’organisme.

Les altérations digestives font également partie des nouveaux symptômes du coronavirus mentionnés, notamment la diarrhée qui est présente chez près de 50 % des infectés.

Il faut porter un masque mais aussi se protéger les yeux, car la conjonctivite serait un nouveau symptôme du coronavirus

Que faire face aux nouveaux symptômes du coronavirus ?

Aussi bien la conjonctivite que la perte de l’odorat, la perte du goût et la diarrhée doivent être pris en considération dans le contexte actuel. Ces symptômes ne sont pas inclus dans la liste des symptômes prédominants du coronavirus de l’Organisation mondiale de la santé. Pour autant, les associations médicales recommandent à ceux qui présentent ces symptômes de passer le test de dépistage du coronavirus.

Dans ce contexte de pandémie, nous sommes obligés d’appliquer des mesures ponctuelles en vue de réduire le taux de contamination. Pour cette raison, l’attention prêtée aux symptômes est supérieure à la moyenne.

Si vous présentez les nouveaux symptômes du coronavirus, nous vous conseillons de faire le test de dépistage. Chaque pays a mis en place des mécanismes pour que les habitants puissent communiquer avec les équipes de santé avant de se rendre aux urgences. Il est fondamental de respecter ces mécanismes pour garantir l’efficacité de la quarantaine.

  • Xia, Jianhua, et al. « Evaluation of coronavirus in tears and conjunctival secretions of patients with SARS‐CoV‐2 infection. » Journal of medical virology (2020).
  • Guan, Wei-jie, et al. « Clinical characteristics of coronavirus disease 2019 in China. » New England Journal of Medicine (2020).
  • Sun, M. D., et al. « Clinical characteristics of COVID-19 patients with digestive symptoms in Hubei, China: a descriptive, cross-sectional, multicenter study. »
  • Altamirano, S., et al. « Recomendaciones para Médicos de Emergencias sobre la situación actual de Coronavirus (2019-nCoV) en Argentina. » (2020).
  • Reviglio, Víctor Eduardo, et al. « 2019-nCoV y oftalmología:¿ un nuevo capítulo de la misma historia?. » Oftalmología Clínica y Experimental (2020).