Couronne perlée du gland : qu'est-ce que c'est et comment la traiter ?

Bien qu'inoffensive, la couronne perlée du gland est un motif de consultation fréquent. Elle peut représenter un problème esthétique que pour certains hommes, pour lequel il existe des traitements efficaces.
Couronne perlée du gland : qu'est-ce que c'est et comment la traiter ?

Écrit par María Vijande

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

La couronne perlée du gland ou hirsuties papillaris genitalis correspond à de petites lésions blanchâtres qui apparaissent sur la verge, autour du sommet du gland. Bien que ce symptôme n’ait pas de signification pathologique, c’est-à-dire bien qu’il ne soit pas nocif, il peut provoquer une gêne.

Cette blessure survient lorsque les glandes prépuciales grossissent. Ces glandes sont des structures chargées de produire un fluide lubrifiant afin de faciliter la pénétration lors des rapports sexuels. Elles sont généralement invisibles.

Les papules perlées présentent les caractéristiques suivantes :

  • Ce sont des petites bosses rondes qui mesurent entre 1 et 3 mm.
  • Elles ne sont pas douloureuses.
  • Elles peuvent être de couleur blanche, jaune ou crème.
  • Ces papules se présentent sous la forme d’un anneau et forment plusieurs rangées qui entourent la couronne du pénis.
  • Elles peuvent également apparaître sur le col du pénis et dans la couche interne du prépuce, c’est-à-dire dans le pli mobile de la peau du pénis qui recouvre le gland.

Parfois, ce qui semble être des papules perlées sur le scrotum et d’autres zones de la peau génitale sont en fait des grains de Fordyce. Il s’agit de glandes sébacées indolores, qui ressemblent à des boutons et qui sont tout à fait normales et bénignes. Les grains de Fordyce apparaissent sur les lèvres, la muqueuse de la bouche, le pénis, le scrotum et la vulve.

Couronne perlée du gland et glandes prépuciales

Homme en boxer.

Tous les hommes naissent avec ces glandes. Dans certains cas, elles se développent ou grossissent entre 20 et 30 ans ou pendant l’adolescence, surtout chez les hommes non circoncis.

Ces glandes sébacées produisent une sorte de pâte blanchâtre, le smegma, qui peut s’accumuler sous le prépuce s’il n’est pas circoncis et en cas de mauvaise hygiène. Plus précisément, il s’agit d’une sécrétion dense et blanchâtre qui dégage une forte odeur.

Elle peut apparaître dans les organes sexuels masculins et féminins, mais elle apparaît davantage chez les hommes. Son développement est soumis aux habitudes d’hygiène.



Quelques curiosités sur les glandes prépuciales

La couronne perlée du gland est un phénomène physiologique assez courant. Sa prévalence est comprise entre 14 et 48 %. Ce symptôme survient généralement pendant ou après la puberté.

Cette affectation n’est pas sexuellement transmissible. En effet, elle n’est pas contagieuse ni un signe de maladie sexuellement transmissible (MST).

Elles sont souvent confondues avec les verrues, qui sont des lésions causées par le papillomavirus humain. Pour différencier le virus des papules, il faut tenir compte du fait que les lésions causées par le virus sont généralement de couleur grisâtre et squameuses. Grâce aux techniques d’amplification de l’ADN, il a été montré que les deux lésions n’étaient pas liées.

Par ailleurs, il est à noter que les faire éclater ne les fera pas disparaître. Ces papules ne sont pas des boutons. Si vous les pressez, elles vous causeront une douleur et des blessures qui peuvent s’infecter.

Gardez à l’esprit qu’elles disparaissent avec le temps. Cependant, étant des glandes de la structure du pénis, elles seront toujours présentes, mais invisibles.



Le traitement de la couronne perlée du gland

Homme en boxer.

Les remèdes naturels pour traiter cette affection ne sont pas efficaces. Il n’existe aucun remède maison qui puisse les faire disparaître. Ces remèdes sont généralement douloureux et finissent souvent par causer des blessures au pénis qui nécessitent des soins médicaux urgents.

Ne s’agissant pas d’une maladie, il n’y a aucun traitement médical. Certaines personnes décident de les retirer à des fins esthétiques. Pour faire cette opération, vous devez vous adresser à un dermatologue. Parmi les méthodes les plus utilisées, figurent les suivantes :

  • Thérapie au laser CO2 : C’est l’un des plus anciens lasers à gaz. Il a été développé par Kumar Patel.
  • Radiofréquence : Cette technique est également connue sous le nom de spectre électromagnétique.
  • Cryothérapie : cette technique implique l’utilisation d’azote liquide.
  • Électrofulguration : c’est une technique qui utilise le courant électrique. Elle est également utilisée pour tuer certaines cellules cancéreuses.

L’application de nitrate d’argent à des doses faibles et très localisées est également efficace. Toutes ces méthodes ne peuvent être réalisées que par un professionnel qualifié.

Cela pourrait vous intéresser ...
Qu’est-ce que le smegma et pourquoi se produit-il ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Qu’est-ce que le smegma et pourquoi se produit-il ?

Même si l'accumulation de smegma est plus fréquente chez les hommes, on peut aussi le retrouver au niveau des parties génitales féminines.



  • Peña A, et al. Patología dermatológica genital. DermatologíaCMQ2013;11(4):288-300.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.