Débuter une relation de couple avec une personne blessée émotionnellement

En débutant une relation avec une personne blessée émotionnellement, vous prenez le risque qu'elle vous abandonne lorsqu'elle se sentira mieux, et que, à votre tour, vous soyez mal-en-point.

Vous êtes attiré par une personne blessée émotionnellement, une personne qui a encore le coeur brisé ?

Certaines personnes ont tendance à adopter un rôle de sauveur ou de guérisseur. Ces personnes sont alors attirées par des personnes qui ressentent le besoin d’être sauvées par quelqu’un.

Les sauveurs ne sont alors pas conscients du risque qu’ils courent en débutant une relation avec une personne blessée émotionnellement, une personne en deuil qui, en réalité, devrait passer du temps seule face à elle-même pour soigner ses blessures.

Le complexe du sauveur

couple triste

Les personnes qui ont le complexe du sauveur sont très attentives aux personnes blessées.

Il peut s’agir d’une personne détruite en raison d’une relation toxique, d’une personne victime de violences, d’une personne humiliée… Autrement dit, une personne qui n’a pas été correctement aimée et que le sauveur accueille, pensant qu’elle ne peut pas se débrouiller seule.

Le sauveur lui panse ses blessures et lui apporte mille et un espoirs jusqu’à ce qu’un pas en avant se produise.

Il est possible que vous vous reconnaissiez et fassiez partie des personnes avec ce profil. Si vous avez le complexe du sauveur, il se peut que l’explication de ce comportement se trouve parmi les raisons suivantes :

  • vos parents n’ont pas su répondre correctement à vos besoins basiques lorsque vous étiez enfant, ni vous donner la tendresse et l’attention dont vous aviez besoin, et c’est pourquoi vous donnez aux autres ce que vous n’avez pas reçu ;
  • vos relations de couple ont toutes été de type autoritaire et agressive, c’est pourquoi vous vous intéressez à des personnes au profil opposé, des personnes vulnérables et blessées que vous considérez comme d’éventuels conjoints parfaits ;
  • depuis votre plus tendre enfance, vous cherchez à plaire aux autres en prenant soin d’eux et en leur faisant plaisir à tout moment, et cette position vous est très confortable ;
  • votre peur de l’abandon et du rejet vous amène à penser que, en faisant plaisir et en pansant les blessures des autres, ces derniers voudront être avec vous et vous retourneront la faveur.

Comme vous pouvez le constater, accueillir une personne blessée sans lui laisser le temps qu’elle se soigne par elle-même est la conséquence d’une expérience difficile que le sauveur a lui-même vécue.

Débuter une relation avec une personne blessée finit souvent par blesser le sauveur lui-même.

La renaissance de la personne blessée

couple qui se dispute

C’est presque toujours le cas : la personne blessée finit par se remettre de ses blessures et par aller de l’avant grâce aux soins apportés par son sauveur.

Mais qu’arrive-t-il lorsqu’elle renaît ? Elle déploie ses ailes et s’en va en laissant derrière elle la personne qui s’est chargée de partager sa douleur et sa solitude.

Cette situation détruit le sauveur qui alors vit très mal la situation, non seulement parce qu’il a tout donné à quelqu’un qui souffrait, mais car il a l’impression qu’il ne lui reste plus rien.

En plus de recoller les morceaux brisés, le sauveur doit retrouver sa dignité, et surtout affronter ses peurs les plus profondes : la solitude, l’abandon, et l’humiliation de ne pas être choisi.

Il faut se sauver soi-même

couple qui se sépare

Les personnes habituées à se comporter comme des sauveurs pensent qu’il s’agit d’une attitude positive. Cependant, le sauveur prive l’autre de la possibilité d’affronter seul ses peurs.

Nous ne pouvons pas sauver les autres. En tentant de sauver quelqu’un, l’autre ne deviendra pas plus fort émotionnellement, et ne saura pas qu’il peut se remettre d’une situation difficile seul, et qu’il n’a besoin de personne pour livrer ses propres batailles.

En débutant une relation avec une personne blessée, le sauveur prend le risque de soigner quelqu’un qui, par la suite, peut l’abandonner et devenir une personne toxique.

Si vous avez le complexe du sauveur, prenez en considération ces informations, et cessez d’entretenir des relations avec des personnes blessées, des personnes qui se sentent incomplètes. Pour débuter une relation saine, les deux personnes doivent avoir résolu au préalable leurs problèmes.

Si ce n’est pas le cas, la relation sera vouée à l’échec et, dans le pire des cas, elle nuira aux personnes plus qu’elles ne le pensaient.

 

A découvrir aussi