Découvrez les causes et les symptômes du pied d’athlète et comment le traiter

· 29 juillet 2018
Le pied d'athlète tout comme l'onychomycose ou mycose des ongles sont des infections contagieuses et peuvent facilement se propager dans les vestiaires, les gymnases, les salons de beauté, les piscines et les douches collectives. Découvrez toutes les causes et les symptômes du pied d'athlète et comment traiter cette infection avec des remèdes naturels.

Le pied d’athlète est une maladie provoquée par un champignon ou mycose, qui apparaît habituellement entre les orteils des pieds.

En général, le pied d’athlète peut se transmettre en marchant sur des surfaces contaminées. Les personnes très actives risquent davantage d’en être affectées. Le risque de contamination fongique est en effet multiplié dans certains endroits publics comme les piscines, les vestiaires et les gymnases.

Le champignon attaque particulièrement cette zone parce que les chaussures créent un environnement chaud et humide. À part les orteils, le pied d’athlète peut également se produire sur les talons, les paumes des mains et entre les doigts des mains.

Cependant, l’infection peut se propager aussi à toutes les parties du corps. Par ailleurs, ces infections cutanées sont également plus fréquentes chez les adolescents et les hommes adultes.

Découvrez dans cet article quelles sont les causes du pied d’athlète, les symptômes les plus fréquents mais aussi de puissants remèdes naturels pour traiter cette infection.

Les causes du pied d’athlète

Le pied d’athlète est une infection provoquée par des champignons ou des levures qui aiment les environnements chauds et humides. Pour cette raison, les lieux humides (vestiaires sportifs, piscines, hammams, etc…) sont des environnements propices à leur développement, tout comme les chaussures serrées ou en plastique qui empêchent l’évacuation de la sueur.

L’origine du nom provient des athlètes qui sont fréquemment concernés par cette infection. Voilà pourquoi le terme pied d’athlète est devenu si populaire.

Le pied d’athlète est une infection contagieuse et peut se transmettre par contact direct, avec les chaussures, les chaussettes, les piscines ou les douches.

D’autre part, les personnes dont un membre de la famille aurait contracté le pied d’athlète risquent davantage d’être contaminées. Il existe donc aussi une prédisposition génétique à être affecté par cette maladie surtout dans le cas du pied mocassin, un type de pied d’athlète dont nous parlerons plus loin.

Le risque d’infection peut augmenter lorsque vous portez des chaussures fermées mais aussi si vous gardez les pieds humides pendant une longue période de temps et s’il existe une lésion sur les ongles ou sur la peau.

Vous aimerez aussi lire cet article : Mycoses sur les pieds ? 3 remèdes pour les éliminer définitivement !

Symptômes du pied d’athlète

Les symptômes les plus courants du pied d’athlète sont les suivants :

  • Peau sèche en forme d’écailles entre les orteils
  • Inflammation
  • Démangeaisons
  • Ampoules

Il faut faire très attention, car si le champignon se trouve sur les ongles, il provoque généralement une décoloration, un épaississement et même le détachement de l’ongle.

Le meilleur moyen de prévenir le pied d’athlète et de réduire le risque de récidive de cette infection extrêmement contagieuse est d’adopter de bonnes mesures d’hygiène.

Pour prévenir les infections provoquées par des champignons tels que le pied d’athlète, les spécialistes conseillent de suivre les précautions suivantes :

  • Lavez-vous les pieds tous les jours avec de l’eau et du savon.
  • Gardez les pieds bien sec après la douche ou le bain, surtout entre les doigts.
  • Portez des chaussettes en coton propres et changez-les autant de fois que nécessaire pour garder les pieds au sec.
  • Les sandales sont essentielles dans les piscines publiques ou les douches. Choisissez des chaussures de sport qui assurent une bonne ventilation. Pensez à retirer la semelle et à les aérer après une séance.
  • Evitez de porter des chaussures sans chaussettes et privilégiez les chaussettes en fibres naturelles (coton ou en laine), qui absorbent bien l’humidité. En cas d’hypersudation, ne pas hésiter à changer de chaussettes en cours de journée.
  • Les chaussures doivent être bien aérées et fabriquées de préférence avec des matériaux naturels, tel que le cuir.
  • Appliquez du talc ou une poudre antifongique sur ses pieds ou à l’intérieur des chaussures pour absorber l’humidité.
  • Désinfectez la salle de bain et toutes vos affaires de toilette (serviette, tapis de bain, gants de toilette…) en cas d’infection.

Types de pied d’athlète

Il existe trois types de pieds d’athlètes :

  • Interdigital : c’est le type le plus commun de pied d’athlète et il se manifeste habituellement entre les plus petits doigts. En outre, il peut provoquer des brûlures, des démangeaisons et se propager à la plante du pied.
  • Mocassin : ce type de pied d’athlète peut commencer par une petite irritation, une sécheresse ou des démangeaisons. Cependant, au fur et à mesure de son développement, la peau peut finir par se fissurer.
  • Vésiculaire : ce type n’est pas très commun et commence habituellement avec des cloques sous la peau.

Complications du pied d’athlète

Si le pied commence à enfler, s’il est chaud au toucher, s’il y a du pus ou que le champignon se propage à la jambe, vous devez consulter le spécialiste. En effet, dans ces cas, les symptômes peuvent être provoqués par des infections plus graves.

Remèdes naturels pour traiter le pied d’athlète à la maison

Ail pour traiter le pied d’athlète

traitement du pied d'athète avec de l'ail

L’ail possède un composé appelé ajoène qui agit comme un agent antifongique et antibactérien naturel. Vous pouvez ajouter une gousse d’ail ou 2 à vos repas pour accélérer le processus de guérison de toute infection fongique, y compris le pied d’athlète.

Option 1 : Infusion d’ail pour traiter le pied d’athlète

La consommation quotidienne d’une infusion d’ail peut vous aider à combattre les champignons ou mycoses depuis l’intérieur.

Ingrédients

  • 3 gousses d’ail écrasées
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Faites chauffer l’eau avec les trois gousses d’ail.
  • Une fois le point d’ébullition atteint, éteignez et laissez reposer de 5 à 7 minutes puis consommez ce remède à l’ail.

Vous serez surpris de découvrir qu’il existe d’autres remèdes naturels très efficaces pour traiter les mycoses. Apprenez aussi à traiter les mycoses des pieds avec des remèdes naturels maison.

Option 2 : huile d’olive et ail pour traiter le pied d’athlète

Ingrédients

  • 3 gousses d’ail finement broyées
  • 3 gouttes d’huile d’olive

Préparation

  • Placez les 3 gousses d’ail finement écrasées dans un petit bol, ajoutez 3 gouttes d’huile d’olive et remuez bien.
  • Enfin, vous appliquerez ce remède à l’ail sur le pied qui présente cette infection.

Vinaigre pour traiter le pied d’athlète

La propriété acide du vinaigre aide à éliminer les mycoses et à abaisser le niveau d’alcalinité de la peau, ce qui inhibe l’infection rapidement.

Le vinaigre aide à éliminer l’humidité excédentaire des pieds, et il apporte en plus une accélération importante dans le processus de guérison du pied d’athlète.

Ingrédients

  • 2 cuillères à soupe de vinaigre (30 ml)

Mode d’emploi

  • Nous appliquons du vinaigre de pomme sur le pied qui présente cet état avec des massages circulaires.
  • Il est important de bien laisser sécher à l’extérieur et d’éviter d’utiliser des chaussures pendant au moins une heure.

Ne manquez pas non plus de lire cet article : Vinaigre de pomme et citron pour traiter les verrues plantaires

Yaourt pour traiter le pied d’athlète

Le yaourt contient des cultures de bactéries actives qui sont très efficaces dans la lutte contre les infections fongiques, telles que le pied d’athlète.

Les bactéries de type acidophilus présentes dans le yaourt naturel aident à combattre les infections fongiques et bactériennes. 

Ingrédients

  • 2 cuillères à soupe de yaourt (30 ml)

Mode d’emploi

  • Comme dans le cas précédent, vous appliquerez le yaourt sur la zone affectée par les champignons, et vous masserez bien la zone pour que le yaourt pénètre le plus possible.
  • Laissez agir pendant une heure et lavez avec beaucoup d’eau.

Le catalogue de remèdes maison pour les pieds nous offre une large variété de préparations pour lutter contre les mycoses, enlever les cellules mortes et éviter d’autres problèmes gênants qui leur font du mal. L’usage de chaussures, la friction en continu et leur contact avec plusieurs types de micro-organismes peuvent affecter leur peau, et avec le temps, provoquer les cors, des crevasses et certaines infections. Le manque de soins et de traitements peut conduire à des symptômes plus graves qui en plus d’être inesthétiques, génèrent douleurs et inflammations. Dans cet article, nous voulons partager avec vous une recette intéressante pour que vous commenciez à prendre soin de vos pieds grâce à deux ingrédients. Découvrez comment éliminer les mycoses et les cors aux pieds grâce à ce remède maison incroyable.