Dépendance au sucre : comment l’éliminer ?

Saviez-vous que dormir suffisamment est fondamental pour surmonter l'addiction au sucre ? Si nous ne dormons pas assez, l'activité physique ou l'alimentation ne nous serons d'aucune aide.

Souffrez-vous d’une dépendance au sucre ? Ne vous inquiétez pas ! C’est un problème qui peut être soigné. Pour vous débarrasser enfin de cette dépendance, il faudra adopter différentes mesures. Les voici :

Ne remplacez jamais le sucre par des édulcorants

Une étude de 2013 a été publiée dans la revue Diabetes Care. D’après les résultats obtenus, les édulcorants artificiels pourraient changer la façon dont notre corps métabolise le sucre. Une étude menée en 2008 sur des animaux a aussi révélé quelque chose de similaire. Les rats qui consommaient des édulcorants artificiels étaient ceux qui mangeaient le plus de calories pendant la journée. Ils grossissaient donc bien plus que les autres. Qui plus est, remplacer le sucre par un autre sucre ne guérira jamais la dépendance en soi.

Faites de l’exercice et ajoutez du lait à votre alimentation

Le fait de manger beaucoup de sucre améliore les mécanismes de récompenses dans le cerveau. Voilà pourquoi il est compliqué de supprimer cette habitude après. Le sucre produit de la sérotonine, responsable de la sensation de bien-être. Mais si l’on en consomme trop, le sucre devient rapidement une dépendance difficile à laisser de côté. Nous vous recommandons donc de consommer des protéines de lactosérum (protéine majeure trouvée dans le lait) pour briser la dépendance au sucre. En effet, ces protéines augmentent elles-même la sérotonine, et plus besoin de sucre ! D’autres études ont également démontré qu’il existe une corrélation entre la pratique sportive et l’augmentation de la sérotonine. Faire de l’exercice nous aiderait donc à nous sentir mieux tout en baissant les taux de sucre dans notre sang.

Évitez les produits sans graisses

Les aliments sans graisses contiennent beaucoup de sucre. Quels sont-ils ? On peut citer par exemple le miel, le sirop de maïs en haute teneur en fructose, etc. Et que dire aussi des biscuits ou des gâteaux sans graisses, qui ont généralement 20 grammes de sucre en plus ! D’autres desserts sans graisses, ainsi que les petits pains et le beurre d’arachide, sont aussi très mauvais.

Améliorez vos habitudes de sommeil

Une étude menée en 2013 a constaté que les troubles du sommeil sont étroitement liés à l’envie de manger des aliments sucrés pendant la journée. En plus, le manque de sommeil nous empêche de nous contrôler. On n’arrive plus à dire non, que ce soit pour manger des bonbons ou d’autres aliments. En résumé, peu importe les régimes ou le sport que vous faites… Rien ne sera efficace si vous ne dormez pas assez !

Gardez des en-cas à portée de main

Il existe une tactique simple et efficace : ayez toujours des en-cas sains à vos côtés ! Cela peut être par exemple un mélange de fruits secs, ou alors un fruit. Cet en-cas nous aidera énormément à réduire nos impulsions qui nous conduisent à consommer du sucre ! On peut donc avoir une pomme dans notre sac, ou alors un sachet de pop-corn naturel dans notre armoire, ou bien un yaourt naturel.

Mâchez du chewing-gum

D’après une étude menée en 2009, les personnes qui mâchent du chewing-gum réduisent leurs envie d’aliments sucrés ! Il fallait pour cela en mâcher chaque heure et pendant au moins trois heures l’après-midi. Mais il est vrai que cette étude s’est faite avec une variété de chewing-gum sans sucre : il contenait donc des édulcorants artificiels. Il faut tout de même souligner que mâcher un chewing-gum semble être une bonne tactique pour réduire notre envie de sucré.

Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de Zylenia.