Différence entre tubercule, racine tubéreuse et bulbe

Les aliments qui poussent sous terre ont de grands apports nutritionnels. Découvrez-en plus sur les tubercules, les racines tubéreuses et les bulbes dans la cuisine et dans le potager.
Différence entre tubercule, racine tubéreuse et bulbe

Dernière mise à jour : 10 juillet, 2021

Vous avez assurément déjà mangé des patates, de l’oignon, de la betterave, des carottes et de la patate douce ou igname. Ils ont tous une chose en commun : ils poussent sous terre. Néanmoins, connaissez-vous la variété d’aliments qui se cultivent de cette façon et remplissent le garde-manger de nutriments ? Nous allons ici vous expliquer la différence entre tubercule, racine tubéreuse et bulbe.

Même si les tubercules, racines tubéreuses et bulbes poussent sous terre et produisent des aliments délicieux et nutritifs, ils possèdent plusieurs différences dans leur structure et leur culture. Cependant, ils appartiennent tous à la catégorie des plantes bulbeuses.

Ils se distinguent entre eux à travers la partie souterraine qui se développe pour accumuler les nutriments, qui peut être la tige dans le cas des tubercules et les bulbes ou la racine chez les racines tubéreuses.

Par ailleurs, le tubercule, la racine tubéreuse et le bulbe ont généralement une forme différente. Les bulbes sont plus ronds, les racines tubéreuses plus allongées et les tubercules ne sont pas très uniformes. Ils ont néanmoins beaucoup de ressemblances, ce qui peut compliquer leur classification.

Qu’est-ce qu’un tubercule ?

Les tubercules sont des grossissements qui se forment sur les tiges de certaines plantes dans le but d’accumuler des nutriments, de l’eau et de l’énergie pour la plante. C’est dans les Andes centrales que l’on a pour la première fois donné un usage domestique aux tubercules.

Ils sont donc populaires dans des pays comme le Pérou, la Bolivie, l’Equateur et la Colombie. Néanmoins, beaucoup se sont répandus dans le monde entier, comme la pomme de terre.

Ils sont généralement riches en glucides complexes, en eau et en fibres. Ils ne contiennent pas de cholestérol et on doit les manger cuits pour pouvoir les digérer.

Par ailleurs, ils se démarquent par leur apport en minéraux tels que le potassium, le fer, la vitamine A et la vitamine C. Ils se caractérisent par leur polyvalence, ce qui permet de faire des plats avec différentes préparations, qu’ils soient bouillis, en purée, en soupe, frits, grillés ou sous forme de farine.

Exemples dans le potager et la cuisine

Les tubercules sont des aliments très nutritifs qui peuvent faire partie d’une alimentation équilibrée. En outre, ils ne coûtent pas très chers et sont faciles à trouver. Il en existe une grande variété mais la majorité sont peu connus, comme c’est le cas de l’oca ou de la papalisa :

  • Pomme de terre ou patate : il s’agit d’un aliment populaire dans le monde entier, qui occupe la quatrième place en termes de production après le maïs, le riz et le blé. Selon l’International Potato Center, il existe plus de 4000 variétés de patates avec des tonalités, des tailles et des saveurs différentes. Elle est très polyvalente car elle permet de faire de multiples recettes et se cultive dans différentes conditions.
  • Navet ou chou : il s’agit d’un tubercule de couleur rosée qui a la même forme et taille qu’une pomme. Il est populaire en Europe et ses feuilles sont aussi comestibles. Le tubercule est riche en potassium, en fibres et en vitamine C.
  • Radis : le radis est un végétal de la famille des crucifères. C’est une plante originaire de Chine mais elle s’adapte très bien à différents climats et résiste au froid. Elle pousse rapidement et est facile à cultiver, ce qui fait qu’on peut la retrouver dans nos jardins. Le radis possède différentes propriétés médicinales.
Un radis coupé.

Les radis contiennent des phytonutriments qui ont prouvé avoir des effets bénéfiques sur le corps : leur ingestion est donc recommandée.

Poursuivez votre lecture : La pomme de terre est-elle bénéfique pour notre régime alimentaire ?

Qu’est-ce qu’une racine tubéreuse ?

Les racines tubéreuses sont aussi connues sous le nom de tubercules de racine. Il s’agit de protubérance qui se créent sur la racine des plantes et qui forment un organe pour conserver des nutriments.

Elles sont généralement originaires de régions tropicales. Néanmoins, grâce à leur délicieuse saveur et la facilité avec laquelle elles peuvent être cultivées, elles se sont répandues dans le monde entier.

Exemples dans le potager et la cuisine

Les racines tubéreuses sont le type d’aliment souterrain le plus commun dans les cuisines. D’autres racines s’en détachent, qui les aident à acquérir de l’eau et des nutriments.

Elles ont la particularité de pouvoir survivre longtemps sous terre, même si la partie extérieure de la plante se détériore. En voici quelques exemples :

  • Yuca ou manioc : c’est une source de glucides importante pour beaucoup de gens, surtout en Afrique, en Amérique et en Asie. Il est originaire de pays au climat tropical. Sa peau est marron et son intérieur blanc car il contient une assez grande quantité d’amidon. Les deux variétés les plus populaires sont le manioc doux et le manioc vénéneux/yuca brava.
  • Igname : après le manioc, c’est la racine la plus populaire dans le monde. On le consomme souvent dans des pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique du Sud. Il pousse dans des zones tropicales et a une peau marron. Sa pulpe blanche se mange et est riche en amidon. On peut le conserver jusqu’à 6 mois.
  • Carotte : ce célèbre végétal est une racine tubéreuse qui se compose d’une grande quantité de bêtacarotènes, bénéfiques pour la santé visuelle et de la peau. Même si les plus connues sont oranges, il en existe des variétés violettes, rouges et jaunes. Elles sont faciles à cultiver dans un potager et il faut environ 3 mois avant de les récolter.
  • Patate douce : elle est originaire d’Amérique du Sud. Il en existe différentes variétés qui peuvent avoir des tonalités allant du blanc à l’orange, en passant par le rouge, le pourpre et le jaune. Sa saveur est légèrement sucrée, d’où son nom de patate douce. Elle a un contenu élevé en vitamine C, amidon, vitamine A et potassium, ce qui lui donne des propriétés. Ses pousses peuvent aussi se manger.
  • Arracacha : aussi connue sous le nom de pomme de terre-céléri, il s’agit d’une racine avec une saveur un peu douce, de couleur blanche ou jaune, qui contient de l’amidon. Elle est populaire en Amérique du Sud et, en raison de son haut contenu énergétique, c’est aussi un aliment nutritif. On ne la recommande donc pas aux personnes obèses ou en surpoids.
  • Betterave : c’est un aliment très nutritif et populaire. Même s’il en existe de différentes couleurs, la plus connue a une couleur fuchsia ou rouge intense. Elles ont une saveur terreuse et sucrée. Grâce à leur contenu en saccharose, on les a utilisées pour générer du sucre.

Qu’est-ce qu’un bulbe ?

Un bulbe est une protubérance sur la tige de la plante qui grandit de façon souterraine et fonctionne comme un organe de stockage de nutriments.

Les bulbes ont généralement une forme arrondie ou ovale, avec un bout pointu sur la partie du haut. La majorité des bulbes se composent de couches qui les protègent.

Exemples dans le potager et la cuisine

Les bulbes peuvent rester frais pendant de longues périodes. Par ailleurs, ils ont de nombreuses propriétés qui ont été explorées par la médecine, comme celles de l’ail et de l’oignon :

  • Oignon : c’est un bulbe de base dans la cuisine mondiale qui permet de donner de la saveur à différentes recettes. On peut les manger crus ou cuits. Ils sont riches en vitamines, en minéraux et en antioxydants. Le mieux est qu’ils sont faciles à cultiver et on peut en avoir dans notre jardin.
  • Ail : l’ail est un aliment qui s’utilise pour assaisonner. Le bulbe de l’ail est connu sous le nom de têtes et se compose de différentes gousses. La pulpe que l’on y trouve est celle que l’on mange. L’ail se caractérise par une odeur forte, due au soufre.
  • Fenouil : le fenouil est une plante extrêmement bénéfique qui possède différentes propriétés médicinales utilisées en médecine traditionnelle. On peut tirer profit de toutes ses parties.
Les bienfaits de l'ail.

L’ail a été associé à la prévention cardiovasculaire, sa capacité anticoagulante ayant été mise en avant.

Lisez également : Soupe à l’ail : 3 recettes maison faciles à préparer

Et, en bonus : qu’est-ce qu’un rhizome ?

Contrairement au tubercule, à la racine tubéreuse et au bulbe, le rhizome a une structure qui pousse horizontalement sous terre, dans laquelle il accumule aussi des nutriments. Les tubercules, racines tubéreuses et bulbes, de leur côté, poussent de façon verticale.

Les rhizomes, lorsqu’ils poussent sur les côtés, déploient plusieurs bourgeons où des racines poussent vers le bas et rebourgeonnent avec des pousses vers le haut. Ils se multiplient donc rapidement.

Quelques exemples

  • Curcuma : il est originaire d’Inde et compose le célèbre curry. Il se caractérise par sa couleur jaune, qui explique pourquoi on l’utilise comme colorant alimentaire. Le rhizome peut être moulu et séché pour se transformer en poudre. Par ailleurs, il dispose de différentes propriétés médicinales.
  • Gingembre : ce rhizome est apprécié pour son arôme agréable et sa saveur piquante. Il a des propriétés anti-inflammatoires.

Ils peuvent aussi servir à décorer !

Maintenant que vous connaissez la différence entre rhizome, tubercule, racine tubéreuse et bulbe ainsi que leurs utilisations dans la cuisine et dans le potager, vous devez savoir qu’il existe certaines plantes de ce type qui ont un usage ornemental. Parmi les plus connues, nous retrouvons les tulipes, les dahlias, les lys, les narcisses, les iris et le glaïeul.

Cela pourrait vous intéresser ...
Chou rave : valeur nutritionnelle, bienfaits et préparation
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Chou rave : valeur nutritionnelle, bienfaits et préparation

Connaissez-vous le chou rave ? Un légume crucifère entre le chou et le navet, riche en vitamine C, B6 et autres nutriments essentiels.