Différences entre coach et psychologue du sport

25 janvier 2020
Outre la formation des deux professionnels, les objectifs du coach et du psychologue du sport se situent également à des niveaux différents. Cependant, les deux sont essentiels pour une bonne performance de l'athlète.

Vous pensez certainement que le coach et le psychologue du sport sont deux professions identiques. Cependant, bien qu’elles fassent référence à un poste similaire, il existe pas mal de différences entre un professionnel de l’entraînement et un psychologue du sport. Voyons lesquelles.

Tout d’abord, il est important de souligner qu’un coach ne peut pas agir comme psychologue du sport. Il ou elle manque effectivement de formation adéquate. Par contre, un psychologue peut travailler comme coach. Cela va alors déterminer la façon dont les deux professionnels vont agir. Voyons maintenant quelles sont les différences entre chacun d’entre eux.

Quelle est l’action du psychologue du sport ?

Un psychologue du sport et une femme qui veut s'entraîner

Un psychologue du sport a fait des études de psychologie pour ensuite se spécialiser dans ce domaine spécifique. Les outils dont il dispose sont très précis. En effet, un psychologue est chargé d’étudier la psyché humaine, la cognition, le comportement et les émotions humaines.

Tout ces aspects rendent la présence d’un psychologue très intéressante sur le terrain. Il analyse les attitudes d’un sportif en particulier ou du groupeIl tente également de favoriser leurs aptitudes et de corriger certaines conduites qui pourraient nuire à leur performance.

Par ailleurs, le psychologue du sport est un professionnel tout à fait indiqué pour motiver et aider chaque sportif à donner le meilleur de lui-même. Cela l’aide non seulement à travailler au sein d’un groupe, mais aussi de manière individuelle. Effectivement, le psychologue du sport sait à quel point le travail de soi-même est également nécessaire.

Compétences du psychologue sportif

Un coach et un psychologue du sport ne sont pas les mêmes car les fonctions spécifiques qu’ils remplissent sont complètement différentes. Voyons celles qui relèvent de la compétence d’un psychologue :

  • Évaluation : en cas de blessures ou de problèmes familiaux, cela peut affecter les performances sportives. Le psychologue doit alors examiner la situation afin de pouvoir conseiller du mieux possible l’athlète
  • Conseil : après l’évaluation, le professionnel procède aux conseils. Par exemple, imaginons qu’un sportif soit incapable d’avoir affaire aux médias de façon saine. Le psychologue est donc là pour le guider
  • Intervention : cette étape consiste à fournir des outils à la personne afin de faire face au problème qui la tourmente
  • Formation des athlètes : le psychologue du sport forme également les athlètes. En effet, il les aide à gérer leur stress, à les motiver et à stimuler leurs compétences et leurs aptitudes

Lisez aussi : 6 pensées pour passer de la peur à la motivation en quelques minutes

Quel est le rôle d’un coach sportif ?

Deux personnes qui vont courir selon les conseils d'un psychologue du sport

Un coach sportif n’a pas de formation en psychologie. Par conséquent, sa façon de procéder sera bien différente de celle d’un psychologue. Son objectif et son action auprès des athlètes ne sont pas les mêmes. Quel est donc son rôle ?

  • Motivation : le coach aide chaque joueur à donner le meilleur de lui-même en le confrontant à ses propres limites afin qu’il travaille mieux au sein d’un groupe
  • Dialogue : le dialogue est l’outil principal. Grâce à cela, il analyse les points faibles ainsi que les points forts de chacun afin de renforcer ces derniers
  • Travail sur la perspective : il essaie de changer la perspective qu’un individu peut avoir par rapport à ses capacités

En résumé, un coach sportif cherche à ce que chaque athlète renforce ses compétences, se sente motivé à les améliorer, et surtout, qu’il affronte ses propres limites.

Découvrez également : Comment l’intelligence émotionnelle nous aide dans le sport ?

Psychologue du sport ou coach ?

Même si nous avons pu voir certaines ressemblances entre un coach et un psychologue du sport, ils ont tous les deux des façons différentes de procéder. Un psychologue dispose effectivement de certains outils appuyés par des méthodes stratégiques.

En revanche, un coach n’a pas cette formation spécialisée mais il est compétent pour communiquer, dialoguer et motiver. Il peut donc devenir indispensable pour faire avancer une équipe ou faire en sorte qu’une personne atteigne ses objectifs.

Finalement, ces deux professions sont tout aussi importantes l’une que l’autre, étant donné que le but est que chaque sportif réussisse à donner le meilleur de lui-même pour atteindre ses objectifs. La seule chose qui change est que le coach et le psychologue du sport vont agir ou travailler depuis des angles différents.