Donnez moins de pouvoir à tout ce qui perturbe votre esprit

· 25 janvier 2016
La première chose à faire lorsque nous voulons nous libérer des pensées négatives est d'apprendre à les reconnaître et à les transformer pour qu'au lieu de nous faire couler, elles nous aident à avancer.

Votre paix intérieure est non négociable. C’est pour cela qu’il est nécessaire de « s’économiser » et d’accorder moins d’importance aux choses qui sont moins importantes.

Le fait de donner moins de pouvoir et de fragiliser tout ce qui nous fait du mal et qui perturbe notre esprit, est un signe de maturité.

Souvent, il n’y a pas pire ennemi que soi-même et il n’existe pas pires tortionnaires que nos propres pensées. 

Celles qui nous rappellent inlassablement nos erreurs d’hier, celles qui laissent planer l’ombre des peurs et celles qui entravent notre épanouissement personnel.

Dans la vie, il faut « marcher léger ». Moins on porte de charges dans son esprit et dans son cœur, mieux on avance dans la vie, car tout ce qui nous énerve et nous inquiète fait de nous un prisonnier.

C’est pour cela qu’aujourd’hui, nous allons vous présenter 3 manières grâce auxquelles vous pouvez accorder moins de pouvoir à tout ce qui perturbe votre esprit.

Apprendre à être conscient des pensées perturbatrices

femme-portant-le-poids-du-monde-sur-ses-epaules-500x339

L’esprit humain est un espace aussi complexe qu’inconnu, où logent des expériences et le jugement que nous portons sur celles-ci.

Parfois, ces jugements ne sont pas très justes (si mon conjoint m’a quitté, c’est de ma faute, je ne suis pas suffisamment beau ou intéressant). 

Découvrez 7 moyens efficaces de détendre votre esprit

Nous devons mettre en valeur ce qui se trouve derrière ces pensées qui limitent chaque jour notre paix intérieure.

Pour cela, nous devons tenir compte des conseils suivants :

  • Chaque jour, consacrez-vous quelques heures, pour vous reposer et penser.
  • Prenez une feuille blanche et avec quelques mots, essayez de décrire la façon dont vous vous sentez : énervé, gêné, en colère, seul, menacé, effrayé…
  • Une fois que vous avez sorti ces émotions de vous, c’est le moment de voir ce qui se trouve derrière elles:
    • Pourquoi est-ce que je ressens de la colère ? Pourquoi cette personne m’a-t-elle trahi ?
    • Pourquoi est-ce que je ressens de la peur ?
  • C’est le moment d’apporter une réponse à ces pensées et de décider ce que vous pouvez faire pour les résoudre.

L’esprit a besoin de se défaire des émotions négatives

femme-avec-des-fleurs-detendant-son-esprit-500x289

Un esprit tranquille est la condition d’une bonne santé. C’est quelque chose qu’il est important de savoir.

Si vous tombons dans l’inquiétude perpétuelle, la colère ou la tristesse, nous tomberons malade.

Apprenez à pardonner et à lâcher prise

Le besoin de pardonner est vital, car il nous permet de nous libérer.

Nous savons ce que cela coûte et nous savons que cela fait souffrir, mais une fois que nous avons pardonné et que nous lâchons prise sur les choses, notre intérieur se calme.

Transformez vos pensées négatives en pensées positives

Parfois, nos pensées récurrentes ont un composant négatif clair : je ne peux pas, je ne le mérite pas, je n’ai pas de chance, c’est trop tard.

Il est important de faire l’effort de transformer chaque pensée négative en pensée positive : je peux, je le mérite.

Lisez aussi Les 10 habitudes des couples heureux

Désactivez les pensées obsessionnelles et remplacez-les par des rêves

  • Parfois, une peur intérieure se transforme en quelque chose d’obsessif.
    Par exemple, certaines personnes ont tendance à être obsédées par le fait que leur conjoint ne les aime pas suffisamment.
  • Ce type d’obsessions nous amènent à développer de nouvelles peurs et nous rendent malheureux, ainsi que les autres.
  • Il faut s’efforcer à dévier ces obsessions vers d’autres centres d’intérêt. Nous devons nous concentrer sur notre bonheur, et sur le soin de nous-même. Si vous êtes heureux, vous rendrez les autres heureux.

Parfois, les poids de l’esprit s’allègent à la suite de changements

femme-avec-un-poisson-se-detendant-500x368

Pensez à votre esprit comme si c’était une chambre. Il y a des périodes dans la vie où, pour différentes raisons, nous fermons toutes les fenêtres de cette pièce et nous restons dans le noir, sans laisser entrer l’air.

Jour après jour, l’atmosphère s’intoxique et nous avec.

Nous ne voyons pas de nouvelles perspectives, la brise fraîche n’y entre plus et ne peut plus nous offrir de l’oxygène et des parfums purifiants.

Il est nécessaire de « s’aérer l’esprit » et  pour nous libérer de cette obscurité qui recouvre notre esprit, il faut procéder à certains changements.

Il faut transformer cette chambre en un palais de paix, plein de portes et de fenêtres.

Découvrez 9 aliments pour gagner la bataille contre la dépression

Si vous vous sentez limité, que ce soit à cause d’autres personnes ou d’une situation déterminée, osez changer, osez sortir de cette réalité.

  • L’un des pires ennemis de l’esprit est la routine. Essayez quelque chose de nouveau chaque jour.
  • Rencontrez de nouvelles personnes, et laissez le monde s’ouvrir à vous à travers de nouveaux intérêts, de nouvelles pensées, de nouvelles sensations…
  • Evitez de rester chez vous pendant trop longtemps. Sortez marcher, inscrivez-vous à un cours, allez prendre un verre avec vos amis.
  • Rêvez de nouvelles choses chaque jour.
  • Soyez critique, écoutez votre opinion sur les choses et ne vous lassez jamais d’apprendre, de lire et de vivre des expériences.

L’esprit a besoin d’être libre et d’ouvrir ses fenêtres pour que tous les toxiques et les inquiétudes s’échappent.

Votre santé physique et émotionnelle s’en ressentira, si vous mettez en pratique ces conseils. N’en doutez pas !