Eau d'orge : bénéfices, contre-indications et recette

Il existe un intérêt croissant pour l'utilisation de l'orge en tant qu'ingrédient qui permet d'améliorer la santé. Une façon intéressante de le faire est de préparer cette boisson rafraîchissante.
Eau d'orge : bénéfices, contre-indications et recette

Dernière mise à jour : 05 avril, 2021

Typique de certaines régions d’Espagne et de quelques pays d’Amérique centrale, l’eau d’orge est une boisson rafraîchissante et avec des propriétés nutritionnelles.

Même si, ces derniers temps, elle est devenue à la mode grâce à ses déclarations de santé, tous ses bénéfices ne sont pas appuyés par la science. C’est pour cela que nous vous recommandons d’être prudent et d’en savoir un peu plus sur elle.

Qu’est-ce que l’eau d’orge ?

En réalité, il s’agit d’une boisson préparée avec cette céréale, que l’on fait bouillir avec de l’eau et un peu de citron. Une fois prête, on peut l’aromatiser avec de la cannelle et même la sucrer avec de la panela (mélasse de sucre de canne), du sucre ou du miel.

Nous pouvons en trouver deux versions différentes car, parfois, on filtre l’eau et les grains d’orge se jettent. D’autres fois, on les laisse dans la boisson.

Il est important de prendre cet aspect en compte car la composition nutritionnelle, la valeur énergétique et les bénéfices pour la santé sont très différents chez ces deux types. La principale raison est qu’en jetant les grains d’orge, on perd aussi les fibres.

5 bénéfices de boire de l’eau d’orge

Dans beaucoup d’endroits où cette boisson est connue, les gens la consomment en raison de sa capacité rafraîchissante mais aussi pour les effets positifs qu’elle peut avoir dans la prévention de certaines maladies. Comme nous l’avons dit, cela s’applique si la boisson contient les grains d’orge.

1. Apport de nutriments

L’orge est l’un des grains les plus anciens au monde et, aujourd’hui, on le consomme dans les régions du Proche Orient, en Europe du Nord et en Amérique du Sud.

Même si beaucoup de personnes le connaissent pour son utilisation dans l’élaboration de la bière, en réalité, l’orge a une composition nutritionnelle très importante et il vaut donc la peine de le prendre en compte en tant qu’aliment supplémentaire dans l’alimentation. Voici ses différents apports :

  • Présence de fibres solubles.
  • Folates et autre vitamines du groupe B (B1, B3 y B6).
  • Minéraux et oligo-éléments comme le potassium, le fer, le magnésium, le phosphore, le sélénium, le zinc et le cuivre.
  • Antioxydants.
Consommer de l'orge au quotidien.

L’orge est connu pour faire partie de l’élaboration de la bière, mais son eau est aussi habituelle dans de nombreuses cultures.

2. Aide à contrôler les niveaux de cholestérol sanguin

Nous retrouvons, dans les grains d’orge, un composant très intéressant pour combattre les niveaux élevés de cholestérol et d’autres graisses dans le sang : les bêta-glucanes.

Il s’agit d’un type de fibre soluble présent dans les céréales, même s’il est plus présent dans l’orge et l’avoine que dans le blé et le riz. Dans une étude publiée dans American Journal of Clinical Nutrition, on observe une plus grande diminution du cholestérol total et du LDL ou mauvais cholestérol dans ces régimes alimentaires qui contiennent de l’orge, par rapport au blé complet.

À tel point que l’Administration pour l’Alimentation et les Drogues des Etats-Unis (FDA) reconnaît la capacité des régimes faibles en cholestérol et riches en fibres à diminuer le risque de souffrir de maladies cardiovasculaires.

3. Régulation des niveaux de glucose

Il existe une révision d’études scientifiques qui compare la capacité des aliments avec de l’orge à contrôler la glycémie après avoir mangé. Cette action se doit aussi aux bêta-glucanes qui permettent de diminuer le cholestérol dans le sang.

Ces deux bénéfices (le contrôle du glucose et des lipides sanguins) permettent de diminuer le risque de souffrir de maladies cardiovasculaires et aident à protéger l’intégrité des parois des veines et des artères.

4. Aide dans les processus digestifs

Le grain d’orge est une céréale qui contient une très grande quantité de fibres solubles. Celles-ci sont bénéfiques pour le système digestif car elles contribuent à pousser le bol alimentaire et les résidus non digérés tout au long du tractus gastro-intestinal.

5. Pour contrôler le poids corporel

Encore une fois, c’est la présence des fibres qui facilite cette action de l’eau d’orge non filtrée. De nombreuses études soutiennent l’idée que les régimes riches en fibres favorisent la satiété et diminuent la faim.

Par ailleurs, prise entre les repas, elle peut constituer une bonne stratégie pour éviter de manger des snacks avec un excès de calories, de graisses ou de sucres.

Contre-indications de l’eau d’orge

Beaucoup d’aliments et de boissons sont considérés sûrs pour la population en général. Néanmoins, chez certaines personnes, des problèmes ou des sensations gênantes peuvent apparaître en les prenant. Ceci se produit aussi avec l’eau d’orge.

Face à cela, la meilleure recommandation est de l’introduire progressivement dans la routine diététique quotidienne et de cesser son ingestion si un effet indésirable apparaît. Par ailleurs, si on souffre d’une maladie ou si on est sous médicaments, il est nécessaire de consulter un médecin.

Troubles digestifs

L’un de ses principaux composants positifs peut aussi être responsable de ses inconvénients. En effet, la grande quantité de fibres que l’on retrouve dans l’eau d’orge non filtrée peut générer des flatulences, des gaz, des ballonnements ou des crampes abdominales.

Quantités élevées de sucre et de calories

Certaines recettes pour l’élaborer à la maison et certaines marques commerciales contiennent, parmi leurs ingrédients, de grandes quantités de sucre ou d’autres édulcorants. Regardez bien les étiquettes avant de choisir une boisson.

Par ailleurs, même s’il s’agit d’une boisson élaborée avec de l’eau, quand elle n’est pas filtrée, ses principaux ingrédients sont les grains d’orge. Ceux-ci apportent une quantité modérée d’énergie, ce qui fait que l’ingestion de l’eau d’orge doit être limitée.

Ne convient pas aux cœliaques

Les grains d’orge font partie des céréales qui contiennent du gluten. Par conséquent, leur consommation est contre-indiquée chez les personnes qui souffrent d’une maladie cœliaque.

Recette pour préparer de l’eau d’orge chez soi et comment la boire

Pour élaborer de l’eau d’orge chez nous, nous avons besoin de :

  • 3/4  de tasse d’orge perlé ou en grains.
  • 2 citrons.
  • 1/4 de tasse de miel ou édulcorant selon votre goût.
  • 6 verres d’eau.

La première étape consiste à passer l’orge sous un jet d’eau jusqu’à ce que la céréale soit transparente. L’introduire dans une casserole avec l’eau et les zestes de citron. Quand l’eau commence à bouillir, baisser le feu et laisser cuire environ 30 minutes.

Une fois ce temps écoulé, on peut verser le liquide dans une bouteille en verre ou une carafe. Réserver les grains d’orge pour une utilisation postérieure : on peut les mélanger avec un yaourt, les ajouter dans une salade ou dans une soupe de légumes.

Il faut bien se rappeler que sans les grains d’orge, il s’agit d’une boisson pauvre en calories (en fonction de l’édulcorant mis et de la quantité utilisée), mais elle perd toutes les propriétés que lui apportent les fibres. On peut aussi laisser les grains d’orge dans l’eau et boire le tout.

Avec les études scientifiques disponibles, il est difficile d’établir des quantités recommandées de consommation adéquate. Dans une publication de l’European Journal of Clinical Nutrition, on détaille que le bêta-glucane de l’orge peut avoir des poids moléculaires différents et, par conséquent, son effet peut varier pour une même dose.

Il semble néanmoins raisonnable de conseiller une consommation modérée, couplée à une alimentation et à des habitudes de vie saines. Il s’agit des piliers à côté desquels l’ingestion de cette boisson permet d’obtenir les bénéfices commentés.

Une boisson à l'orge.

Les contre-indications de l’eau d’orge sont liées aux altérations digestives qu’on lui associe en raison de ses fibres.

Eau d’orge avec les grains

L’eau d’orge, qu’elle soit filtrée ou avec les grains toujours présents, est une boisson qui offre la possibilité de se rafraîchir et de s’hydrater avec une saveur agréable. Néanmoins, il convient de surveiller sa consommation si elle contient du sucre ou des édulcorants ajoutés.

Lorsqu’on l’élabore soi-même, on peut obtenir une saveur différente et originale en ajoutant de l’orange, des herbes fraîches ou certaines épices au moment de la mettre en bouteille. Conservez-la au frigo, de préférence dans une carafe ou une bouteille en verre.

S’il est vrai qu’il existe des bénéfices potentiels avec un appui scientifique, il vaut mieux l’introduire progressivement dans l’alimentation et dans des quantités modérées. L’eau d’orge apporte des nutriments très précieux, collabore au contrôle du cholestérol et du glucose dans le sang mais n’est pas une boisson magique.

Par conséquent, la meilleure façon d’en tirer le plus grand profit est de l’intégrer dans une alimentation variée et basée sur des aliments frais, avec de l’exercice physique, suffisamment d’heures de sommeil et un bon contrôle du stress.

Cela pourrait vous intéresser ...
Manger du pain au seigle pour mincir
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Manger du pain au seigle pour mincir

La consommation de pain au seigle est une très bonne option pour pouvoir maigrir, mais dans le cadre d'un régime alimentaire sain et équilibré.



  • Abumweiss S.S, et al. β-glucan from barley and its lipid-lowering capacity: a meta-analysis of randomized, controlled trials. European Journal of Clinical Nutrition. Octubre 2010. 64:1472–1480.
  • Behall K.M, et al. Lipids significantly reduced by diets containing barley in moderately hypercholesterolemic men. Journal of the American College of Nutrition. Febrero 2004. 23(1):55-62.
  • FDA. Food labeling. Specific Requirements for Health Claims. Sec 101.81 Health claims : soluble fiber from certain food and risk of coronary heart disease. Abril 2020.
  • Mcintosh G.H, et al. Barley and wheat foods: influence on plasma cholesterol concentrations in hypercholesterolemic men. American Journal of Clinical Nutrition. Mayo 1991.53(5):1205-9.
  • Slavin J, Green H. Dietary fibre and satiety. Nutrition Bulletin. British Nutrition Foundation. Marzo 2007. 32(s1). 32-42.
  • Tosh S. M. Review of human studies investigating the post-prandial blood-glucose lowering ability of oat and barley food products. European Journal of Clinical Nutrition. Abril 2013. 67(4):310-7.