Est-il dangereux de pratiquer le Pilates durant la grossesse ?

· 17 mai 2019
Le Pilates est l'un des sports les plus recommandés chez les femmes enceintes. Découvrez pourquoi et si cela est dangereux à un certain stade de la grossesse.

Faire de l’exercice pendant la grossesse est bénéfique pour la mère et le bébé. En général, les médecins recommandent aux femmes enceintes de faire de l’activité physique à faible impact, comme la natation, la marche ou le yoga. Une autre option qui attire les femmes enceintes est de faire du pilates pendant la grossesse. Savez-vous si cette pratique peut être dangereuse ?

Pilates pendant la grossesse, oui ou non ?

Pendant la grossesse, les femmes ont tendance à être plus prudentes et à rechercher absolument tout ce qui concerne leur alimentation et leur exercice physique. Par conséquent, dans cet article, nous souhaitons répondre à vos questions sur le pilates. Continuez à lire !

Qu’est-ce que le Pilates ?

que penser du Pilates pendant la grossesse ?

Joseph Hubertus Pilates était le créateur de l’exercice physique qui porte son nom. Le Pilates est un programme d’exercices conçu pour travailler le corps et l’esprit en même temps. L’objectif est d’encourager la concentration, le contrôle et la respiration, entre autres.

A voir : Les 10 aliments qui favorisent la concentration

Le Pilates peut être pratiqué au sol ou avec des appareils et travaille principalement le corps pour augmenter la force, améliorer la flexibilité et l’agilité. Sur le plan émotionnel, cela contribue à augmenter l’estime de soi et à se connecter avec soi-même.

Maintenant, est-il possible de pratiquer le Pilates pendant la grossesse ? La réponse varie en fonction de la condition physique de la femme enceinte. N’oubliez pas que chaque personne et chaque grossesse est différente, c’est donc le médecin qui déterminera si vous pouvez ou non suivre la méthode Pilates.

La pratique du Pilates peut aider à renforcer le corps des mères pour leur future naissance. Consultez le spécialiste si vous pouvez effectuer ce programme d’exercices.

Comment pratiquer le Pilates pendant la grossesse

Supposons que vous soyez allée chez le médecin et que cela ait permis d’évaluer votre condition physique et de confirmer la possibilité de pratiquer le Pilates en toute sécurité. Combien de séances par semaine devriez-vous envisager ? Pourriez-vous effectuer tous les exercices ?

Les recommandations varient d’un spécialiste à l’autre. Ci-dessous, nous présentons les observations à ce sujet publiées dans le Journal of Yoga and Physioteraphy :

  • Le Pilates peut être pratiqué du premier mois jusqu’à l’accouchement, toujours sous surveillance médicale.
  • La régularité recommandée oscille entre 2 et 3 fois par semaine.
  • Il est conseillé, lors du premier trimestre, que les exercices n’excèdent pas 20 minutes et qu’ils durent jusqu’à 45-60 minutes lorsque la grossesse est plus avancée.
  • Lors de la pratique du Pilates, il est important que vous effectuiez bien chaque exercice. Le nombre de répétitions n’est pas décisif.
le Pilates pendant la grossesse : une bonne ou une mauvaise chose ?

Pendant la grossesse, le Pilates peut être très bénéfique, non seulement physiquement mais aussi émotionnellement. Parmi les principaux avantages, citons :

  1. Réduction de la peur de l’accouchement : les exercices de respiration Pilates peuvent aider une femme à mieux supporter les contractions
  2. Amélioration possible de la dilatation due au travail de souplesse réalisé dans le cadre des séances de Pilates
  3. Renforcement du plancher pelvien
  4. Amélioration de la souplesse et de la coordination
  5. Pratiques de respiration et de maîtrise de soi qui peuvent aider pendant le travail
  6. Prévention des varices, des hémorroïdes et des maux de dos
  7. Augmentation de l’estime de soi
  8. Tonification du corps
  9. Relaxation après l’effort
  10. Lutte contre les problèmes d’insomnie pendant la grossesse

Sûrement cet article vous intéressera-t-il : 6 avantages à faire du pilates chaque semaine

Quand le Pilates n’est-il pas recommandé pendant la grossesse ?

Comme nous l’avons dit précédemment, ce sera votre médecin qui vous dira si vous êtes ou non capable de pratiquer la méthode Pilates. En général, sa pratique est découragée dans les cas où :

  1. La femme enceinte souffre d’hypertension
  2. Une rupture prématurée des membranes se produit
  3. Il y a un retard de croissance intra-utérine
  4. La femme enceinte souffre de prééclampsie
  5. La future mère souffre de toute condition à risque pendant la grossesse

D’autre part, il est essentiel que vous vous rendiez dans un centre proposant des cours de Pilates aux femmes enceintes, car certains exercices sont contre-indiqués pendant la grossesse. Parmi ceux-ci figurent : les exercices en position couchée (où le rectus abdominis est contracté), celles qui sont effectuées à l’envers et les étirements profonds.

Le Pilates pendant la grossesse peut apporter de nombreux avantages pour vous et votre bébé. Cependant, vous devriez consulter votre médecin avant de vous inscrire à tout type de cours de Pilates. Rappelez-vous que vous ne devriez pas changer vos habitudes pendant la grossesse sans consulter préalablement un spécialiste. Votre santé et celle de votre enfant doivent passer avant tout !

 

  • Dilek S G. Pregnancy Pilates and Benefits of Pregnancy Pilates during Childbirth. J Yoga & Physio. 2018; 5(1): 555652. DOI:10.19080/JYP.2018.05.555652.002
    King M, Green Y (2002) Pilates workbook for pregnancy. Octopus Publishing Group, Canada.
  • NCBI. (2009). Effects of natural childbirth preparation versus standard antenatal education on epidural rates, experience of childbirth and parental stress in mothers and fathers: a randomised controlled multicentre trial. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19538406
  • Balogh, A. (2005). Pilates and pregnancy. RCM Midwives : The Official Journal of the Royal College of Midwives, 8(5), 220—222. Retrieved from http://europepmc.org/abstract/MED/15960329