Douleurs de l’accouchement : 5 techniques de relaxation

· 1 mai 2019
Ressentir des douleurs au moment de l'accouchement est inévitable. Néanmoins, avant d'accoucher, la mère peut pratiquer quelques techniques de relaxation afin que les symptômes soient plus légers.

Les douleurs de l’accouchement constituent l’une des plus grandes craintes des femmes enceintes. Bien que la douleur soit subjective car elle varie d’une femme à une autre, elle est généralement intense : chaque contraction provoque une forte douleur.

Lorsque l’heure de la naissance approche, la femme a des contractions. La partie supérieure de l’utérus se contracte et la partie inférieure s’étire et se détend pour faciliter le déplacement du bébé à travers le canal de l’accouchement.

À cause de la douleur, la femme a généralement tendance à se tendre et à contracter tout son corps à chaque fois qu’elle a une contraction. Bien qu’il s’agisse d’une réponse naturelle de l’organisme, la tension épuise et peut prolonger l’accouchement, les contractions étant moins efficaces.

C’est pour cette raison que depuis un bon nombre d’années maintenant, ont été introduites quelques techniques de relaxation pour faciliter l’accouchement. Leur objectif principal est d’aider la mère à libérer les tensions du corps et à contrôler ses nerfs pendant que l’utérus produit les contractions.

Bien que ces techniques ne s’appuient pas sur une base scientifique qui affirme que ces techniques peuvent réduire la douleur, leurs effets relaxants sont bel et bien bénéfiques. Il est conseillé de les pratiquer quelque temps avant le grand jour pour un meilleur effet.

Non seulement ces techniques apportent une sensation de tranquillité en atténuant les douleurs mais elles préparent aussi le corps à l’accouchement. Appliquer l’une de ces techniques peut donc s’avérer très productif.

Ces techniques pour soulager les douleurs de l’accouchement vous intéressent ? Nous vous expliquons ici quelle est la fonction de chaque technique. Vous découvrirez pourquoi elles permettent d’affronter la naissance du bébé de manière plus positive. Ne passez pas à côté de cet article !

1. L’accompagnement pendant l’accouchement

Les mères qui choisissent une personne de confiance pour se faire accompagner pendant l’accouchement se sentent mieux et plus détendues.

Le fait d’être accompagnée minimise le besoin d’interventions telles que les césariennes ou encore le recours à une anesthésie péridurale.

2. La liberté de mouvements

éviter les douleurs de l'accouchement

L’une des techniques pour soulager les douleurs de l’accouchement consiste à jouir d’une liberté de mouvements pendant le grand jour. Être allongée sur le lit n’est pas toujours la position la plus adéquate pour minimiser les tensions. De plus, devoir attendre patiemment peut même faire monter le stress.

Ainsi, pendant les contractions de la première phase de l’accouchement, il peut être bon de marcher ou de faire quelques mouvements. La femme enceinte augmente ainsi la libération d’endorphines, ce qui favorise une sensation de bien-être.

De plus, certaines activités comme le balancement pelvien favorisent l’ouverture du col de l’utérus et donc le passage du bébé.

3. Les exercices de respiration soulagent les douleurs de l’accouchement

De nombreux cours de préparation à l’accouchement incluent des exercices de respiration. Ce type de techniques permet d’atténuer la douleur des contractions lors de la phase de dilatation active.

De plus, ces exercices aident la mère à se centrer. Ils l’encouragent à maintenir le rythme et à écouter son corps.

Une respiration posée et profonde réduit de manière significative la tension musculaire et apporte tranquillité, entre autres. Il est donc bon de travailler sur sa respiration dès le début du processus jusqu’à la fin.

Cet article peut aussi vous intéresser : 3 exercices de respiration pour vous détendre

4. La musique peut vous aider à soulager les douleurs de l’accouchement

Grâce à ses effets thérapeutiques, écouter de la musique fait partie des activités relaxantes recommandées pour soulager les douleurs de l’accouchement.

Écouter des mélodies relaxantes pour, par exemple, accompagner la respiration, libère les tensions et les peurs propres à ce processus. Les mélodies douces peuvent réduire la perception de la douleur ainsi que le stress lors des contractions.

Si l’accouchement se déroule à l’hôpital, il serait bon que la personne qui accompagne la mère emporte quelques chansons préalablement choisies. La mère pour ainsi se détendre avant l’accouchement.

5. Une baignoire remplie d’eau chaude

femme enceinte dans une baignoire voulant limiter les douleurs de l'accouchement

L’accouchement dans l’eau est l’une des méthodes les plus connues pour soulager les douleurs. Le contact du corps avec l’eau chaude produit une forte sensation de détente au niveau des muscles et des articulations. Cela atténue donc les douleurs.

De plus, cette technique diminue la sécrétion d’adrénaline et favorise le ramollissement du col de l’utérus.

Pour ces raisons, de plus en plus d’hôpitaux proposent des chambres avec une baignoire pour celles qui souhaiteraient vivre cette expérience. La mère peut ainsi choisir d’accoucher dans l’eau.

Cet article peut aussi vous intéresser : Avantages de la bande abdominale pendant la grossesse

Bien qu’il n’existe aucune technique de relaxation qui élimine complètement les douleurs de l’accouchement, la pratique de ces techniques simples peuvent minimiser ces douleurs et ainsi faire que l’accouchement soit moins traumatisant.

Le soutien continu de votre partenaire ou d’un proche ainsi que les exercices de respiration et les massages peuvent rendre cette expérience plus agréable.