Être mère après 35 ans

· 26 juin 2018
La maternité tardive peut survenir parce que vous aviez d’autres projets avant d'avoir un enfant. Même si vous avez 35 ans, vous pouvez parfaitement avoir une grossesse complètement normale. Vous devrez simplement connaître certaines recommandations qui réduiront les risques.

Si vous lisez cet article, c’est parce que vous êtes peut-être enceinte ou que vous ne savez pas si vous pouvez être mère après 35 ans.

La plupart des femmes qui ont des enfants à cet âge ont des grossesses tout à fait normales. Vous devez simplement connaitre les précautions supplémentaires à prendre en compte avant de décider d’avoir un enfant après 35 ans.

L’âge et la maturité dont vous disposez pour élever vos enfants ont une grande influence sur leur développement et leur éducation. Actuellement, beaucoup de femmes décident d’entrer dans la maternité à des âges de plus en plus avancés. Bien que l’âge biologique idéal pour avoir des bébés soit d’environ 25 ans, ces dernières années, le mode de vie moderne des femmes a retardé la maternité.

Nous savons tous qu’il est deux fois plus difficile de tomber enceinte après l’âge de 35 ans, et qu’il existe aussi un risque élevé au moment de l’accouchement. Cependant, de nombreux examens médicaux réguliers permettent d’avoir une grossesse normale après 35 ans.

D’autre part, il existe aussi beaucoup d’avantages à être mère après 35 ans. Par exemple, il est probable que vous ayez une situation économique plus stable qu’avant. Cela vous permettra de vivre l’expérience de la maternité d’une toute autre façon.

Vous aimerez aussi lire cet article : Les avantages et les inconvénients d’une grossesse à un jeune âge

Découvrez à présent, tout ce que vous devez savoir pour être mère après l’âge de 35 ans.

Être une mère de plus de 35 ans

À 35 ans, vous avez probablement un mode de vie plus sain et comprenez aussi mieux tous les besoins de votre corps. De plus, vous comprenez aussi l’importance de préparer votre corps pour préparer une vie en vous pendant 9 mois. Par conséquent, vous prendrez plus au sérieux la préparation physique et la nutrition que vous devez adopter pendant la grossesse.

Plusieurs études ont montré que les femmes de cet âge tolèrent mieux les symptômes caractéristiques de la grossesse, tels que les brûlures d’estomac, la fréquence élevée des mictions et les nausées matinales.

Cependant, sachez qu’après 35 ans, votre fécondité diminue considérablement, jusqu’à 50% de moins que lorsque vous aviez 20 ans. Néanmoins, le nombre d’ovules n’est pas la seule chose qui est affectée. Vous pouvez aussi développer plus facilement un fœtus dont les chromosomes ont des risques de s’altérer.

Vous aimerez aussi lire cet article : La grossesse, cette union magique avec un être que l’on aime mais que l’on ne connaît pas encore

Les femmes de plus de 35 ans sont plus susceptibles de connaître les complications suivantes pendant la grossesse :

  • Exiger une anesthésie épidurale
  • Avoir besoin d’un accouchement induit
  • Connaître le diagnostic de souffrance fœtale
  • Subir le recours aux forceps ou aux ventouses lors de l’accouchement
  • Requérir une césarienne

Connaître tous les conseils médicaux

Les femmes de plus de 35 ans sont moins fertiles, par conséquent, vous pouvez avoir beaucoup de mal à tomber enceinte. Cependant, vous pourrez toujours choisir de recourir à des méthodes médicales qui vous aideront à tomber enceinte.

Être mère après l’âge de 35 ans peut entraîner plusieurs complications pendant la grossesse :

  • Hypertension artérielle
  • Naissance prématurée
  • Problèmes dans la constitution du placenta
  • Diabète gestationnel
  • Calculs rénaux et coliques néphrétiques
  • Risque élevé d’accoucher sans donner la vie

Découvrez également cet article : Symptômes peu connus du diabète gestationnel

Par ailleurs, les femmes de plus de 35 ans ont des problèmes de santé chroniques plus fréquemment que les femmes plus jeunes. Par conséquent, si vous souffrez d’une maladie chronique ou si vous prenez des médicaments à long terme, il est essentiel que vous consultiez votre médecin pour vous conseiller ou modifier vos médicaments.

De même, les femmes enceintes à un âge avancé sont plus susceptibles d’accoucher avec des complications. Si vous avez plus de 35 ans, vous aurez plus de chances d’avoir une césarienne. Rappelez-vous que lorsque vous planifiez une césarienne, votre médecin peut contrôler plus de facteurs de risque qui pourraient vous affecter, vous ou votre bébé.

Vous êtes encore jeune pour avoir un enfant

Qui a dit que vous êtiez trop âgée pour être maman ? La maternité est une étape que vous devriez apprécier. Avoir et élever votre enfant est l’expérience la plus enrichissante que vous puissiez connaitre. Ne laissez pas les normes de la société limiter votre désir de devenir mère après 35 ans.

Vos plus de trois décennies de vie ont fait de vous une femme mûre avec beaucoup d’expérience. Vous êtes tout à fait capable de faire face à n’importe quel défi que peut impliquer d’entrer dans la maternité. De plus, vous aurez toujours assez d’énergie pour prendre soin de votre bébé et l’élever. Il est important qu’avant d’avoir des enfants, vous atteigniez vos objectifs personnels. De cette façon, vous aurez plus de temps après pour vous occupez d’eux.

Découvrez également cet article : La voix d’une mère éveille le cerveau de son enfant

Profiter de votre future maternité si tout va bien pour votre santé

Être mère après l’âge de 35 ans ne suppose pas forcement de ne pas profiter pleinement de sa future maternité si vous êtes en bonne santé.

Bien que les risques d’être mère après 35 ans puissent vous faire peur, la prévention médicale est la clé d’une grossesse sans complications. Tant que vous suivez les recommandations de votre médecin et que vous suivez les examens médicaux, vous n’aurez pas à vous inquiéter.

Tout d’abord, il est important que vous effectuiez un bilan de santé avant la conception. Cela vous assurera d’être en parfaite santé avant de tomber enceinte. Au cours de cette visite, il est important de parler au médecin :

  • Des antécédents médicaux de votre famille
  • Des antécédents médicaux de la famille de votre partenaire
  • Des vaccins que vous n’avez pas encore reçus
  • Des médicaments que vous prenez
  • Des médicaments que prend votre partenaire
  • Des problèmes de santé que vous avez ou avez pu avoir
  • Des problèmes de santé que votre partenaire a ou a pu avoir

Grâce à ces informations, votre médecin pourra détecter de possibles problèmes médicaux héréditaires qui pourraient affecter le fœtus et ainsi vous donner le meilleur traitement pour les éviter. En outre, si vous prenez des médicaments pour des maladies congénitales, votre médecin peut les changer pour des médicaments plus sûrs.

L’adoption est l’alternative préférée de beaucoup de personnes

Comme nous vous l’avons expliqué auparavant, à 35 ans, vous n’êtes plus aussi fertile qu’avant. Mais, si vous voulez vraiment être une mère, vous pouvez envisager d’adopter un enfant. L’adoption consiste à donner un enfant à une famille dont les membres désirent devenir une mère et un père.

Le désir d’être une mère doit être votre principale motivation lors de l’adoption. Ne vous laissez pas emporter par les émotions, l’adoption est une décision que vous devez prendre avec votre partenaire.

Conclusions

Bien que l’âge soit un facteur déterminant et puisse parfois être un obstacle à la grossesse, il est possible d’être mère après l’âge de 35 ans et d’avoir un bébé en bonne santé. L’important, c’est de faire vos examens médicaux régulièrement, mais également d’appliquer toutes les recommandations de votre médecin.

N’oubliez pas d’avoir une alimentation saine. Évitez le sucre raffiné et réduisez l’apport en graisses. Augmentez la consommation de fruits, de légumes et d’aliments riches en fibres.

Bien que cela semble plus compliqué qu’il n’y paraît, évitez le stress. Faites des exercices comme le yoga pour vous détendre. L’anxiété peut être une cause de l’infertilité féminine. De plus, si vous ne pouvez pas tomber enceinte, ne vous découragez pas ; au contraire. Dans ces cas, parlez avec votre partenaire de la possibilité d’envisager d’autres méthodes médicales, voire même de l’adoption.

Découvrez également cet article : 6 avantages d’être mère à 35 ans

Être mère à 35 ans n’est pas chose simple. Au fil du temps, la société a construit une stigmatisation autour de la maternité tardive : les mères âgées de plus de trente ans auraient moins d’énergie que les autres, d’où les appellations « maman grand-mère » ou encore « maman fatiguée ». D’ailleurs, il y a encore quelques années, on considérait qu’être mère après 30 ans était une chose risquéeen raison des associations négatives entre l’âge de la mère et la santé du bébé au moment de la naissance. Or, saviez-que la maternité tardive présente de nombreux avantages que les mères jeunes ne connaissent pas ? Découvrez dans cet article quels sont les avantages d’être mère à 35 ans.