Faut-il réveiller son bébé pour changer sa couche ?

· 24 juillet 2018
Réveiller ou non son enfant pour lui changer la couche est le dilemme de nombreux parents qui se demandent s'ils doivent privilégier l'hygiène de l'enfant ou son repos.

La peau d’un bébé est très sensible aux facteurs irritants, tels que l’urine, les selles ou encore les produits cosmétiques. Il est alors essentiel de changer régulièrement la couche de son enfant pour éviter les irritations et l’eczéma.

Prendre la décision de réveiller son enfant pour changer sa couche dépendra de plusieurs facteurs. Par exemple, une mère dont l’enfant s’endort difficilement n’aura aucune envie de le réveiller pour changer sa couche. Personne n’a envie d’avoir affaire à un bébé qui pleure parce que son sommeil a été interrompu volontairement. Mais si l’enfant souffre fréquemment d’érythème fessier, il est très probable que sa mère privilégie l’hygiène face au repos et réveille alors son enfant.

Chaque bébé est unique. Ce qui fonctionne pour un enfant peut ne pas fonctionner pour un autre, même s’il s’agit de frères et soeurs. Ainsi, c’est aux parents d’identifier les particularités de son enfant. Découvrez ici quels facteurs influent sur la décision de réveiller ou non son enfant pour changer sa couche.

« Quelle est la priorité : le repos ou l’hygiène ? »

Un bébé en couche allongé

De façon générale, lorsque l’aliment atteint l’estomac du bébé, ce dernier évacue. C’est à ce moment-là que les parents doivent changer la couche de l’enfant. Ne pas changer la couche sale de son enfant pendant un long moment est inévitablement nuisible pour la peau délicate du nouveau-né. Mais un sommeil ininterrompu est fondamental pour son développement. C’est pourquoi certains parents se demandent s’il est judicieux de réveiller son enfant pour changer sa couche lorsqu’il dort paisiblement. Déterminer la priorité pour votre enfant est fondamental pour prendre la meilleure décision.

Normalement, un bébé allaité fait ses besoins plus fréquemment qu’un enfant nourri au biberon. Votre enfant se réveillera donc plus souvent, et vous pourrez en profiter pour lui changer sa couche à chaque fois qu’il se réveille si cela est nécessaire. Un bébé nourri au biberon se réveille toutes les trois heures, il n’est alors pas nécessaire de le réveiller : après l’avoir nourri, changez sa couche.

Nous vous recommandons de lire : 8 erreurs à ne pas commettre avec un bébé

« Mon enfant dort six heures d’affilée, voire plus ! Que puis-je faire ? »

Lorsque l’enfant dort plus de six heures d’affilée, la décision est plus difficile. C’est une préoccupation qui amène de nombreux parents à consulter un pédiatre.

Les couches jetables sont de plus en plus absorbantes. Il existe même des couches spécialement conçues pour la nuit : la fabrication est pensée pour garantir un sommeil sans interruption. Ainsi, grâce à ces couches, vous n’aurez pas besoin de changer la couche de votre enfant pendant la nuit. La couche absorbera le liquide et sera relativement sèche jusqu’au petit matin.

Assurez-vous alors de changer la couche de votre enfant avant de le mettre au lit. Pensez à bien nettoyer et à bien sécher sa peau avant de lui appliquer une crème pour prévenir les irritations. En ce qui concerne le choix de la crème, nous vous conseillons de consulter votre pédiatre.

Si votre enfant se réveille pour les tétées nocturnes, il est très probable qu’il s’endorme pendant que vous l’allaitez. Il est alors contre-productif de le réveiller. C’est pourquoi il est préférable d’opter pour une couche absorbante que vous changerez seulement au réveil le matin.

Nous vous recommandons de lire : Comment interpréter les pleurs de votre bébé ?

« Dans quels cas dois-je réveiller mon enfant pour changer sa couche ? »

Une mère qui change la couche de son enfant

Si vous n’avez pas d’autre choix que d’utiliser des couches en tissu, car votre enfant souffre d’allergies avec les couches jetables, vous serez malheureusement bel et bien obligée de réveiller votre enfant. Vous devrez alors changer la couche de votre enfant lorsque ce dernier défèque ou en cas d’humidité excessive. Nous vous conseillons de mettre une alèse entre le matelas et le drap, afin de réduire l’humidité. Une serviette ou une couverture peuvent aussi faire l’affaire. L’idée est de faire en sorte que le bébé soit le moins possible en contact avec l’humidité, afin d’éviter qu’il se réveille.

Si votre enfant a la diarrhée, vous devez changer sa couche immédiatement, même s’il s’agit d’une couche très absorbante, car les selles s’acidifient et sont plus abrasives. Malheureusement, il est très probable que votre enfant se réveille.