Fire Cider : ce remède viral apparu sur TikTok fonctionne-t-il ?

Grâce à TikTok, un remède qui promet de renforcer le système immunitaire est devenu populaire : le fire cider ou cidre de feu. Que dit la science ?
Fire Cider : ce remède viral apparu sur TikTok fonctionne-t-il ?

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Le fire cider également appelé fire tonic, est une concoction devenue populaire grâce à TikTok. Ses promoteurs assurent qu’une consommation régulière peut aider à prévenir la grippe et les problèmes digestifs, entre autres maladies. Mais ce remède marche-t-il vraiment ? Y a-t-il des preuves ?

Pour être plus précis, cette boisson combine des épices, des légumes et des herbes qui se distinguent par leur valeur nutritive. On pense ainsi qu’elle apporte un supplément de défenses à l’organisme. Même ainsi, à ce jour, il n’y a aucune preuve pour démontrer son efficacité ; au contraire, dans certains cas, sa consommation peut être nocive.

Qu’est-ce que le fire cider ?

Vinaigre de cidre de pomme pour lutter contre l'acné.
Le cidre de feu est une préparation à base d’herbes, de légumes et d’épices qui collaborerait avec le système immunitaire.

Le fire cider ou cidre de feu est une boisson tonique à base d’herbes, de légumes et d’épices qui promet de stimuler les fonctions du système immunitaire en vue de prévenir l’apparition de maladies.

Dans le langage populaire, cette boisson a été classée comme “boisson antibactérienne”, puisqu’une grande partie de ses ingrédients présente cette qualité. En effet, on prétend qu’elle agit comme tonifiant, immunomodulateur, anti-inflammatoire et digestif.

Cependant, comme l’explique la diététiste Beth Czerwony, RD dans une publication de la Cleveland Clinic, rien ne prouve que cela fonctionne. L’expert souligne qu’il s’agit d’une « lubie gastronomique » qui, bien qu’elle ait été présentée comme sensationnelle, n’offre pas les propriétés presque miraculeuses qu’on lui prête.



La recette du fire cider

Le cidre de feu est obtenu à partir de la combinaison d’ingrédients naturels, tels que le vinaigre de cidre de pomme, le radis, le gingembre, l’ail et les jalapeños, entre autres. La recette originale a été créée par l’herboriste Rosemary Gladstar dans les années 1970, bien qu’elle ait subi quelques variations au fil des ans.

Ingrédients

  • 150 grammes de radis
  • 75 grammes de gingembre
  • 1 gros oignon
  • 10 gousses d’ail
  • 2 jalapeños
  • 1 litre de vinaigre de cidre de pomme
  • Miel
  • 1 gramme de sel de mer rose de l’Himalaya
  • 1 citron ou orange (facultatif)
  • Des épices, telles que le curcuma, le thym, le romarin, le poivre de Cayenne ou le poivre noir (facultatif)
  • Tranches d’orange (facultatif)

Instructions

  1. Pour commencer, lavez bien les ingrédients et épluchez le gingembre, le radis, l’oignon et les gousses d’ail.
  2. Ensuite, râpez le radis et le gingembre, et hachez l’oignon et l’ail.
  3. Aussi, hachez finement les jalapeños (soyez prudent lorsque vous manipulez cet ingrédient, car il peut être irritant pour la peau, les yeux ou la bouche). Si vous préférez, vous pouvez utiliser un peu de piment de Cayenne à la place.
  4. Une fois tous les ingrédients prêts, mettez le doute dans un bocal en verre avec un couvercle hermétique .
  5. Remplissez-le de vinaigre de cidre de pomme de manière à recouvrir tous les ingrédients.
  6. Mélangez tous les ingrédients et mettez le couvercle.
  7. Placez le pot dans un endroit frais et sombre. Idéalement, vous devrez le secouer tous les deux jours, pendant trois à quatre semaines.
  8. Après ce temps, filtrez avec une passoire et ajoutez du miel au goût pour améliorer sa saveur.
  9. Conservez-le au réfrigérateur pendant un mois.

Mode de consommation

  • En prévention du rhume et de la grippe, il est suggéré de prendre deux cuillères à soupe par jour.
  • Si des symptômes de ces maladies sont déjà apparus, la même dose peut être divisée en deux ou trois prises par jour.
  • Il est nécessaire de diluer la préparation dans de l’eau pour éviter que les acides vinaigrés n’affectent l’émail des dents. En option, il peut être utilisé comme vinaigrette pour les salades ou les ragoûts.

Les bienfaits supposés du fire cider

En raison de sa combinaison d’ingrédients sains, le fire cider aurait le potentiel de renforcer le système immunitaire et de réduire le risque d’infections. Il y a même ceux qui prétendent qu’il améliore la circulation sanguine, la santé cardiovasculaire et la digestion.

Cependant, à ce jour, il n’existe aucune preuve scientifique à l’appui de ces affirmations. Au-delà des données anecdotiques, il n’y a aucune preuve des effets qu’il est censé causer dans le corps.

Bien que ses ingrédients aient montré des effets positifs sur la santé, rien ne montre que combinés dans cette concoction, ils fonctionnent mieux que lorsqu’ils sont consommés seuls dans le cadre d’une alimentation saine et variée. Voyons en détail.

Vinaigre de pomme

Le vinaigre de cidre de pomme a été présenté comme un “antimicrobien puissant”. Les recherches partagées par le biais de rapports scientifiques montrent que ses acides organiques et ses flavonoïdes aident à améliorer la défense immunitaire.

Plus précisément, il a montré une certaine efficacité dans la lutte contre les agents pathogènes, tels que E. coli, S. aureus et C. albicans. Cependant, ces résultats sont considérés comme insuffisants et ne corroborent pas ses prétendus effets contre certaines conditions, telles que le rhume et la grippe.

Radis

Radis : propriétés, informations nutritionnelles et recette
Certaines recherches indiquent que les radios possèderaient des propriétés anti-inflammatoires.

En médecine traditionnelle, le radis est considéré comme un adjuvant pour le traitement des infections bactériennes des voies respiratoires et de la vessie. Dans une étude partagée sur Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, ses extraits ont montré un potentiel anti-inflammatoire.

Grâce à des composés tels que le kaempférol et la quercétine, il est associé à la modulation de l’inflammation et à une meilleure réponse immunitaire. Toutefois, d’autres études humaines sont nécessaires pour l’évaluer.

Il faut considérer que cette étude a été réalisée avec un extrait aqueux de la racine et non de manière traditionnelle comme dans les remèdes maison.

Gingembre

Les bienfaits du gingembre pour la santé ont fait l’objet de nombreuses recherches. Il a été déterminé que ses gingérols et autres composés bioactifs lui confèrent des propriétés anti-inflammatoires, immunomodulatrices et antioxydantes.

Selon une recherche publiée dans la revue Nutrients , cette épice aide à contrôler l’inflammation et favorise la réponse contre les radicaux libres. De plus, elle possède des qualités digestives, antiémétiques et fortifiantes du système cardiovasculaire.

Ail

En raison de sa contribution en composés organosoufrés, l’ail (Allium sativum) est positivement associé au renforcement du système immunitaire et à la prévention des infections.

Dans une étude partagée sur Journal of Immunology Research, il a été déterminé que cet aliment module les profils des cytokines et, par conséquent, stimule les cellules immunitaires. Il a également le potentiel de réguler les processus inflammatoires et de réduire le risque de maladies métaboliques.



Les autres ingrédients du fire cider

Les autres ingrédients entrant dans la préparation du cidre de feu sont également appréciés pour leurs qualités nutritionnelles. Les jalapeños, par exemple, contiennent une substance appelée capsaïcine qui est liée au contrôle de l’inflammation et à l’immunomodulation.

Pendant ce temps, les épices comme le curcuma ont un composé actif appelé curcumine, associé à une grande variété d’avantages. Parmi les plus importants, figurent le soulagement de l’inflammation, la santé cardiaque et la prévention des infections.

En fin de compte, le miel – qui est un ingrédient facultatif – est apprécié pour sa capacité à renforcer le système immunitaire et à réduire certains symptômes typiques du rhume et de la grippe, tels que la toux et la congestion.

Bien que les ingrédients utilisés dans le cidre de feu présentent chacun des avantages pour la santé, rien ne prouve que leur combinaison soit saine. Sous certaines conditions, ce mélange peut avoir des effets indésirables.

Risques et effets secondaires du fire cider

Dans la plupart des cas, une consommation modérée de fire cider est considérée comme sûre. Malgré cela, il existe certains risques et effets secondaires possibles devant être pris en compte avant la consommation. En premier lieu —et comme nous l’avons mentionné—, sa teneur en vinaigre de cidre de pomme compromet la santé dentaire en provoquant une érosion.

Bien qu’il ne cause pas de dommages directs en temps opportun, il peut à long terme détériorer l’émail et entraîner d’autres troubles dentaires nécessitant une plus grande attention. En général, ces risques diminuent lorsque la préparation est diluée dans une grande quantité d’eau.

D’autre part, la teneur élevée en ingrédients épicés et acides peut entraîner des maux d’estomac, surtout s’il y a des antécédents de reflux acide, d’ indigestion ou de gastroparésie.

Enfin, compte tenu du manque d’études, il est recommandé d’éviter sa consommation dans les conditions suivantes :

  • Grossesse et allaitement
  • Enfants
  • Désordres digestifs
  • Maladies métaboliques
  • Insuffisance hépatique ou rénale
  • Consommation de médicaments
  • Chirurgies à venir

Que retenir sur le fire cider ?

Le cidre de feu est un tonique qui associe des ingrédients épicés dont les propriétés sont associées au renforcement du système immunitaire. Cependant, jusqu’à présent, il n’y a pas d’études pour soutenir les avantages de cette concoction populaire. Au contraire, les experts préviennent que sa consommation peut être irritante.

S’il s’agit de renforcer les défenses, rien ne remplace la pratique d’habitudes saines, comme une alimentation saine et variée, la pratique d’exercices physiques et l’élimination des substances nocives comme l’alcool, les cigarettes et les sucres.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment améliorer le système immunitaire chez les enfants
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment améliorer le système immunitaire chez les enfants

Le système immunitaire des enfants est très fragile et doit être soigné pour éviter qu'ils ne tombent malades. Voici quelques recommandations.



  • Can Fire Cider Stop You From Getting Sick? (November 30, 2021). Cleveland Clinic.
    Available in https://health.clevelandclinic.org/fire-cider-benefits/
  • Anderson S, Gonzalez LA, Jasbi P, Johnston CS. Evidence That Daily Vinegar Ingestion May Contribute to Erosive Tooth Wear in Adults. J Med Food. 2021 Aug;24(8):894-896. doi: 10.1089/jmf.2020.0108. Epub 2020 Dec 9. PMID: 33297831.
  • Yagnik, Darshna et al. “Antimicrobial activity of apple cider vinegar against Escherichia coli, Staphylococcus aureus and Candida albicans; downregulating cytokine and microbial protein expression.” Scientific reports vol. 8,1 1732. 29 Jan. 2018, doi:10.1038/s41598-017-18618-x
  • Herz C, Tran HT, Márton MR, et al. Evaluation of an Aqueous Extract from Horseradish Root (Armoracia rusticana Radix) against Lipopolysaccharide-Induced Cellular Inflammation Reaction. Evid Based Complement Alternat Med. 2017;2017:1950692. doi:10.1155/2017/1950692
  • Mashhadi, Nafiseh Shokri et al. “Anti-oxidative and anti-inflammatory effects of ginger in health and physical activity: review of current evidence.” International journal of preventive medicine vol. 4,Suppl 1 (2013): S36-42.
  • Anh, Nguyen Hoang et al. “Ginger on Human Health: A Comprehensive Systematic Review of 109 Randomized Controlled Trials.” Nutrients vol. 12,1 157. 6 Jan. 2020, doi:10.3390/nu12010157
  • Arreola, Rodrigo et al. “Immunomodulation and anti-inflammatory effects of garlic compounds.” Journal of immunology research vol. 2015 (2015): 401630. doi:10.1155/2015/401630
  • Grüter T, Blusch A, Motte J, Sgodzai M, Bachir H, Klimas R, Ambrosius B, Gold R, Ellrichmann G, Pitarokoili K. Immunomodulatory and anti-oxidative effect of the direct TRPV1 receptor agonist capsaicin on Schwann cells. J Neuroinflammation. 2020 May 6;17(1):145. doi: 10.1186/s12974-020-01821-5. PMID: 32375895; PMCID: PMC7201667.
  • Granato, Marisa et al. “Capsaicin triggers immunogenic PEL cell death, stimulates DCs and reverts PEL-induced immune suppression.” Oncotarget vol. 6,30 (2015): 29543-54. doi:10.18632/oncotarget.4911
  • Samarghandian S, Farkhondeh T, Samini F. Honey and Health: A Review of Recent Clinical Research. Pharmacognosy Res. 2017;9(2):121-127. doi:10.4103/0974-8490.204647
  • Newberry C, Lynch K. The role of diet in the development and management of gastroesophageal reflux disease: why we feel the burn. J Thorac Dis. 2019;11(Suppl 12):S1594-S1601. doi:10.21037/jtd.2019.06.42
  • Camilleri, Michael. “Novel Diet, Drugs, and Gastric Interventions for Gastroparesis.” Clinical gastroenterology and hepatology : the official clinical practice journal of the American Gastroenterological Association vol. 14,8 (2016): 1072-80. doi:10.1016/j.cgh.2015.12.033
  • Limketkai BN, LeBrett W, Lin L, Shah ND. Nutritional approaches for gastroparesis. Lancet Gastroenterol Hepatol. 2020 Nov;5(11):1017-1026. doi: 10.1016/S2468-1253(20)30078-9. PMID: 33065041.