Que faire en cas de gastro-entérite chez le bébé ?

15 février 2020
La gastro-entérite chez le bébé est une maladie qui exige une surveillance accrue et un suivi pour éviter des complications. Nous vous donnons plus d'informations dans cet article.

La gastro-entérite chez le bébé est une maladie qui peut entraîner de graves problèmes. C’est pourquoi il est important de l’identifier le plus tôt possible et de suivre quelques consignes.

Pour éviter des complications, il faut connaître ses signes d’alarme, ainsi que les soins particuliers. Les mesures préventives, comme le vaccin rotavirus, doivent être prises en compte dès le plus jeune âge, en suivant les recommandations du pédiatre.

Qu’est-ce la gastro-entérite chez le bébé ?

C’est une maladie inflammatoire digestive qui touche généralement l’estomac ou les intestins. Elle commence souvent en présentant les symptômes suivants :

  • Diarrhée : les selles normales du bébé sont molles ou liquides. Cela rend difficile l’identification de la diarrhée. Si vous observez une évolution des selles, consultez votre pédiatre
  • Vomissements : il est important de les différencier de la régurgitation. Il faut ainsi savoir que les vomissements consiste en une sortie des aliments avec force et que la régurgitation, c’est plutôt une sortie facile des fluides, souvent accompagnée d’éructations.
  • Fièvre : température externe (mesurée sous l’aisselle ou à l’aine) supérieure à 37,5 °C
  • Douleurs abdominales : c’est le symptôme le plus difficile à identifier étant donné qu’il ne se présente que par les pleurs

Que provoque la gastro-entérite chez le bébé ?

La cause principale de cette condition sont les maladies infectieuses qui peuvent apparaître à cause d’un virus, d’une bactérie et de parasites. Parmi les virus, le rotavirus est le plus courant et le plus important dans les pays développés.

Cette maladie peut également être due à des infections non intestinales telles que l’otite ou une infection urinaire. Elle peut aussi apparaître avec des maladies non infectieuses telles que les modifications de l’alimentation ou d’autres malades plus systémiques.

Lisez également : Comment prévenir une infection néonatale

Un bébé pleure dans les bras de sa mère

Que faire pour prévenir cette maladie ?

Pour pouvoir prévenir la gastro-entérite chez le bébé, nous devrons déterminer quelle est la cause principale. Tel que nous l’avons mentionné auparavant, les germes sont les principaux responsables et nous devons prévenir leur transmission. 

Il faut donc adopter différents gestes qui favorisent la rupture de la chaîne de transmission des germes :

  • Veiller à une hygiène des mains fréquente : c’est l’un des principaux gestes pour rompre la chaîne de transmission des germes
  • Bien suivre les recommandations en termes de conservation du lait du bébé, qu’il soit maternel ou en poudre
  • Éviter le contact avec des adultes ou des enfants qui présentent des signes de maladie : face au doute d’une phase contagieuse ou non, maintenir une conduite prudente et éviter les visites
  • Ne pas embrasser la bouche ou les mains des bébés en cas de suspicion d’une éventuelle infection. En effet, la salive est un conducteur de nombreux pathogènes
  • Maintenir une bonne hygiène des tétines : laver les tétines tous les jours
  • Vaccins à jour : renseignez-vous auprès de votre pédiatre sur le vaccin du rotavirus

Quand se rendre chez le médecin ?

La gastro-entérite chez le bébé est une maladie qui demande une vigilance particulière de la part des parents ou des membres de la famille. On trouve parmi les complications les plus courantes :

  • La déshydratation en raison de la perte excessive d’eau et d’électrolytes
  • Une hypoglycémie en raison de la baisse des niveaux de sucre dans le sang
  • Une intolérance passagère au lactose, en raison de la perte d’enzymes dans les parois de l’intestin

Ne passez pas à côté de cet article : Comment savoir si mon enfant d’intolérance au lactose ?

Une mère contrôle la fièvre de son bébé

Pour éviter ce genre de situations, il est essentiel de vous rendre chez le pédiatre ou aux urgences devant les signes d’alarme suivants :

  • Diarrhée chez des bébés de moins de 6 mois
  • Fièvre à 38°C ou plus
  • Vomissements ou refus de tous les repas
  • Perte de poids constatée
  • Selles contenant du sang ou du mucus

Le pédiatre pourra établir un diagnostic de gastro-entérite après auscultation. Il est possible que le pédiatre prescrive une coproculture afin de détecter le germe responsable.

Quel est le traitement d’une gastro-entérite chez le bébé ?

Lorsqu’un bébé semble présenter des signes d’une gastro-entérite, les parents devront être attentifs et vérifier la tolérance des aliments :

  • Continuer l’allaitement : c’est l’une des mesures principales chez les bébés ou nourrissons. On ne doit néanmoins pas diluer le lait en poudre. Il est également nécessaire de maintenir le même dosage dans la préparation
  • Le pédiatre, après examen, peut détecter le besoin de prescrire un traitement au bébé basé sur l’apport de compléments oraux pour l’hydratation
  • S’il ne tolère pas les liquides oraux, il est possible que le médecin prescrive une hydratation par voie intraveineuse pour favoriser la récupération et éviter de graves complications

Vous suspectez que votre bébé souffre de cette maladie ? Si vous identifiez ses symptômes, consultez votre pédiatre dès que possible. Le professionnel de santé pourrait déterminer le traitement approprié selon les besoins de l’enfant.

 

  • Casado Dones, M. J. (2010). Diarrea aguda infantil. Cuidados enfermeros. Revista de Enfermería (Barcelona, Spain).
  • Spain. Ministerio de Sanidad y Consumo., Á., Godoy, P., Torner, N., Cardeñosa, N., & Martínez, A. (2009). Revista española de salud pública. In Revista Española de Salud Pública.
  • Lucrecia, S. C., & Blanca, C. G. (2009). Manejo actual de la gastroenteritis aguda (GEA) con soluciones de rehidratación oral. Nutricion Clinica y Dietetica Hospitalaria.
  • Giménez Sánchez, F., Martinón Torres, F., Bernaola Iturbe, E., Baca Cots, M., de Juan Martín, F., Díez Delgado, J., … Pineda Solas, V. (2006). El papel de la vacuna frente a rotavirus en los calendarios de vacunación infantil. Anales de Pediatría. https://doi.org/10.1157/13089923