Ghee : bienfaits et contre-indications

Le ghee est un type de beurre qui fournit des nutriments intéressants et qui rehausse la saveur des aliments. Découvrez ici quels sont ses bienfaits et comment le consommer.
Ghee : bienfaits et contre-indications

Dernière mise à jour : 22 janvier, 2022

Le ghee est un aliment traditionnellement utilisé en médecine ayurvédique. Plus précisément, il est considéré comme l’une des sources de graisse les plus saines. Ces dernières années, il est devenu populaire, et de nombreuses personnes ont décidé de l’inclure dans leur alimentation habituelle.

Selon cette ancienne pratique médicale, ce beurre favorise la longévité et protège de certaines maladies. On pense également qu’il lubrifie les tissus, améliore l’élasticité, améliore la mémoire et stimule la digestion.

Toutefois, il est à noter qu’il contient des graisses saturées. Ci-dessous, nous vous en disons plus sur ses propriétés et ses utilisations.

Qu’est-ce que le ghee et comment est-il fabriqué ?

Le ghee est un type de beurre clarifié fabriqué à partir du beurre de lait de vache. Il est très populaire dans les cuisines de l’Inde, du Pakistan et du Moyen-Orient, où il est utilisé dans les aliments sucrés et salés et mélangé à des boissons et des thés.

Pour l’obtenir, on utile du beurre fait avec du lait de vache. Celui-ci est soumis à une chaleur douce (pas plus de 100 degrés Celsius) pour que l’eau s’évapore. Les solides sont séparés, ce qui permet d’obtenir un produit entièrement constitué de lipides.

Le ghee lui-même a été créé comme méthode de conservation du beurre à haute température. Il n’a pas besoin d’être réfrigéré, bien qu’il soit recommandé de le conserver dans un endroit sombre. Sa consistance peut changer tout au long de l’année, en fonction de la température.

D’une manière générale, les différences avec le beurre sont faibles. Le ghee contient un pourcentage plus élevé de matières grasses. Par conséquent, il offre une plus grande quantité d’acide butyrique et d’autres graisses à chaîne courte avec des effets intéressants.

Il perd également certains composants comme le lactose et les protéines du lait, dont la caséine. Pour cette raison, il est considéré comme étant plus digestif. Il est recommandé de choisir du ghee fait à partir d’animaux nourris à l’herbe, car sa teneur en nutriments est meilleure.

Qu'est-ce que le ghee et comment est-il fabriqué ?
Le ghee est un beurre clarifié qui peut être utilisé à diverses fins culinaires.


Les bienfaits du ghee pour la santé

Le ghee est un aliment qui fournit un bon nombre de nutriments. Dès lors, sa consommation modérée est considérée comme une alliée de la santé, tant qu’elle s’inscrit dans le cadre d’une alimentation variée.

Bien qu’il manque d’études scientifiques corroborant ces bienfaits et permettant d’apporter des conseils à la population générale, ceux-ci ont été répertoriés grâce à la tradition ayurvédique. Nous les énumérons ci-dessous.

Un bon profil nutritionnel

D’un point de vue nutritionnel, les bienfaits du ghee sont en grande partie dus à la présence d’acides gras, tels que les oméga 3, l’acide butyrique et l’acide linoléique conjugué. En outre, il contient également des vitamines liposolubles (A et E) et des antioxydants.

Le ghee favorise l’absorption de certains nutriments

La consommation d’aliments gras peut augmenter la biodisponibilité et l’absorption de certaines vitamines et minéraux. De plus, le ghee apporte de nouvelles nuances de saveur aux plats, qui peuvent devenir plus appétissants.

C’est une bonne graisse de cuisine

Le beurre clarifié a un point de fumée plus élevé que le beurre conventionnel et certaines huiles végétales. C’est donc une option parfaite pour faire cuire et sauter des aliments à des températures élevées sans risque de perdre des nutriments.

Il a des effets positifs sur la santé cardiovasculaire

Selon les auteurs de cet article, le beurre clarifié contient de l’acide linoléique conjugué à activité antioxydante et antiathérogène. Par conséquent, il pourrait être un composant alimentaire important pour la prévention des maladies cardiovasculaires.

La supplémentation de l’alimentation avec une source d’acide linoléique conjugué (CLA) montre une réduction des taux de cholestérol total et de triglycérides. On observe moins de dépôt de cholestérol dans le foie et dans l’artère aortique.

Le ghee aide à protéger le système digestif

L’un des acides gras présents dans le ghee est le butyrate. Celui-ci joue un rôle important dans l’équilibre intestinal et dans la protection des muqueuses, ce qui se traduit par quelques effets positifs au niveau de l’intestin.

Il a également une activité antioxydante et anti-inflammatoire et aide à prévenir la carcinogenèse colique, un processus par lequel les cellules saines deviennent des cellules malignes. Il contribue également à améliorer les défenses contre les agents pathogènes et améliore le transit intestinal.

Enfin, grâce à son effet adoucissant sur la paroi de l’estomac, la consommation de ghee contrecarre certains maux. Par exemple : l’indigestion, le reflux acide et la gastrite.

Il soutient le système immunitaire et la vision

La vitamine A est essentielle à la formation de certains tissus et muqueuses du corps, dont la rétine. Pour cette raison, c’est un nutriment d’une importance particulière pour avoir une vision normale et pour éviter certaines pathologies, telles que la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

Elle est également importante pour le bon fonctionnement de certains organes comme le cœur, les poumons et les reins. De même, elle est nécessaire pour les défenses et la reproduction.

Les contre-indications possibles du ghee

60 % de la composition finale du ghee correspond à des acides gras saturés. En raison de cette caractéristique, on s’inquiète de sa possible relation avec une augmentation du cholestérol sanguin et le risque de maladies cardiovasculaires.

Pour le moment, cet effet négatif n’a pas été corroboré par des études animales ni humaines. Les observations indiquent que les régimes avec un supplément calorique de 5 à 10 % de ghee n’ont eu aucun effet significatif sur les niveaux de triglycérides et de cholestérol.

Cependant, les principales recommandations diététiques et les associations d’experts continuent de recommander de réduire la consommation de graisses saturées. Ces graisses doivent constituer moins de 6 % de l’énergie totale.

La consommation du ghee est déconseillée aux personnes intolérantes ou allergiques au lactose et aux protéines de lait. Bien que ces éléments solides soient éliminés au cours du processus de fabrication, le produit final peut contenir des traces nocives pour les personnes sensibles.

Les contre-indications possibles du ghee.
Une consommation modérée et ponctuelle de ghee est recommandée, afin de ne pas dépasser la quantité journalière recommandée de graisses saturées.


Ce qu’il faut retenir…

Les graisses sont nécessaires au fonctionnement optimal de l’organisme et doivent être incluses dans l’alimentation quotidienne. Le ghee est l’une de ses sources possibles, apportant une saveur de noisette et une touche fumée à toutes sortes de plats.

C’est un aliment très répandu en Inde, où il est apprécié pour ses propriétés médicinales. Parmi celles-ci, se démarquent les activités antioxydante, anti-inflammatoire, cardiovasculaire et digestive.

Cependant, il n’y a pas de superaliments capables d’améliorer la santé à eux seuls. Par conséquent, il est nécessaire de les accompagner d’une alimentation et d’un mode de vie sains.

This might interest you...
Comment nettoyer les intestins naturellement ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment nettoyer les intestins naturellement ?

Aujourd'hui, vous allez découvrir comment nettoyer naturellement les intestins pour que les autres organes du corps fonctionnent parfaitement.



  • American Heart Association. Saturated Fat. Noviembre 2021.
  • Berni Canani R, Di Costanzo M, et al. Potential beneficial effects of butyrate in intestinal and extraintestinal diseases. World Journal of Gastroenterology. Marzo 2011. 17 (12): 1519-1528.
  • Food Data Central. Butter, (clarified butter), ghee. Abril 2019. U.S. Department of Agriculture.
  • Kumar M.V, Sambaiah K, Lokesh B. R. Hypocholesterolemic effect of anhydrous milk fat ghee is mediated by increasing the secretion of biliary lipids. Journal of Nutritional Biochemistry. Febrero 2000. 11 (2): 69-75.
  • National Institutes of Health. Office of Dietary Supplements. Vitamina A. Febrero 2020. U.S. Department of Health and Human Services.
  • Sharma H, Zhang X, Dwivedi Ch. The effect of ghee (clarified butter) on serum lipid levels and microsomal lipid peroxidation. Ayu. Abril-Junio 2010. 31 (2): 134-140.