Gymnema Sylvestris : propriétés et contre-indications

30 avril 2021
Le Gymnema Sylvestris est une plante connue dans la médecine ayurvédique. En raison de sa composition, elle est associée à une meilleure santé métabolique. Dans quels cas est-elle recommandée ? Quelles sont ses contre-indications ? Découvrez-le !

Gymnema Sylvestris est un arbuste grimpant ligneux qui appartient à la famille Apocynaceae. Il provient des forêts tropicales de l’Inde, d’Afrique et d’Australie. Ses feuilles sont très célèbres dans la pratique de la médecine ayurvédique. De plus, il est également appelé gurmar, un terme hindi qui se traduit par “destructeur de sucre”.

Comme le détaille une publication dans Journal of Clinical Biochemistry and Nutrition, la plante compte parmi ses composants des acides gymniques connus pour leur capacité antidiabétique. Par ailleurs, elle réduit le risque de maladies cardiaques et aide à maintenir un poids sain. Voulez-vous en savoir davantage sur ses propriétés ?

Propriétés de la Gymnema Sylvestris

Les compléments à base de Gymnema Sylvestris sont devenus populaires dans le monde entier. Grâce à sa composition, la plante a réveillé un intérêt dans la médecine occidentale. En effet, elle a été à l’origine de plusieurs recherches. Ainsi, bien qu’elle ne soit pas considérée comme un traitement de premier choix, son potentiel comme adjuvant contre certains problèmes de santé est reconnu.

Une étude publiée dans Frontiers in Pharmacology souligne que la plante contient des substances chimiques d’une grande importance thérapeutique telles que le stigmastérol et les saponines triterpénoïdes. Elles lui confèrent, notamment, les propriétés suivantes :

  • Antidiabétiques.
  • Hypoglycémiantes.
  • Antioxydantes.
  • Antitumorales.
  • Antifongiques.
  • Hépatoprotectrices.

Lisez également : Huile de gingembre: bienfaits et comment la préparer à la maison ?

Bienfaits de la Gymnema Sylvestris

Les principaux composants bioactifs de la Gymnema Sylvestris sont les acides gymniques. Ces derniers, en plus des substances phénoliques, saponines et anthraquinones, lui confèrent une large variété d’effets positifs sur la santé. Voyons les plus pertinents.

Appareil pour contrôler la glycémie.

“Le diabète est une maladie chronique difficile à gérer. Cette plante pourrait contribuer à réguler les niveaux de sucre en diminuant le désir d’en manger.”

Elle réduit les envies de sucre

La Gymnema Sylvestris a la capacité de diminuer l’envie de manger du sucre. Selon une recherche publiée dans Physiology & Behavior, l’acide gymnique contribue à supprimer le goût sucré en bloquant ses récepteurs sur les papilles gustatives.

Cela peut s’avérer intéressant pour les personnes qui ressentent un besoin constant de consommer des aliments sucrés. Par conséquent, la prise des extraits de cet arbuste avant les repas limite l’ingestion et rend les sucres moins attrayants.

Gymnema Sylvestris contribue à la régulation de l’insuline

Sans aucun doute, l’un des sujets les plus étudiés sur la Gymnema est son rôle dans des conditions telles que le diabète et le syndrome métabolique. A ce propos, une étude dans Diabetes, Obesity and Metabolism précise que la plante est un adjuvant dans la stimulation de la production d’insuline dans le pancréas.

Plus concrètement, ses extraits parviennent à stimuler la régénération des cellules des îlots de Langherans, responsables de la production de cette hormone. En conséquence, le taux de glucose diminue et la santé est meilleure. Cependant, d’autres recherches supplémentaires sont nécessaires pour corroborer ce point.

Elle est efficace dans le contrôle de la glycémie

Il est intéressant de noter que la Gymnema Sylvestris a également des propriétés antidiabétiques. Autrement dit, sa consommation favorise la réduction des niveaux de sucre dans le sang. Cette plante fut même utilisée en combinaison avec des médicaments dans le but de renforcer leurs effets.

Par ailleurs, en plus de stimuler la sécrétion de l’insuline, il semble qu’elle contribue également à bloquer les récepteurs dans l’intestin. Ce qui empêche l’absorption du glucose. Selon une étude dans Current Pharmaceutical Design, il est nécessaire de prendre entre 200 et 400 milligrammes d’acide gymnique pour diminuer l’absorption intestinale du sucre.

Toutefois, si vous prenez des médicaments hypoglycémiants, il est préférable de consulter un médecin avant d’utiliser ces compléments. Pour l’instant, d’autres études sont nécessaires pour évaluer les effets, ainsi que le dosage et le niveau d’efficacité.

Une activité anti-inflammatoire

Les tanins et les saponines présentes dans les feuilles de Gymnema Sylvestris ont été appréciées pour leur activité anti-inflammatoire. Pour cette raison, ses extraits sont utilisés comme adjuvants pour les maladies associées à l’inflammation telles que le diabète, les troubles cardiaques et les maladies auto-immunes.

La Gymnema Sylvestris contribue à la perte de poids

Il ne s’agit pas d’un remède miracle pour perdre du poids du jour au lendemain. Toutefois, la consommation d’extraits de Gymnema est associée à une diminution de l’indice de masse corporelle.

Lors d’une étude publiée dans Diabetes, Obesity and Metabolism, les personnes qui ont consommé ce complément ont connu une réduction de 5% de leur poids corporel.

De plus, les patients -qui étaient modérément obèses- ont connu également une diminution de l’ingestion d’aliments ainsi qu’un meilleur contrôle des taux de lipides sanguins.

Une aide pour la santé cardiovasculaire

La consommation des extraits de cette plante a aussi un impact positif sur la santé cardiovasculaire. Pour être plus exacts, ils sont utiles dans la régulation du profil lipidique.

Cette recherche dans Diabetes, Obesity and Metabolism révèle que la Gymnema est utile pour réduire les triglycérides et le mauvais cholestérol (LDL) chez les patients obèses. Nous pensons donc qu’elle réduit le risque de maladie cardiovasculaire.

Découvrez aussi : Les 6 meilleures plantes médicinales approuvées par la science

Contre-indications de la Gymnema Sylvestris

Pour la plupart des adultes en bonne santé, la Gymnema Sylvestris est sans danger, à condition que sa consommation soit modérée. Néanmoins, étant donné le manque de preuves à propos de sa sécurité, elle est contre-indiquée dans les cas suivants :

  • Période de grossesse et d’allaitement.
  • Chez les enfants et les bébés.
  • Patients diabétiques qui suivent un traitement (sauf si le médecin l’autorise).
  • Personnes qui vont subir une intervention chirurgicale.

D’autre part, bien que les effets secondaires soient rares, ils peuvent se présenter à la suite d’une chute soudaine de la glycémie. Il peut s’agir de :

  • Maux de tête.
  • Vertiges et étourdissements.
  • Instabilité.
  • Nausées.
Poudre de Gymnema Sylvestris.

“La plante peut être obtenue en poudre ou en gélules. On peut également préparer des infusions.”

Comment consommer la Gymnema Sylvestris ?

Il existe actuellement des compléments de Gymnema Sylvestris en poudre, en gélules ou sous forme d’infusion. Les feuilles sont également disponibles pour la préparation d’infusions maison. La dose recommandée dépend de la présentation choisie et du fabricant.

Mais, en général, la posologie est la suivante :

  • Gélules de 100 milligrammes: 3 ou 4 fois par jour.
  • Une tasse de thé 2 fois par jour.
  • 2 grammes de poudre ou 4 grammes s’il n’y a pas de réactions adverses.

Conclusion…

En médecine ayurvédique, la Gymnema Sylvestris est appréciée pour sa capacité à réguler les niveaux de glucose et à réduire les risques associés au syndrome métabolique. Cependant, il ne s’agit pas d’un traitement de premier choix en cas de diabète. En effet, il est important de l’utiliser avec modération et sous surveillance médicale.

Enfin, même si certaines études soutiennent ses propriétés médicinales, cette plante ne doit pas remplacer les traitements conventionnels. Simplement si le médecin l’autorise, elle peut être un complément pour favoriser le bien-être.

  • Kanetkar P, Singhal R, Kamat M. Gymnema sylvestre: A Memoir. J Clin Biochem Nutr. 2007 Sep;41(2):77-81. doi: 10.3164/jcbn.2007010. PMID: 18193099; PMCID: PMC2170951.
  • Khan F, Sarker MMR, Ming LC, et al. Comprehensive Review on Phytochemicals, Pharmacological and Clinical Potentials of Gymnema sylvestreFront Pharmacol. 2019;10:1223. Published 2019 Oct 29. doi:10.3389/fphar.2019.01223
  • Leach MJ. Gymnema sylvestre for diabetes mellitus: a systematic review. J Altern Complement Med. 2007 Nov;13(9):977-83. doi: 10.1089/acm.2006.6387. PMID: 18047444.
  • Khan F, Sarker MMR, Ming LC, et al. Comprehensive Review on Phytochemicals, Pharmacological and Clinical Potentials of Gymnema sylvestre. Front Pharmacol. 2019;10:1223. Published 2019 Oct 29. doi:10.3389/fphar.2019.01223
  • Tiwari P, Mishra BN, Sangwan NS. Phytochemical and pharmacological properties of Gymnema sylvestre: an important medicinal plant. Biomed Res Int. 2014;2014:830285. doi:10.1155/2014/830285
  • Brala PM, Hagen RL. Effects of sweetness perception and caloric value of a preload on short term intake. Physiol Behav. 1983 Jan;30(1):1-9. doi: 10.1016/0031-9384(83)90030-6. PMID: 6836034.
  • Al-Romaiyan A, Liu B, Docherty R, Huang GC, Amiel S, Persaud SJ, Jones PM. Investigation of intracellular signalling cascades mediating stimulatory effect of a Gymnema sylvestre extract on insulin secretion from isolated mouse and human islets of Langerhans. Diabetes Obes Metab. 2012 Dec;14(12):1104-13. doi: 10.1111/j.1463-1326.2012.01660.x. Epub 2012 Aug 1. PMID: 22775778.
  • Tiwari P, Ahmad K, Baig MH. Gymnema sylvestre for Diabetes: From Traditional Herb to Future’s Therapeutic. Curr Pharm Des. 2017;23(11):1667-1676. doi: 10.2174/1381612823666161108162048. PMID: 27834124.
  • Ota A, Ulrih NP. An Overview of Herbal Products and Secondary Metabolites Used for Management of Type Two Diabetes. Front Pharmacol. 2017;8:436. Published 2017 Jul 6. doi:10.3389/fphar.2017.00436