Humidité par condensation : qu'est-ce que c'est et comment l'éviter ?

L'humidité par condensation est en train de faire des ravages dans votre maison et sur votre santé ? Ne vous inquiétez pas, des solutions existent. Nous allons ici vous apporter quelques recommandations pour faire baisser sa présence chez vous.
Humidité par condensation : qu'est-ce que c'est et comment l'éviter ?

Dernière mise à jour : 12 juillet, 2021

L’humidité, selon l’une de ses acceptions les plus communes, est de l’eau qui, en étant vaporisée, se mélange à l’air. L’eau est une ressource inestimable mais elle n’est pas toujours bénéfique pour les êtres humains. Nous allons ici tout vous dire sur l’humidité par condensation.

Pour résoudre des problèmes d’humidité, il est fondamental de savoir d’où elle vient. Par ailleurs, il est nécessaire de déterminer de quel type de problème il s’agit.

Qu’est-ce que l’humidité par condensation ?

À la maison, l’humidité peut apparaître sous différentes facettes. On distingue ainsi différentes classes d’humidité à la maison, en fonction de leur origine :

  • Des murs.
  • Accidentelle.
  • Atmosphérique.
  • De construction.
  • Par condensation.

L’humidité par condensation est à la fois l’effet et la cause de la production de processus organiques. Par ailleurs, elle met en danger la santé des habitants de la maison et endommage les matériaux qui composent le foyer.

Du moisi dans la maison.

Le moisi dans les maisons s’associe à l’humidité, qui favorise la croissance de ces micro-organismes.

Pourquoi l’humidité par condensation se produit-elle ?

L’humidité par condensation se génère quand, à l’intérieur de la maison, certaines masses d’air pleines de vapeur diminuent leur température jusqu’à se transformer en rosée en entrant au contact de surfaces froides.

Il existe une méthode à travers laquelle on pourrait calculer le point de rosée des masses d’air chargées de vapeur à l’intérieur des maisons. Pour cela, il suffit de relier les variantes suivantes à travers des formules spécifiques :

  • Pression de vapeur.
  • Température de l’air intérieur.
  • Pression de saturation.

Comment peut-on éviter l’humidité par condensation  ?

Si vous notez des taches noires ou du moisi au plafond ou sur les murs de votre maison, si vous observez de la vapeur ou des gouttes d’eau sur vos fenêtres, si vous percevez une forte odeur d’humidité, alors il y a de grandes chances pour que l’humidité par condensation soit en train d’envahir votre maison.

Mais ne vous inquiétez pas car nous allons vous apporter quelques solutions.

1. Faire sécher le linge dehors

Il est fréquent, en hiver ou lorsqu’il pleut, que l’on fasse sécher les vêtements à l’intérieur de la maison. Cette habitude peut déboucher sur la création de zones d’humidité.

Par conséquent, il est recommandé de faire sécher son linge dans des espaces extérieurs et bien aérés, dans la mesure du possible, pour éviter que l’humidité par condensation ne se produise.

2. Aérer les pièces de la maison

De la même façon, il est habituel que, dans les pièces intérieures de la maison, du moisi se forme. Il est donc suggéré de garder les fenêtres ouvertes pendant 10 minutes, minimum deux fois par jour.

3. Isoler les fenêtres, plafonds et murs

La façon la plus efficace d’éviter l’humidité par condensation dans les maisons est peut-être d’isoler les fenêtres, les plafonds et les murs. Par ailleurs, avec un système d’isolement thermique, vous pourrez gagner d’autres bénéfices :

  • Un air plus sain et propre à l’intérieur de votre foyer.
  • L’air extérieur ne pénétrera pas chez vous.
  • Étant donné que la température intérieure restera stable, cela vous évitera d’utiliser des appareils de climatisation.
  • On évitera les fuites de chaleur.

4. Utiliser des déshumidificateurs

Se servir de déshumidificateurs vous permettra de diminuer la densité d’humidité à la maison, en plus d’empêcher l’érosion d’éléments métalliques qui pourraient être abimés par l’humidité.

Un déshumidificateur.

L’existence des déshumidificateurs a signifié un grand progrès technologique pour réduire la présence d’humidité dans les maisons.

5. Équilibrer la température intérieure et extérieure

Enfin, il faut mentionner que, si la température de l’intérieur de la maison dépasse celle qu’il fait à l’extérieur, l’augmentation de ce type d’humidité sera plus fréquente. Il est donc suggéré, dès que cela est possible, de maintenir la température intérieure autour de 21 degrés.

Comment l’humidité par condensation affecte-t-elle la santé ?

Il existe un lien étroit entre santé et humidité. Quelqu’un qui vit ou travaille dans un lieu humide sera plus sujet à des problèmes de santé, surtout liés au système respiratoire.

Parmi les principales maladies liées, on peut retrouver l’exacerbation de l’asthme, l’irritation de la gorge et les rhumes. Par ailleurs, l’humidité peut provoquer une sensation de fatigue extrême et des maux de tête.

Il est donc recommandé d’éviter de travailler ou de vivre dans des environnements humides. À défaut, il faut se servir des procédés appropriés pour résoudre les problèmes d’humidité par condensation.

Cela pourrait vous intéresser ...
Humidité à la maison : les signaux d’alerte
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Humidité à la maison : les signaux d’alerte

Vous vous demandez comment il est possible de localiser un problème d'humidité à la maison ? Découvrez ici les signaux d'alerte.



  • Revista INVI, Vol. 20, Núm. 55. Evaluación de la humedad por condensación al interior de las viviendas sociales. Chile 2005; 154-165.
  • Universidad politécnica de Valencia.  Pipiraite, Toma. Humedades en edificación: estudio desde su origen hasta la actualidad, y aplicaciones contemporaneas. España 2017.