Journée Européenne des Droits des Patients : pour quelles raisons ?

La Journée Européenne des Droits des Patients est l'occasion de rappeler l'importance de l'égalité de traitement des personnes qui nécessitent des soins médicaux dans les systèmes de santé des pays européens. Découvrez-en davantage !
Journée Européenne des Droits des Patients : pour quelles raisons ?

Dernière mise à jour : 07 juillet, 2021

La célébration de la Journée Européenne des Droits des Patients est fixée le 18 avril sur le calendrier. Cette initiative fut proposée par Active Citizenship Network (ACN) qui correspond au réseau de citoyenneté active.

Les motifs généraux de cette commémoration reposent sur l’idée qu’il devrait y avoir une réponse équitable dans les soins médicaux que reçoivent les patients. Quel que soit le pays de l’Union Européenne dans lequel ils se trouvent. Dès lors, des directives élémentaires ont été établies et devraient être respectées afin que l’inégalité cesse d’être un problème majeur.

Découvrons donc en quoi consiste le Réseau de Citoyenneté Active, les raisons de la célébration de la Journée Européenne des Droits des Patients, quels sont les droits établis, ainsi que la prépondérance de l’application de chaque point.

Qu’est-ce que l’Active Citizenship Network ?

Il s’agit d’une organisation qui réunit un grand nombre de groupes civiques à travers l’Europe. L’objectif du mouvement est d’impliquer les citoyens dans la production d’idées et de prises de décisions en fonction de leurs expériences.

Les débuts de l’ACN remonte en 2001. Depuis, elle a pu perfectionner ses bases et ses buts. Parmi les particularités de cette organisation, figurent les suivantes :

  • Elle travaille avec des partenaires en fonction des projets spécifiques et non avec une adhésion fixe.
  • Les groupes accordent une plus grande importance aux communications par internet et non à un siège qui est le centre des opérations.
  • L’objectif est de donner un pouvoir décisionnel et une initiative réelle aux citoyens.
  • L’anglais est la langue de base de la communication.
  • Elle oriente ses actions, en grande mesure, vers les organisations nationales des pays européens.

Pourquoi célèbre-t-on la Journée Européenne des Droits des Patients ?

La Journée Européenne des Droits des Patients vise à rendre visible l’importance de respecter les 14 droits des personnes soignées. Par ailleurs, elle cherche à accroître le travail solidaire et commun des différents systèmes de santé en Europe. De façon à ce qu’ils disposent de ce dont ils ont besoin pour répondre à la demande.

De plus, chaque année, une évaluation est faite sur les progrès et les impératifs à renforcer pour que le patient ait accès aux médicaments essentiels, aux traitements spécialisés ainsi qu’aux informations lui concernant.

Un moyen intéressant de participer à cette journée est d’utiliser le hashtag suivant : #EuropeanPatientsRightsDay. 

Consultation médicale.

“Les patients doivent représenter une partie active du système de santé. Ces initiatives encouragent donc leur implication aux questions de santé.”

Lisez également : Comment l’argent affecte-t-il notre santé mentale ?

Quels sont les droits des patients selon l’ACN ?

Les directives à l’origine de ce mouvement en faveur des soins de santé ont vu le jour en 2002. Ceci depuis la création de la Charte des Droits des Patients. Un document avec 14 droits qui doivent être respectés dans les différents centres sanitaires.

1. Droit aux mesures préventives

Tout patient, sans distinction aucune, a le droit de recevoir l’information nécessaire pour éviter et prévenir une maladie dont le risque de manifestation est latent.

2. Droit aux soins médicaux

Les soins médicaux nécessaires doivent être fournis aux patients, en évitant tout type d’obstacle associé à la capacité économique, au type de maladie en question ou au pays d’origine de la personne.

3. Droit à une information véridique

Le patient dispose du droit incontestable de recevoir des informations détaillées sur son état de santé. En outre, les recherches innovantes associées au cas particulier doivent être prises en compte.

4. Droit au consentement

La décision de la démarche à entreprendre pour traiter un problème de santé doit être laissée au patient. Après avoir reçu toutes les informations nécessaires sur les risques, il donnera ou non son consentement sur la procédure à réaliser.

5. Droit au libre choix

Aucune pression ne doit être exercée sur le patient au moment de prendre une décision à propos d’un traitement. Ainsi, la liberté de choisir doit être totale à tout moment.

6. Droits des patients à la confidentialité

Le patient a le pouvoir et le droit absolus de décider ce qu’il advient des informations relatives à son cas clinique. Autrement dit, à qui les détails peuvent être divulgués. A cette fin, la confidentialité est intouchable.

7. Droit à un traitement d’urgence

Le temps de la personne affectée doit être respecté. Cela implique de recevoir un traitement, une procédure ou des soins opportuns lorsque sa vie est en danger.

8. Droits des patients à des soins de qualité

Aucune discrimination n’est acceptée dans les soins reçus par le patient. Il existe donc un droit à des soins de santé répondant à des normes de qualité élevées dans toute l’Europe.

9. Droit à la sécurité médicale

La sécurité de l’individu doit inévitablement être garantie par une protection contre les fautes médicales ou les services de qualité inférieure qui ne respectent pas les protocoles minimaux.

10. Droits des patients aux technologies les plus récentes

Le manque de ressources économiques ne doit pas être un facteur limitant pour que le patient ait accès aux méthodes de diagnostic, aux traitements et aux procédures les plus récentes pour des soins immédiats.

11. Droit de prévenir la douleur

Dans la limite des ressources dont disposent le service de soin correspondant, le patient a le droit d’éviter la douleur à tous les stades de sa maladie.

12. Droit à un service médical individuel

La personnalisation du traitement médical est un avantage indispensable et inexorable. Cela comprend les diagnostics, les thérapies et procédures correspondantes.

13. Droit de contestation

Si le patient est affecté par un acte qu’il considère comme relevant de la responsabilité de l’équipe médicale qui l’a traité, il est en droit de demander une explication ou une solution.

14. Droit de rétribution ou d’indemnisation

L’indemnisation a lieu quand le citoyen a subi des dommages causés par le traitement ou l’équipe médicale. Cela peut comprendre des dommages physiques, moraux, psychologiques, entre autres.

Un soignant qui surveille une hémodialyse.

“Les patients devraient recevoir des soins de la meilleure qualité possible avec les moyens disponibles pour leur situation. Cela permettrait de garantir l’égalité pour tous.”

Découvrez aussi : Pourquoi intégrer la perspective de genre en santé ?

L’importance de respecter les droits des patients

Il est fondamental de faire respecter les droits des patients en raison de l’uniformité favorable en termes de qualité de vie des malades.

D’autre part, l’autre point essentiel du renforcement des droits des patients réside dans l’humanisation de l’application des services. Qui se traduit par une communication empathique en matière de soins de santé afin de préserver la vie avant tout.

La Journée Européenne des Droits des Patients pour améliorer les systèmes de santé

La Journée Européenne des Droits des Patients représente l’évolution des soins de santé en accordant une plus grande importance à ce qu’il y a de plus précieux : la vie des individus. Bien sûr, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour que l’initiative se consolide et fonctionne parfaitement.

Enfin, et dans le but de faire valoir les droits des patients, en cas de non-respect il suffit de s’adresser à un organisme officiel de la localité correspondante pour faire une réclamation et recevoir une réponse favorable. La santé avant tout!

Cela pourrait vous intéresser ...
Qu’est-ce que l’immunité collective ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Qu’est-ce que l’immunité collective ?

L'immunité collective est un terme que nous entendons beaucoup en ce moment. Mais qu'implique-t-elle ? Comment pouvons-nous l'obtenir ?