Jusqu'à quel âge les hommes et les femmes grandissent-ils ?

La question est plus commune que ce que nous pouvons penser et est encore plus importante quand nous sommes parents. Découvrez dans cet article l'âge moyen auquel nous cessons de grandir et les facteurs qui le déterminent.
Jusqu'à quel âge les hommes et les femmes grandissent-ils ?

Dernière mise à jour : 14 mars, 2021

Jusqu’à quel âge les hommes et les femmes grandissent-ils est une question que nous posons habituellement au médecin qui contrôle et suit la croissance de nos enfants. Ce sujet a donné lieu à de multiples études, suivant des approches qui n’incluent pas seulement les gènes mais rassemblent aussi des variables comme les aspects géographiques et socio-économiques.

L’une des tendances clairement établies dans ces études est que le sexe joue un rôle important. En général, les filles commencent à grandir avant les garçons. À 8 ans déjà, il peut exister des variantes hormonales, alors que ces dernières n’apparaissent qu’autour de 10 ans chez les garçons.

C’est avec cette différence d’environ 2 ans que les changements continueront à s’effectuer dans ce processus vers l’âge adulte. Au cours de l’adolescence, il y a un moment de la scolarité où cette marge finit par devenir très évidente.

Les adolescents entament une nouvelle année scolaire et les filles semblent avoir grandi et s’être transformées, avec un corps qui a acquis une forme différente. Leurs hanches sont plus accentuées et leurs seins sont désormais visibles. En général, un an après, ce sont les garçons qui arrivent en étant plus grands que les filles et avec une musculature renforcée.

Pourquoi grandissons-nous ?

La croissance fait partie de notre évolution et de notre développement. Il s’agit d’un processus physiologique qui se présente de façon graduelle, au cours duquel nos os s’allongent, nous prenons du poids et nous atteignons la maturité.

Les moments de croissance les plus importants ont lieu lors de la première année de vie, entre 5 et 7 ans puis à l’adolescence. Cette dernière porte le nom de croissance pubertaire et constitue le dernier moment de croissance rapide chez les hommes et les femmes. Elle s’étend de 10 à 19 ans, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Cette étape s’accompagne d’autres changements émotionnels et physiques. Parallèlement à la croissance accélérée des os, on retrouve celle du larynx ; ceci fait que la voix devient plus intense et plus grave. Par ailleurs, les muscles sont plus définis, des poils poussent au niveau des parties génitales, du visage et d’autres parties du corps.

Dans le cas des femmes, la date d’apparition des règles semble marquer un rythme qui fait progressivement ralentir la croissance. À partir de là, elles gagneront entre 3 et 5 centimètres.

À ce moment, on atteint presque définitivement notre taille maximale. En moyenne, l’âge jusqu’auquel les hommes et les femmes grandissent oscille entre 14 et 16 ans pour les femmes et entre 16 et 18 ans pour les hommes.

Chez les hommes, cette marge a tendance à s’allonger. Certains continuent à grandir, même si c’est assez rare, jusqu’à 21 ans. Ils le font en tout cas plus lentement que lors de la puberté. Le développement de la masse musculaire se fait à peu près jusqu’à 24 ans.

Une adolescente qui a ses règles.

Le début des règles marque un tournant dans le développement des femmes et leur croissance commence alors à ralentir.

Ceci peut vous intéresser : 5 stratégies pour développer des habitudes saines chez les adolescents

De quels facteurs dépend la croissance des hommes et des femmes ?

La croissance, aussi bien chez les hommes que chez les femmes, dépend en grande partie de la génétique. Néanmoins, d’autres facteurs interviennent.

La taille atteinte par l’être humain est aussi conditionnée par la qualité de son alimentation et de son sommeil. Une alimentation saine et équilibrée aura des répercussions sur les vitamines et minéraux nécessaires au bon développement des os et des muscles.

Mais comment le sommeil influe-t-il sur la croissance ? En dormant, le corps produit des hormones ; parmi elles, celle de la croissance, qui porte le nom de somatotropine. Raison de plus pour essayer d’instaurer une bonne habitude de repos nocturne, selon le nombre d’heures dont nous avons besoin en fonction de notre âge.

D’autres hormones liées à la thyroïde ont une influence directe sur le développement des os. C’est pour cela que l’hypothyroïdie, parfois innée, est liée à des problèmes dans la croissance des enfants. Une personne en bonne santé grandira à partir du moment où elle a été conçue.

Nous remarquons naturellement cela à la maison, au fur et à mesure que la taille des vêtements ou des chaussures change. Si cette croissance s’arrête de façon inopportune ou inhabituelle, nous devrons emmener notre enfant consulter un spécialiste.

Peut-on stimuler la croissance ?

Certains médecins affirment que l’on peut stimuler la croissance des hommes et des femmes avant la puberté ou lorsqu’elle commence. Pour cela, ils recommandent des suppléments protéiques et multivitaminiques.

Ils le font dans le but d’aider l’adolescent, fille ou garçon, à développer une stature supérieure à celle qu’il atteindrait en moyenne en raison de la disposition de ses gènes.

D’autres croient aux traitements hormonaux ou en la pratique de sportsIls recommandent même la pratique du basket ou de la natation, qui est un mythe laissant croire qu’ils font prendre quelques centimètres à une personne. Par conséquent, l’activité physique est nécessaire pour la santé et pour maintenir un équilibre entre le corps et l’esprit.

Même si le facteur génétique est essentiel, développer des habitudes saines sportives et de repos sera une bonne idée, si tout cela s’accompagne d’une alimentation équilibrée.

Qu’est-ce qui peut causer des altérations dans la croissance des hommes et des femmes ?

Les principales causes d’altération dans la croissance sont liées à des maladies chroniques, comme des problèmes rénaux, hépatiques, gastro-intestinaux, des cardiopathies ou une affection qui se développe dans le système nerveux central ou les os.

D’autres conditions congénitales ou maladies endocriniennes, comme le diabète et les anomalies du chromosome X peuvent aussi être à l’origine de la stagnation de la taille. Des facteurs socio-économiques impliquant une malnutrition expliquent aussi ce problème, surtout lors des premières années de l’enfance, si essentielles pour le développement.

Souffrir de malnutrition au cours des premières années de vie et pendant une période prolongée détermine la stature finale. Et ce sera le cas même si l’enfant a des gènes qui semblent indique une taille supérieure à la moyenne.

Pour annuler ces effets, il faudra être suivi par un médecin spécialisé en développement et en croissance. Le professionnel pourra procéder à un suivi exhaustif du cas. Même s’il ne peut pas garantir que le processus fonctionne, cela vaut la peine d’essayer.

La croissance d'un garçon.

La croissance et le développement ne dépendent pas seulement de la génétique : ils dépendent aussi d’autres facteurs externes, comme les conditions socio-économiques.

L’âge jusqu’auquel les hommes et les femmes grandissent est multifactoriel

S’il est vrai que la génétique joue un rôle essentiel dans la taille que nous ferons, nous savons maintenant que l’environnement et l’alimentation sont aussi importantes. Développer des habitudes saines sera donc une bonne idée.

Cela pourrait vous intéresser ...
Rapport entre la courbe de croissance et la santé de l’enfant
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Rapport entre la courbe de croissance et la santé de l’enfant

La courbe de croissance ou percentile infantile est liée à la santé de l'enfant. Quelles sont les données apportées par ces graphiques ?