5 stratégies pour développer des habitudes saines chez les adolescents

La pratique d'habitudes saines au cours de l'adolescence est essentielle pour affronter les changements physiques et émotionnels de cette étape. Que faut-il prendre en compte ? Nous allons vous le détailler dans cet espace.
5 stratégies pour développer des habitudes saines chez les adolescents

Dernière mise à jour : 17 décembre, 2020

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) délimite l’adolescence à l’étape que vit une personne entre 10 et 19 ans. Des transformations corporelles et psychologiques s’y produisent, qui conditionnent la perception que l’on a de soi-même. La construction de l’identité est à son apogée, ce qui explique pourquoi il est opportun de commencer à développer des habitudes saines chez les adolescents. Comment faire ?

Les adolescents font souvent face au dilemme suivant : « je ne suis plus un enfant, mais je ne suis pas non plus un adulte, qu’est-ce que je peux faire ? ». Cette question peut sans doute entraîner de nombreuses réponses possibles. Par conséquent, en tant que parents, nous devons être attentifs pour leur apporter les outils nécessaires à leur bien-être. Nous allons ici vous donner quelques recommandations.

Conseils pour les parents d’adolescents

L’adolescence, selon l’âge, se divise en trois étapes : précoce, moyenne et tardive. Dans chacune d’elles, la croissance est un facteur clé auquel on doit faire attention. Il est donc nécessaire de créer des routines saines pour parvenir à un bon développement. Mais quels aspects doit-on prendre en compte ?

Prêter attention à la personnalité qu’ils développent

Chaque moment de l’adolescence a des caractéristiques émotionnelles qui se reflèteront dans la personnalité. En tant que parents, il est fondamental d’être attentifs à cela car on pourra ainsi canaliser les préférences des enfants vis-à-vis des activités qui leur plaisent et qui favorisent leur bien-être.

Prévoir les repas

Un facteur clé pour toutes les étapes de l’adolescence est, sans aucun doute, l’alimentation. Une bonne alimentation est déterminante, aussi bien pour la croissance que pour la santé physique et mentale. C’est pour cela qu’il est nécessaire de planifier les repas à l’avance et, si possible, de consulter un spécialiste en nutrition.

Promouvoir des activités récréatives

Les loisirs et le sport sont, ensemble, un complément aussi important pour la santé que l’alimentation. Partager des activités amusantes avec les adolescentes permettra de consolider les liens affectifs. Par ailleurs, les transformer en habitude permettra, dans le futur, de valoriser les souvenirs familiaux positifs.

Une mère et sa fille adolescente.

L’adolescence est une étape qui entraîne de nombreux changements. Le soutien des parents est donc fondamental.

Quelles habitudes saines peut-on développer chez les adolescents ?

En raison des comportements propres aux adolescents, il semble difficile de développer des habitudes saines chez eux. Il existe néanmoins certaines stratégies qui contribuent à faciliter ce processus. Nous allons dès maintenant vous en détailler quelques-unes. N’hésitez pas à les mettre en pratique !

1. Alimentation

L’apport nutritionnel de ce que les adolescents consomment est un sujet de révision permanente. Peu sont habitués à consommer des fruits et légumes au quotidien, alors qu’ils sont vitaux pour le renforcement du système immunitaire. Si vous avez des enfants adolescents, les recommandations suivantes peuvent être utiles :

  • Une fois que vous savez quels sont leurs fruits préférés, gardez-en autant que possible à la maison et faites en sorte qu’ils soient bien visibles. De cette façon, à l’heure du snack, ils seront à portée de main. Les fruits sont de bons alliés car ils peuvent rapidement annuler le besoin de sucreries.
  • Veillez à ce que les adolescents ne sautent pas le petit-déjeuner. Ce premier repas de la journée est essentiel pour obtenir de l’énergie et des nutriments. Si l’on choisit des aliments de qualité, le petit-déjeuner peut être très bon pour la santé. Les adolescents ont cependant tendance à le négliger et choisissent de le remplacer par des aliments peu sains.
  • D’autres bons compléments pour leur nutrition sont des aliments comme les fruits secs et les graines. Etant donné qu’ils se conservent facilement, ils peuvent les emporter avec eux lors de leurs activités quotidiennes pour les consommer à n’importe quel moment.
  • Il faut aussi encourager la consommation d’eau et de boissons saines. Il est donc toujours bon de veiller à ce qu’ils aient une bouteille d’eau à portée de main. Faites également attention à ce qu’ils ne consomment pas trop de boissons sucrées ou de sodas. Ces derniers, en particulier, peuvent causer de graves conséquences sur la santé.

2. Stabilité émotionnelle parmi les habitudes saines chez les adolescents

Les changements corporels au moment de l’adolescence peut être la cause d’insécurités qui, bien souvent, se manifestent sous forme de stress, d’anxiété ou d’humeur fluctuante. Afin d’éviter ces états émotionnels, l’idéal est que vous puissiez les faire participer à des activités et conversations qui leur permettent de développer leur sécurité. Il convient aussi de les laisser profiter des moments de détente avec leurs amis.

3. Sport et activité physique

Il existe actuellement beaucoup d’alternatives pour faire du sport. En trouver une qui s’adaptera à leurs goûts ne sera pas compliqué. Il s’agit de l’une des principales habitudes que vous pouvez développer chez les adolescents car, à moyen et long terme, elle est déterminante pour prendre soin de leur santé.

Voici quelques activités simples :

  • Marcher ou trottiner.
  • Sports (football, basket, volley, etc.).
  • Routines d’exercice à la maison.
  • Promenades à vélo.
  • Salles de sport.
Une adolescente qui fait du sport.

Encourager la pratique d’un exercice physique et de sport chez les adolescents est essentiel pour éviter l’apparition de problèmes de santé.

4. Vie sociale parmi les habitudes saines chez les adolescents

Les adolescents, en vivant avec d’autres jeunes, mettent en pratique beaucoup des valeurs et habitudes qu’ils apprennent à la maison car ils commencent à prendre leurs propres décisions. On doit donc leur garantir une possibilité d’interaction avec leurs amis et, en général, dans leur vie sociale. Ceci contribue, dans une large mesure, à leur apprendre à être indépendants de leurs parents.

5. Repos adéquat

Le repos est un autre facteur que vous ne pouvez pas négliger chez les adolescents. Le faire de façon adéquate permettra à leur esprit de bien traiter les activités liées au développement de leurs connaissances.

Il est donc bon de leur fournir un espace personnel et confortable à la maison, où ils pourront dormir, faire des siestes et pratiquer des activités qui nécessitent de la concentration et du silence.

Développer des habitudes saines chez les adolescents est de la responsabilité des parents

Les parents ont la responsabilité de développer des habitudes saines chez les adolescents ; pour cela, il n’y a rien de mieux que l’exemple. Il est donc important que toute la famille réalise des activités physiques, s’alimente bien et fasse des activités qui contribuent au bien-être physique et mental.

Il est important d’apporter les espaces et les conditions nécessaires pour que les jeunes puissent avoir un style de vie sain. Enfin, il ne faut pas oublier que le soutien et l’accompagnement sont fondamentaux lors de cette étape.

Cela pourrait vous intéresser ...
3 clés pour éduquer vos adolescents
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
3 clés pour éduquer vos adolescents

Ce n'est souvent pas facile. Éduquer des adolescents demande beaucoup de patience et d'intelligence émotionnelle. Découvrez nos conseils.



  • Kaplan, L.J. Adolescencia: el adiós a la infancia. Paidós, 1991.
  • Lillo Espinosa, José Luis (2004) Crecimiento y comportamiento en la adolescencia. Revista de la Asociación Española de Neuropsiquiatría. http://scielo.isciii.es/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0211-57352004000200005
  • Shaw, Mary E. 1998 Adolescent Breakfast Skipping: An Australian Study Adolescence, Winter 1998, 33(132): 851-861.http://digilib.library.uq.edu.au/eserv/UQ:7963/ms_ad_33_98.pdf
  • Bleich SN, Vercammen KA. The negative impact of sugar-sweetened beverages on children’s health: an update of the literature. BMC Obes. 2018;5:6. Published 2018 Feb 20. doi:10.1186/s40608-017-0178-9