L'hypertrichose ou le syndrome du loup-garou

L'hypertrichose produit, en plus d'une pousse massive de poils, de sérieux dommages au niveau de l'estime de soi des personnes qui en souffrent. Voyons en quoi consiste ce trouble et pourquoi il se produit.
L'hypertrichose ou le syndrome du loup-garou

Dernière mise à jour : 07 février, 2021

L’hypertrichose est une maladie rare qui consiste en la pousse excessive de poils partout sur le corps. On l’appelle aussi le « syndrome du loup-garou » parce que les personnes qui en souffrent ont malheureusement une certaine ressemblance avec ce personnage.

Cette pathologie peut être :

  • Généralisée : les poils poussent sur tout le corps, sauf les mains et les pieds.
  • Localisée : sur une zone concrète, que ce soit dans le dos, sur le front ou à un autre endroit.

Quand nous parlons d’hypertrichose en tant que maladie génétique, elle est généralement due à une altération du chromosome X. Ceci est extrêmement inhabituel car seuls une cinquantaine de cas ont été recensés. Par ailleurs, elle est incurable.

Néanmoins, d’autres facteurs peuvent déclencher cette maladie, tels que certains médicaments. À ce sujet, en 2019, une crise d’hypertrichose a eu lieu en Espagne et a provoqué 17 cas chez des bébés. Nous allons ici vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur cette maladie.

En quoi consiste l’hypertrichose ?

Des poils sur un bras.

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’hypertrichose est la pousse de poils de façon massive, aussi bien en termes de quantité que d’épaisseur, sur des zones du corps où il n’y en a généralement pas, comme le front.

Il s’agit d’une pathologie bénigne qui ne met pas en danger la vie de celui qui en souffre. C’est malgré tout un problème esthétique très sérieux qui nuit de façon démesurée à l’estime de soi de cette personne.

Quand la maladie se produit à cause d’une altération génétique, il est habituel que d’autres membres de la famille la présentent aussi. Dans ce cas, les poils ne disparaissent pas et il n’y a pas de remède. Le seul traitement est l’épilation, même si elle n’est pas définitive, à moins d’utiliser des techniques de laser.

Par ailleurs, la cause de l’hypertrichose peut être un médicament qui la produit en tant que réaction secondaire. Ce n’est pas fréquent et, en théorie, en éliminant ce médicament, les poils ont tendance à disparaître de manière progressive.

Ceci pourrait vous intéresser : Que savez-vous de l’alopécie post-partum ?

Que s’est-il passé récemment avec l’hypertrichose ?

L’hypertrichose est actuellement dans la bouche de tout le monde car, récemment, il y a eu environ 20 cas de bébés avec cette pathologie en Espagne. Les bébés avaient été traités avec de l’oméprazole, qui est généralement prescrit pour certains problèmes au niveau de l’estomac, comme le reflux gastro-œsophagien.

Or, il se trouve que le lot était défectueux et que le médicament que les bébés avaient ingéré contenait en réalité du minoxidil. Il s’agit d’un médicament utilisé pour le traitement de l’alopécie ou perte de cheveux ; il dilate les vaisseaux sanguins, augmentant alors le flux sanguin. C’est un des médicaments qui a démontré pouvoir favoriser la pousse des cheveux.

Quels sont les témoignages ?

La mère de l’un des bébés atteint d’hypertrichose a expliqué sa version des faits. Après avoir ingéré de grandes quantités de ce médicament pendant un certain temps, sans le savoir, son bébé a commencé à avoir des symptômes étranges.

Dans un premier temps, cette hypertrichose dérivant d’une erreur pharmaceutique s’accompagnait de plaies dans la bouche qui gênaient le bébé. Par ailleurs, la mère s’est rendu compte que l’odeur de son urine avait aussi changé. La petite fille a aussi eu des problèmes oculaire pendant cette période.

Quel traitement existe pour ces cas d’hypertrichose ?

Des médicaments de couleurs variées.

Comme nous l’avons mentionné, l’hypertrichose qui apparaît en tant qu’effet secondaire d’un médicament a généralement tendance à disparaître. Pour cela, il faut détecter le médicament qui la provoque et l’éliminer. Dans le cas des bébés, à cause de cette erreur, le diagnostic a été plus compliqué car l’hypertrichose n’était pas un effet secondaire de l’oméprazole.

Une fois le médicament retiré, les poils mettent entre 3 et 6 mois à redevenir normaux. Il est donc important de faire prendre conscience de la gravité de cette maladie à la famille de la personne car elle est en effet très gênante et nocive pour l’estime de soi.

Pour conclure

L’hypertrichose est une maladie rare qui peut être généralisée ou localisée, selon les parties du corps qu’elle affecte. Il s’agit d’une pathologie qui peut surgir à cause d’une altération génétique ou en tant qu’effet secondaire d’un médicament, entre autres causes.

Il est important de faire comprendre aux gens à quel point il est compliqué d’avoir cette maladie en raison de la grande répercussion esthétique qu’elle suppose. En plus de voir un médecin, il est recommandé de demander une assistance psychologique pour la personne affectée.

Cela pourrait vous intéresser ...
Alopécie areata : symptômes, causes et traitements
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Alopécie areata : symptômes, causes et traitements

L'alopécie areata est une maladie du cuir chevelu qui provoque la chute des cheveux au niveau des zones arrondies. Nous vous invitons ici à en savo...