La maladie d’Alzheimer et les altérations du rythme du sommeil

30 mai 2020
La maladie d'Alzheimer est une maladie courante qui se caractérise par la démence. Bien que ce symptôme soit le plus connu, ce n'est pas le seul : les altérations du rythme du sommeil sont elles aussi courantes chez les patients qui souffrent de cette maladie.

La maladie d’Alzheimer est la principale cause de démence dans le monde. Parmi les nombreuses altérations que cette maladie entraîne figurent celles du rythme du sommeil.

Au cours des différentes étapes de la maladie, il est commun que des changements au niveau de la qualité du sommeil se produisent. Découvrez ici quelles sont les altérations du rythme du sommeil les plus courantes chez les patients qui souffrent de cette maladie.

La maladie d’Alzheimer, qu’est-ce que c’est ?

La maladie d’Alzheimer est la démence la plus courante au sein de la population mondiale. Dans le monde, 48 millions de personnes souffrent de la maladie. L’espérance de vie étant en augmentation, on estime que l’incidence de cette maladie augmentera, elle aussi, dans les prochaines années.

Cette maladie entraîne une détérioration cognitive, laquelle affecte la qualité de vie du patient, et ce, dans le domaine personnel, social et professionnel. Cette maladie entraîne l’apparition de dépôts de protéines à l’intérieur et autour des neurones, la mort cellulaire et des défaillances au niveau de la communication neuronale.

D’un point de vue clinique, la maladie provoque une perte de mémoire, le symptôme capital par excellence, mais la maladie peut également se manifester de bien d’autres manières. Parmi les symptômes qui accompagnent la perte de mémoire, figurent les altérations du langage et les altérations du comportement dont font partie celles du rythme du sommeil.

Un homme âgé ayant un rythme du sommeil perturbé

Cet article peut également vous intéresser : Anatomie de la démence : à quoi ressemble la vie d’un patient dément ?

La maladie d’Alzheimer et les altérations du rythme du sommeil

Les troubles du sommeil évoluent généralement en même temps que la maladie. Néanmoins, la nature des altérations et l’impact de ces altérations varient en fonction du patient et de l’étape de la maladie dans laquelle le patient se trouve.

Les altérations du rythme du sommeil associées à la maladie d’Alzheimer peuvent se diviser en plusieurs types :

  • Changements au niveau de l’architecture du sommeil
    • Ces changements concernent les phases du sommeil. Chez les personnes qui souffrent de la maladie d’Alzheimer, les phases de sommeil profond diminuent. Les micro-réveils et les réveils augmentent donc. Les phases de sommeil paradoxal ou REM diminuent et les phases de sommeil non paradoxal augmentent
  • Altérations au niveau de la respiration 
    • Nous faisons ici référence aux ronflements, aux hypopnées et au syndrome d’apnées-hypopnées (SAHOS). Chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer, l’incidence de ces symptômes est beaucoup plus importante. Ces symptômes doivent être analysés séparément, car le traitement doit être spécifique au symptôme en question : il s’agira d’un traitement parallèle
  • Syndrome des jambes sans repos 
    • Ce syndrome se caractérise par une envie irrésistible de bouger les jambes de manière constante et périodique au moment de dormir. Des cauchemars peuvent, qui plus est, accompagner ce symptôme

Les altérations du rythme du sommeil

La maladie d’Alzheimer provoque des altérations au niveau des rythmes biologiques. Ces altérations évoluent en même temps que la maladie et deviennent donc de plus en plus évidentes au fil du temps.

Ces altérations entraînent une somnolence excessive tout au long de la journée. Les patients somnolent pendant la journée et ont donc besoin de faire des siestes. Conséquence de cela : les problèmes sociaux augmentent, car il leur est difficile de maintenir des conversations et d’interagir normalement avec les autres.

De plus,  à cause des siestes diurnes, le patient ne se sentira pas très fatigué le soir, raison pour laquelle, la nuit, il aura tendance à se réveiller, à être inquiet et à déambuler dans la maison.

Une femme âgée couchée sur son lit ayant un mauvais rythme du sommeil

Cet article peut également vous intéresser : Selon une étude scientifique, s’occuper de ses petits-enfants aide à prévenir la démence

Le syndrome crépusculaire et la maladie d’Alzheimer

Le syndrome crépusculaire fait partie des altérations des rythmes biologiques. Chez les patients qui souffrent de démence, à partir du crépuscule, les symptômes de la maladie augmentent, notamment ceux qui affectent le comportement, à savoir l’inquiétude et l’agitation.

De plus, les patients peuvent avoir des hallucinations, ressentir une peur inexplicable ou encore avoir des accès de colère. Près de 20 % des patients atteints de démence présentent des épisodes de ce syndrome.

Que faire pour améliorer le rythme du sommeil des patients atteints de la maladie d’Alzheimer ?

La perte de mémoire est le symptôme le plus connu de la maladie d’Alzheimer, mais ce n’est pas le seul. Nombreux sont les symptômes qui peuvent accompagner la perte de mémoire et leur manifestation varie d’un patient à un autre.

Il est vital qu’une personne diagnostiquée fasse des contrôles périodiques et que son médecin sache tous les symptômes dont elle souffre. Seul un spécialiste de santé saura indiquer le traitement le plus adéquat selon le cas. Très souvent, les maladies de ce type impliquent des ajustements thérapeutiques au fil du temps afin de déterminer le traitement le plus bénéfique pour le patient.

 

  • Carvalho DZ, St Louis EK, Knopman DS, Boeve BF, Lowe VJ, Roberts RO, et al. Association of excessive daytime sleepiness with longitudinal β-Amyloid accumulation in elderly persons without dementia. JAMA Neurol. 2018 Jun 1;75(6):672–80.
  • Alzheimer y sueño – Adsalutem Institute [Internet]. [cited 2020 Mar 10]. Available from: http://www.adsalutem.institute/salud-y-sueno/alzheimer-y-sueno/
  • Mander BA, Winer JR, Walker MP. Sleep and Human Aging. Vol. 94, Neuron. Cell Press; 2017. p. 19–36.
  • Custodio N. Alteraciones del sueño, envejecimiento anormal y enfermedad de Alzheimer. Rev Neuropsiquiatr [Internet]. 2017 Dec 21 [cited 2020 Mar 10];80(4):223. Available from: http://www.upch.edu.pe/vrinve/dugic/revistas/index.php/RNP/article/view/3236
  • Trastornos del sueño en el anciano y en las demencias [Internet]. [cited 2020 Mar 10]. Available from: http://scielo.isciii.es/scielo.php?pid=S1137-66272007000200014&script=sci_arttext&tlng=pt
  • Niu, Hao, et al. « Prevalencia e incidencia de la enfermedad de Alzheimer en Europa: metaanálisis. » Neurología 32.8 (2017): 523-532.
  • Echávarri, C., and M. E. Erro. « Trastornos del sueño en el anciano y en las demencias. » Anales del Sistema Sanitario de Navarra. Vol. 30. Gobierno de Navarra. Departamento de Salud, 2007.