La Méthode Doman : lire dès la petite enfance

31 mars 2019
Vous voulez que votre bébé apprenne à lire à 3 ans ? Enseignez-lui la lecture avec la méthode Doman, pensée pour stimuler les capacités cognitives d’enfants victimes de lésions cérébrales, et vous le verrez apprendre rapidement en s’amusant.

Un enfant de moins de 3 ans peut lire. Surprenante affirmation, n’est-ce pas ? Pour atteindre ce but, il est recommandé de suivre la méthode Doman, qui a déjà démontré par le passé qu’il est possible d’enseigner la lecture à un enfant en bas âge.

La méthode Doman fut pensée dans les années 50 par le médecin nord-américain Glenn J. Doman, fondateur de l’Institut pour le Succès du Potentiel Humain, à Philadelphie, aux États-Unis. Ce spécialiste a prouvé que sa méthode était plus efficace que la traditionnelle méthode syllabique.

À l’origine, la méthode fut conçue pour travailler avec des enfants victimes de lésions cérébrales. Mais en constatant les excellents résultats obtenus dans la croissance de leurs capacités cognitives, Doman a redirigé son étude. Il s’est intéressé à l’analyse des effets que la méthode pourrait avoir sur des enfants sains pour apprendre à lire.

La méthode Doman : de quoi s’agit-il ?

méthode doman

 

Doman a conclu avec ses recherches que c’est pendant les premières années de la vie de chaque enfant que se concentrent les principales capacités d’apprentissage. De fait, il appelle les 6 premières années de vie de l’enfant la période « genèse du génie », une capacité inouïe et qui n’existe en aucun autre moment de leur vie.

Les enfants peuvent apprendre à lire en bas-âge s’ils sont stimulés de manière adéquate à reconnaître les mots et leur sens. C’est pour cela que cette méthode utilise des feuilles avec des mots proches du vocabulaire des enfants, dans un format assez grand, pour que l’enfant puisse reconnaître le dessin des mots.

La méthode Doman assure que l’apprentissage de la lecture puisse être fait de la même manière que l’apprentissage  du langage. Quand le bébé écoute un mot, arrivent au cerveau les mêmes impulsions électrochimiques que si la vue était sollicitée.

Le bébé fait donc le même effort pour apprendre à parler que pour apprendre à lire. Ce qui rend possible qu’il puisse réaliser les deux apprentissages de forme simultanée et globale. Ainsi, les deux hémisphères du cerveau sont stimulés. Il perçoit donc le mot comme un tout, sans distinguer les lettres.

Voir plus : Comment encourager les enfants à aimer les livres ?

Comment enseigner à lire à un tout petit ?

méthode doman

 

Cette technique d’apprentissage peut s’adapter aux caractéristiques de chaque enfant. Cela doit être un processus facile et amusant. Il s’agit en fait, de montrer trois fois par jour rapidement 5 cartes avec des mots. De cinq en cinq, de nouveaux mots viendront s’incorporer au vocabulaire.

Les mots écrits doivent correspondre à une même catégorie : parties du corps humain, membres de la famille, couleurs, animaux, jouets ou actions. Mais la sélection de ces catégories correspond à la réalité quotidienne de l’enfant.

Vous devez écrire un mot sur une feuille blanche de 10 centimètres de haut pour 60 centimètres de large. Les mots doivent être écrits en rouge, en lettres d’imprimé et en minuscules. Il faut élaborer 5 mots par catégorie. Le processus pour enseigner la lecture à un enfant en bas-âge se fait par phases.

Première phrase : les mots

Dans la première phrase, ne se montrent que les mots. En premier nous utiliserons des substantifs, organisés par catégories (famille, animaux, aliments, couleurs), ensuite nous introduirons des actions (verbes). Le processus pour montrer les mots est le suivant :

  • Premier jour : montrez 5 mots d’une même catégorie 3 fois dans la journée.
  • Deuxième jour : montrez les 5 mots du premier jour plus 5 mots d’une autre catégorie.
  • Troisième jour : montrez les 10 mots antérieurs, plus 5 mots d’une autre catégorie.
  • Quatrième jour : montrez les 15 mots antérieurs, plus 5 mots d’une autre catégorie.
  • Cinquième jour : montrez les 20 mots antérieurs, plus 5 mots d’une autre catégorie.

La semaine de la méthode Doman dure 5 jours. Après avoir terminé la première semaine, durant les semaines qui viennent, enlevez une catégorie et introduisez-en une autre. L’idée étant que l’enfant ne s’ennuie pas. Ne montrez pas plus de 25 cartes par jour, mais ne les montrez jamais toutes ensembles, plutôt de 5 en 5, par catégories.

Les sessions durent entre 15 et 30 minutes, et on dédie une seconde par carte, c’est-à-dire qu’on les montre rapidement à l’enfant. L’enfant ne doit pas répéter la prononciation du mot. L’enthousiasme et la motivation que vous déployez dans ce projet sont fondamentaux.

Ce doit être un jeu amusant, qui crée de l’expectative. Regardez votre enfant pendant qu’il prononce le mot à voix haute et intelligible. Chaque fois que vous changez de catégorie, essayez de mélanger les cartes. Vous ne devez pas prononcer deux mots successifs qui commencent par la même lettre.

Deuxième phase : les couples de mots

La seconde phase commence après que l’enfant ait vu 150 mots isolés. Dans cette phase vous utiliserez des couples de mots, créés avec les substantifs et les adjectifs. Vous devez aussi changer les cartes de couleurs. Les noms des couleurs ne doivent plus être écrits sur les cartes blanches mais de la même couleur que le mot.

Chaque semaine vous devez montrer deux jeux de mots paires (cinq paires chacun), avec les jeux de mots libres de la première phase. De cette manière, vous montrez deux jeux de couples de mots ensemble avec la catégorie de mots isolés.

Troisième phase : les phrases courtes

Dans cette phase, fabriquez des languettes avec des lettres de 5 centimètres de hauteur. Introduisez des phrases de 3 mots avec un substantif et un verbe conjugué. Par exemple : maman marche ou papi mange.

Avec les phrases vous pouvez faire un livre, d’à peu près 10 pages avec des illustrations, avec une taille de 45 centimètres de haut pour 20 centimètres de large. Lisez ce livre à votre enfant 2 ou 3 fois par jour.

Quatrième phase : les phrases

Dans cette phase, vous créerez des phrases avec des lettres de 2,5 centimètres et écrites à l’encre noire. C’est le moment d’inclure les articles. Par exemple : mon papa mange du riz. Dans cette phase, vous devez aussi créer un livre comme dans la phase antérieure avec les phrases aux caractéristiques similaires à celles de la troisième étape.

Cinquième phase : les contes

 

Le moment est venu de profiter de la lecture de livres, même si c’est un plaisir que vous pouvez commencer bien avant. Dans cette phase de la méthode, lisez des contes qui contiennent entre 50 et 100 mots. Lisez-les 2 ou 3 fois par jour, avec une vitesse et une intonation normales.

Il est préférable de chercher des livres qui n’aient qu’une seule phrase par page, avec des lettres qui ne soient pas inférieures à 2 centimètres, au texte séparé des illustrations. Les contes doivent être liés aux intérêts de votre enfant, ils vous donneront ainsi la possibilité d’introduire un vocabulaire nouveau.

En savoir plus : Comment susciter l’intérêt d’un enfant pour la lecture

Considérations finales

En finalisant chaque session de travail, prenez votre enfant dans vos bras et félicitez-le. Pour Doman, le renforcement positif est essentiel pour garantir le succès du processus de l’apprentissage de la lecture en bas-âge.

Selon Doman, un bébé d’un an peut reconnaître les mots. A deux ans, les phrases. Il peut donc arriver aux trois ans en lisant.

Plus tard, votre enfant découvrira les règles qui fixent le langage écrit comme oral. Après lui avoir appris à lire, vous pouvez lui enseigner l’alphabet, si cela n’a pas été fait durant le processus. Alors, vous sentez-vous prêt à enseigner la lecture à votre enfant en bas-âge ?

 

  • Alegría, Jesús. “Por un enfoque psicolingüístico del aprendizaje de la lectura y sus dificultades—20 años después.” Infancia y aprendizaje 29.1 (2006): 93-111.
  • Bravo Valdivieso, Luis. “La conciencia fonológica como una zona de desarrollo próximo para el aprendizaje inicial de la lectura.” Estudios pedagógicos (Valdivia) 28 (2002): 165-177.
  • Estalayo, Rosario Vega Víctor, Glenn J. Doman, and Rosario Vega. Leer bien, al alcance de todos: El método Dolman adaptado a la escuela. Biblioteca Nueva, 2003.