L'Atlético de Madrid et les blessures qui affligent ses défenseurs

La planification d'une équipe peut devenir compliquée lorsque les blessures font des ravages chez les joueurs. L'Atlético de Madrid traverse une mauvaise passe avec ses meilleures défenseurs.
L'Atlético de Madrid et les blessures qui affligent ses défenseurs

Dernière mise à jour : 21 septembre, 2022

Bien que les compétitions officielles aient commencé il y a seulement un peu plus d’un mois, il y a déjà des équipes qui font face à des difficultés en raison de joueurs blessés. C’est le cas de l’Atlético de Madrid et des blessures de ses défenseurs, qui n’ont pas pu jouer plusieurs des matches disputés.

Depuis quelques années, le calendrier footballistique est de plus en plus exigeant pour les protagonistes. S’il n’y a pas assez de rotations, des précautions nécessaires sont prises, car les maux physiques peuvent compliquer les performances de toute équipe.

Les diverses blessures des défenseurs de l’Atlético

L’Uruguayen José María Giménez et le Serbe Stefan Savic sont deux pièces maîtresses de l’échafaudage défensif de Diego Simeone. Cependant, ils ont plus été vus à l’infirmerie que sur le terrain, en raison de diverses blessures que nous analyserons plus bas.

Amygdalite, le premier faux pas de l’Uruguayen

Manquer un match à cause d’une amygdalite n’est pas courant dans le football. Cependant, cela peut arriver, comme ce fut le cas pour José María Giménez qui en a souffert lors du premier rendez-vous de la Liga.

Il s’agit d’une infection virale ou bactérienne des amygdales. En plus de la douleur, elle provoque généralement de la fièvre et des difficultés à parler et à avaler des aliments.

Dans la plupart des cas, l’amygdalite disparaît complètement dans les 3 à 5 jours suivant le début du traitement médical. Le tableau clinique de Giménez était plus sévère et a exigé environ 10 jours d’inactivité pour le défenseur.

Des problèmes lombaires pour Josema Giménez

Trois semaines après s’être remis d’une amygdalite, le défenseur a souffert de problèmes au bas du dos qui l’ont éloigné du terrain. La blessure est survenue après un match contre Porto en Ligue des champions. Selon le footballeur, la douleur a commencé dans un nerf et s’est propagé vers le bas.

Un nerf pincé est dû à une pression excessive est exercée sur les zones environnantes. Cette pression peut être due à un coup sur un muscle, un tendon ou un os, comme cela est arrivé au défenseur de l’Atlético de Madrid.

Comment traite-t-on un nerf pincé ? Généralement, des traitements conservateurs sont utilisés, conjointement avec le repos et la kinésithérapie. Cette condition met généralement plusieurs jours ou semaines à disparaître.

Lombalgie due à un nerf pincé.
Le pincement du nerf sciatique, dans le bas du dos, provoque des lumbociatalgies.



Savic et son karma avec des blessures musculaires

Le défenseur serbe de 31 ans a subi plusieurs blessures musculaires au cours des derniers mois de 2021. Cependant, ces problèmes ne l’avaient pas touché de nouveau avant août 2022.

Stefan Savic s’est blessé à la cuisse lors d’un match contre Villarreal. Compte tenu du fait qu’il avait été absent pendant un mois, la déchirure était considérable.

Il existe plusieurs types de déchirures, selon la gravité de la blessure. Celle-ci est déterminée en fonction du nombre de fibres musculaires qui se décomposent. Le grade 1 est le moins grave, et le grade 3 est le plus grave. Dans ce dernier cas de figure, les déchirures musculaires totales sont traitées par chirurgie. Le grade 2 regroupe les déchirures musculaires partielles.

Et à quoi est due une déchirure musculaire ? Elle est le résultat d’un étirement excessif qui dépasse la résistance des fibres musculaires. La faiblesse, la raideur et la fatigue musculaire sont des facteurs qui y contribuent.



Reguilón, une autre cible blessée à l’Atlético de Madrid

Sergio Reguilón est l’un des derniers ajouts à l’Atlético de Madrid, mais ses blessures ne lui ont pas encore permis de faire ses débuts. Concrètement, il n’en a qu’une, une pubalgie, pour laquelle il a été opéré fin août.

La pubalgie est une affection physique qui affecte la région de l’aine. Elle se produit généralement lorsque les muscles deviennent se retrouvent surchargés après avoir fait des mouvements répétés. Si la personne n’est pas en bonne condition physique, si l’échauffement avant l’activité est médiocre ou si la zone se caractérise par une faiblesse musculaire, le risque d’en souffrir augmente.

Comment est-elle traitée ? L’approche conservatrice comprend la thérapie physique et l’électrostimulation. De plus, des anti-inflammatoires peuvent être prescrits pour les douleurs intenses. Enfin, pour les cas les plus graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour réduire la pression dans la région.

Pubalgie chez un joueur de l'Atlético de Madrid.
La pubalgie est fréquente au football. Cependant, en médecine, l’origine de la maladie n’est toujours pas claire.

L’Atlécio de Madrid fait face à des blessures de toutes sortes

Rien qu’avec les trois footballeurs cités, on a parlé de maladies infectieuses, de blessures traumatiques et de blessures musculaires. Bien entendu, plusieurs facteurs se rejoignent dans chaque cas de figure.

Le point positif est que dans tous les cas la récupération n’est l’affaire que de quelques semaines. Ainsi, Giménez, Savic et Reguilón pourront être sur le terrain pour défendre leurs équipes et sélections nationales après quelques séances de rééducation.

Cela pourrait vous intéresser ...
Lucas Vázquez, Asensio et autres : les blessures inhabituelles dans le football
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Lucas Vázquez, Asensio et autres : les blessures inhabituelles dans le football

Les joueurs de football se blessent fréquemment, et certaines blessures sont vraiment inhabituelles, comme celles de Vázquez et Asensio.