Le renforcement positif dans la parentalité

Le renforcement positif n'implique pas forcément des biens matériels. Les enfants peuvent être récompensés avec des éloges et des câlins.
Le renforcement positif dans la parentalité

Dernière mise à jour : 27 mai, 2022

Le renforcement positif est une méthode qui a pour but d’encourager des comportements adaptés. Il existe de nombreux renforcements positifs. Un compliment, rendre un service ou encore un câlin sont tous des exemples de renforcement positif, tant qu’ils augmentent la probabilité que la personne adopte le comportement qui a donné lieu à ce renforcement.

Élever un enfant est l’une des tâches les plus belles et les plus difficiles qui existent. Cela demande de la patience et des compétences. Un bon renforcement positif encouragera les comportements les plus appropriés pour un bon développement.

Qu’est-ce que le renforcement positif et pourquoi est-il si important dans l’éducation ?

Le renforcement positif consiste à stimuler des comportements à conséquence positive que l’on souhaite que l’enfant mette en place dans sa vie de tous les jours, comme le précise cette étude. Il s’agit de récompenser les attitudes positives afin qu’elles soient plus facilement assimilables.

Les adultes doivent offrir une réponse agréable et stimulante aux comportements souhaités chez les enfants. Les tout-petits développeront ainsi plus facilement des comportements appropriés tout en renforçant leur estime de soi et leurs compétences d’apprentissage et sociales.

A quoi ressemble le renforcement positif ?

Comment est le renforcement positif ?

Le renforcement positif n’implique pas nécessairement un bien matériel, comme un jouet ou une friandise. Une promenade, un bisou, un complément ou un mot d’amour sont aussi des réponses très positives pour les plus petits.

Il est important d’établir des critères facilement identifiables pour favoriser la compréhension des enfants. Autrement, l’enfant peut assimiler que tout comportement mérite une récompense.

Il est fondamental d’offrir la récompense dans un court laps de temps. Idéalement, le renforcement positif devrait être offert instantanément en réponse à un bon comportement : l’association comportement-renforcement positif sera évidente pour l’enfant qui apprendra alors plus facilement.

Quelques conseils pour appliquer le renforcement dans l’apprentissage de votre enfant

Le renforcement positif peut être appliqué quotidiennement pour optimiser l’apprentissage de votre enfant. Il peut être utilisé dans tous les domaines, pas seulement dans le cadre de l’apprentissage scolaire. Par exemple, c’est un excellent allié pour favoriser la participation aux tâches ménagères.

1. N’utilisez pas la violence (verbale, émotionnelle ou physique)

Autrefois, il était courant de recourir à la violence lorsque les enfants désobéissaient. Aujourd’hui, nous savons que l’agression verbale, émotionnelle ou physique est improductive. Un enfant exposé à un environnement violent présente généralement des difficultés d’apprentissage et sociales, ainsi que des troubles du comportement.

Par conséquent, le renforcement positif nie et exclut tout type de comportement agressif. Préserver l’intégrité physique, intellectuelle et émotionnelle des enfants est essentiel.

2. Réservez du temps rien que pour votre enfant

Le manque de temps peut faire que les parents n’accordent pas suffisamment d’attention à l’éducation quotidienne des enfants. Des moments importants de l’apprentissage sont ainsi perdus. L’absence de communication et de participation nuit à la relation parents-enfants, ainsi qu’à l’apprentissage des enfants.



3. Les enfants doivent pratiquer régulièrement une activité physique

Père pratiquant l'exercice avec son fils pour favoriser le renforcement positif.

Les enfants et les adolescents vivent des périodes de croissance intense et de développement hormonal. Ces changements influencent la façon dont ils voient, ressentent et comprennent le monde qui les entoure.

La pratique régulière d’exercices physiques assure la dépense énergétique et la régulation de la production hormonale. De plus, elle renforce les muscles et les os pendant leur croissance, tout en équilibrant leur métabolisme.

D’autre part, elle stimule l’activité cérébrale et aide à vider l’esprit. Sans oublier son action bénéfique pour réaffirmer l’estime de soi. Enfin, les exercices physiques apportent non seulement des bienfaits au corps, mais ils favorisent également le développement intellectuel et émotionnel.

4. Encouragez leur développement intellectuel et émotionnel à la maison

Nous acquérons des connaissances au fil du temps et grâce à l’éducation que nous recevons. C’est une erreur de croire que seuls les écoles et les enseignants devraient encourager l’apprentissage des enfants.

En réalité, la base de leur apprentissage et de leurs compétences est posée à la maison. Par conséquent, il est de la responsabilité des parents de fournir un renforcement positif adéquat dès les premières semaines de vie de l’enfant.



5. N’hésitez pas à demander de l’aide à un professionnel

Les difficultés d’apprentissage ou à créer des relations peuvent nécessiter un traitement spécialisé. Parfois, des changements de comportement sont associés à des maladies psychosomatiques.

Il n’y a aucune honte à se tourner vers un professionnel pour aider votre enfant. Le pédiatre peut vous recommander un psychologue ou un psychopédagogue spécialisé dans le renforcement positif pour les enfants et les jeunes.

À propos du renforcement positif, nous pouvons dire…

… Qu’il est important de se rappeler que le meilleur renforcement positif pour les enfants, c’est la présence des parents. L’amour, l’affection et le respect sont la meilleure façon d’éduquer un enfant à tout âge. Il est essentiel de promouvoir des comportements appropriés grâce au renforcement positif.

Cela pourrait vous intéresser ...
Faut-il tenir compte de l’avis des enfants ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Faut-il tenir compte de l’avis des enfants ?

Généralement, l'avis des enfants sur différents aspects fondamentaux de leur vie est sous-estimée. En effet, nous ne les écoutons pas toujours.