Le yoga aide-t-il contre l’ostéoarthrite ?

11 mars 2021
Le yoga est une pratique qui apporte différents bénéfices à ceux qui le pratiquent. Mais peut-il aider contre l'ostéoarthrite ?

Le yoga est une pratique millénaire qui nous vient d’Inde. On le considère plus comme un style de vie que comme un sport ou une activité physique. Les bénéfices vérifiés du yoga sont multiples et divers, de la posture correcte qu’il nous aide à maintenir au stress quotidien et aux différentes maladies qu’il nous permet d’affronter.

Nous allons maintenant voir de quelle manière le yoga aide contre l’ostéoarthrite. Pour cela, nous nous intéresserons aux symptômes de cette maladie que le yoga pourrait contribuer à soulager et à certaines routines simples que nous pouvons réaliser à la maison.

Qu’est-ce que l’ostéoarthrite ?

Ostéoarthrite chez une femme.

L’ostéoarthrite peut générer une douleur dans la zone, en plus d’une inflammation et d’une raideur, entre autres symptômes.

L’ostéoarthrite est une maladie chronique dont souffrent plus fréquemment les personnes de plus de 60 ans, mais elle peut se présenter chez des individus de n’importe quel âge, principalement adultes.

Cette maladie affecte l’appareil locomoteur et engage tout particulièrement la santé des articulations. Les symptômes les plus communs de l’ostéoarthrite sont :

  • Douleur en réalisant des mouvements.
  • Sensibilité dans la zone.
  • Tuméfaction et raideur.
  • Perte de flexibilité.
  • Synovite.
  • Difformité.
  • Inflammation.
  • Ostéophytes.

Certains facteurs de risque sont associés à l’ostéoarthrite, comme l’âge, le sexe (les femmes y sont plus sujettes), l’obésité, les lésions, la tension ou des efforts excessifs (lors d’activités sportives et professionnelles) ainsi que les facteurs génétiques et certaines maladies métaboliques, comme l’hémochromatose.

L’ostéoarthrite est une maladie qui se développe lentement et progressivement, nuisant à la qualité de vie de ceux qui en souffrent. Elle n’a actuellement pas de remède.

Le traitement se focalise principalement sur les symptômes et peut se diviser en : intervention chirurgicale (chirurgie de remplacement articulaire), médicaments (analgésiques et anti-inflammatoires non stéroïdiens, injections de cortisone), physiothérapie et rééducation.

Il existe également certaines habitudes qui contribuent au traitement de l’ostéoarthrite et peuvent aider à gérer ses symptômes ou, éventuellement, à prévenir sa progression.

Pour en savoir plus : 5 aliments recommandés pour prévenir l’ostéoarthrite

Le yoga peut-il aider à améliorer les symptômes de l’ostéoarthrite ?

La pratique du yoga se trouve parmi les activités qui pourraient aider à améliorer les symptômes de l’ostéoarthrite. Ainsi, les bénéfices du yoga sont liés à différents facteurs, tels que :

  • Force et préhension.
  • Flexibilité.
  • Équilibre.
  • Gestion du stress.
  • Sensation de bien-être.
  • Qualité de vie.

C’est pour cela qu’on recommande le yoga en tant que thérapie complémentaire dans les traitements conventionnels pour l’ostéoarthrite. Mais cette pratique s’appuie-t-elle sur une base scientifique ? Voyons ce que disent les études à ce sujet.

Études sur le yoga dans le traitement de l’ostéoarthrite

Des étirements de yoga contre l'ostéoarthrite.

Il existe toute une controverse liée aux supposés bénéfices du yoga pour soulager les symptômes de l’ostéoarthrite.

Dans une révision réalisée en 2019 par rapport à l’efficacité du yoga pour le traitement de l’ostéoarthrite, plusieurs études sur le sujet ont été analysées. Celles-ci ont englobé 640 patients de 50 à 80 ans, majoritairement des femmes, avec une ostéoarthrite dans les membres inférieurs.

Les résultats ont révélé peu d’évidences sur les effets positifs du yoga pour le traitement de la douleur dans l’ostéoarthrite, par rapport à d’autres exercices. On n’a pas non plus trouvé de preuves formelles de ses effets sur la qualité de vie. Néanmoins, les chercheurs considèrent que le yoga est utile pour l’ostéoarthrite du genou.

Sur ce point, une autre révision a réalisé une méta-analyse de l’effet intégrateur de la pratique du yoga chez des patients atteints d’ostéoarthrite du genou. La révision s’est focalisée sur des aspects comme la réduction de la douleur, la récupération fonctionnelle et le bien-être général des patients qui se plaignent de cette douleur au niveau du genou.

Au total, 13 essais cliniques ont été révisés, auxquels ont participé 1557 patients atteints d’ostéoarthrite du genou et de polyarthrite rhumatoïde. Les résultats indiquent que l’entraînement de yoga en groupe est utile pour réduire les symptômes arthritiques, favoriser la fonction physique et élever le bien-être général.

Essais cliniques spécifiques

En ce qui concerne certains essais cliniques spécifiques, dans une étude réalisée avec 66 patients entre 30 et 75 ans, également atteints d’une ostéoarthrite du genou, on a étudié l’effet de la thérapie de yoga à approche intégrative (IAYT).

Les résultats obtenus dans le groupe expérimental, qui a reçu l’intervention de l’IAYT, ont démontré qu’il y avait eu des améliorations significatives en LHGS (test de force de préhension manuelle, main gauche) et en extension de genou, par rapport au groupe contrôle.

Enfin, dans une étude sur les effets du Hatha Yoga sur l’ostéoarthrite du genou, on a découvert qu’après huit semaines de réalisation d’exercices de cette modalité, les résultats indiquaient que la douleur et autres symptômes avaient diminué et que la réalisation des activités quotidiennes et la qualité de vie s’étaient améliorées.

Poursuivez votre lecture sur ce sujet : Découvrez l’histoire du yoga

Le yoga pour les patients atteints d’ostéoarthrite

Il existe différentes modalités de yoga. Néanmoins, l’Arthritis Foundation a quelques recommandations car certains types de yoga sont considérés comme plus appropriés pour des patients atteints d’arthrite. Parmi ceux-ci, nous retrouvons : iyengar, anusara, kripalu et viniyoga.

De façon plus particulière, il existe certaines routines, positions et exercices de yoga que nous pouvons réaliser pour soulager les symptômes de l’ostéoarthrite. Nous trouvons ainsi :

Posture de la montagne

La posture de la montagne est un exercice très simple. On commence avec les gros orteils joints et les talons légèrement séparés. Tout en respirant profondément et en gonflant la poitrine, on place les mains paume contre paume à hauteur du cœur. Ensuite, on les lève au-dessus de la tête et on pointe cette dernière vers le ciel.

Le guerrier

Le guerrier est un exercice de yoga au cours duquel on travaille les muscles abdominaux, les jambes et les fessiers. Il se réalise de la façon suivante : en maintenant une position ferme, on sépare les pieds de sorte qu’il y ait environ 1,20m entre le talon de celui qui est devant et le gros orteil de celui qui est derrière.

Ensuite, on tourne la jambe (vers la droite s’il s’agit de la jambe droite et vice-versa) et on plie le genou, en formant un angle de 90°. On lève les mains vers le haut, les paumes jointes, aussi loin qu’on le peut. Après cela, on procède à une respiration profonde et on change de jambe.

Posture du cordonnier

Cet exercice se réalise en étant assis par terre, les jambes tendues en avant. On plie ensuite les genoux, en joignant les plantes des pieds et en essayant d’approcher les talons du pelvis.

On laisse retomber les genoux sur les côtés et vers le bas, sans les forcer, c’est-à-dire sans essayer d’ouvrir davantage. Cette position doit être maintenue pendant une minute. Après cela, on tend les jambes et les pieds retrouvent leur position originelle.

Posture du bâton

Elle commence dans la même position que la précédente : assis par terre, les jambes tendues et jointes. Si vous en avez besoin et trouvez cela plus confortable, vous pouvez vous asseoir sur un petit tapis.

Le dos doit rester ferme et dressé. Les mains sur les côtés, paumes pressées au sol. Les pieds doivent être droits, orteils pointés vers le haut. On reste dans cette position pendant une minute.

Le yoga contre l’ostéoarthrite : oui ou non ?

Une posture de yoga.

Il est recommandé de consulter un médecin avant de commencer à pratiquer le yoga.

Si on souffre d’ostéoarthrite, le yoga est une thérapie complémentaire que l’on peut considérer comme une alternative. Cependant, le yoga ne peut pas remplacer le traitement recommandé par le médecin.

Le mieux est de chercher un instructeur professionnel qui ait une expérience dans le travail avec des personnes présentant des symptômes similaires. Nous devons aussi demander à notre médecin quels sont les exercices que nous pouvons réaliser.

Par ailleurs, souvenons-nous que les cours de yoga incluent trois parties ou moments que nous devons prendre en compte pour en tirer le plus grand profit :

  • Conscience et technique de respiration.
  • Mouvements de force, flexibilité et équilibre.
  • Relaxation et méditation.

Comme pour n’importe quel autre exercice, la pratique du yoga doit commencer lentement et en douceur, jusqu’à ce qu’on sente que le corps est échauffé. L’échauffement est toujours primordial.

Enfin, il est indispensable d’écouter son corps et de prêter attention aux signaux. Si vous ressentez une douleur ou une gêne, cela signifie que vous devez arrêter. L’idée est de réduire la douleur et d’améliorer la qualité de vie, pas le contraire.

  • Bukowski EL, Conway A, Glentz LA, Kurland K, Galantino ML. The effect of iyengar yoga and strengthening exercises for people living with osteoarthritis of the knee: A case series. Int Q Community Health Educ. 2006–2007; 26: 287–305.
  • Ebnezar J, Nagarathna R, Yoghita B, Negendra HR. Effect of integrated yoga therapy on pain, morning stiffness and anxiety in osteoarthritis of the knee joint: A randomized control study. Int J Yoga. 2012; 5: 28–36.
  • Egan BA, Mentes JC. Benefits of physical activity for knee osteoarthritis: A brief review. J Gerontol Nurs. 2010; 36: 9–14.
  • Garfinkel MS, Schumacher HR, Husain A, Levy M, Reshetar RA. Evaluation of a yoga based regimen for treatment of osteoarthritis of the hands. Journal of Rheumatology, 1994; 21(12): 2341-3.
  • Jacquemart P, Elkefi S. El yoga terapéutico. Buenos Aires: Robin Cook, 1994.
  • Lin CW, Taylor D, Bierma-Zeinstra SM, Maher CG. Exercise for osteoarthritis of the knee. Phys Ther. 2010; 90: 839–42.
  • Marsh J, Hager C, Havey T, Sprague S, Bhandari M, Bryant D. Use of alternative medicines by patients with OA that adversely interact with commonly prescribed medications. Clin Orthop Relat Res. 2009; 467: 2705–22.
  • Richardson G, Hawkins N. Cost-effectiveness of a supplementary class-based exercise program in the treatment of knee osteoarthritis. Int J Technol Assess Health Care. 2006; 22: 84–9.
  • Saparrowe L, Walden P. El libro del yoga y de la salud para la mujer. Madrid: EDAF, 2004.
  • Vallath N. Perspectives on yoga inputs in the management of chronic pain. Indian J Palliat Care. 2010; 16: 1–7.