Les 6 conséquences de l'indifférence

L'indifférence est une attitude qui crée plusieurs séquelles entre les deux. Voyons comment cela affecte la personne, son entourage et la société.
Les 6 conséquences de l'indifférence

Dernière mise à jour : 31 octobre, 2021

Beaucoup de gens décrivent l’indifférence comme une attitude neutre. S’il est vrai que cette définition peut être utile dans certains contextes, dans d’autres elle ne convient pas complètement. Les choses se compliquent quand on pense aux conséquences de l’indifférence. Ce faisant, nous découvrons qu’il n’y a nullement neutralité.

Bien entendu, la plupart des personnes qui pratiquent cette attitude ignorent les répercussions qui se développent parmi leur entourage. L’indifférence peut s’expliquer de différentes manières. Il peut s’agir d’un symptôme d’aplatissement affectif ou d’une séquelle de l’apathie. Cela peut aussi être le reflet d’un désintérêt poussé à l’extrême. Nous vous parlerons de tout cela sous peu.

Quelles sont les conséquences de l’indifférence ?

Lorsque nous pensons aux conséquences de l’indifférence, la première chose qui vient à l’esprit est de savoir comment cela affecte une relation. Cependant, une attitude indifférente génère également des conséquences dans la famille, les amis et dans la société.

Pour approfondir ce problème, nous avons divisé les conséquences de l’indifférence entre celles qui affectent une relation (que ce soit l’amitié, le partenaire ou tout autre type) et celles qui affectent la société. A la fin, comment pourrait-il en être autrement, nous signalons aussi ses répercussions sur la personne qui développe cette attitude.

Les conséquences de l’indifférence dans la relation

Pour que toute relation fonctionne, soit prospère et stable, cela nécessite la participation des deux personnes. En aucun cas une relation ne peut se construire si une seule des parties y travaille. Ainsi, une attitude indifférente est un obstacle contre lequel joue tôt ou tard.

1. Une barrière se crée dans la communication

Une attitude indifférente crée toujours une barrière dans la communication. Non seulement ce qui se manifeste du plan oral, mais aussi du plan affectif. Le concept de communication affective est devenu populaire ces dernières années pour désigner la charge émotionnelle des messages.

Les chercheurs soulignent que la communication affective est régulée par différents processus, tels que l’attachement. Le désintérêt crée une barrière dans la communication qui génère divers problèmes dans la relation. N’oublions pas que les preuves indiquent qu’une communication saine est un symptôme de satisfaction dans les couples.

2. Blesse les sentiments de l’autre

C’est quelque chose que les gens indifférents ne remarquent pas, en partie parce qu’ils pensent qu’une attitude désintéressée n’a aucune répercussion. L’indifférence peut causer des dommages similaires à la violence psychologique, en particulier lorsqu’elle est pratiquée sur des personnes ayant une faible estime de soi.

Quiconque reçoit des paroles ou des attitudes d’indifférence se sentira discrédité, diminué et déplacé du centre de l’attention. Tout cela a des conséquences pratiques, notamment au niveau des émotions. En fin de compte, les sentiments sont les plus touchés.

3. Ouvrez la porte à la perplexité

Naturellement, cela conduit à une autre des conséquences de l’indifférence dans une relation : la confusion. Quiconque découvre une attitude indifférente commencera immédiatement à entretenir des pensées de doute.

Il n’est pas rare que ces doutes aillent dans le sens d’une tentative de justification de cette attitude indifférente. Par exemple, penser que quelque chose a été fait qui a conduit au désintérêt. Vous doutez également de la fidélité, de l’amour, de la fraternité, du soutien, de l’affection et de l’amitié.

4. C’est un outil de manipulation

Parfois, l’indifférence est utilisée comme stratégie pour manipuler une personne. Comme nous l’avons déjà souligné, il est courant que ceux qui reçoivent cette attitude la justifient par leurs propres actions. C’est-à-dire qu’ils ne transfèrent pas la responsabilité à celui qui l’exerce, mais se l’attribuent plutôt.

Bien entendu, celui qui agit avec indifférence en est conscient, il n’hésite donc pas à utiliser l’indifférence comme outil de manipulation. Il l’utilise pour contrôler l’autre, car ce sentiment de culpabilité se traduit par une récompense.

5. Créer un sentiment d’insécurité permanent

Quiconque est l’objet d’indifférence développera des insécurités. Ils peuvent être grands ou petits, mais ils seront comptés parmi les conséquences de l’indifférence. Ce sentiment peut accompagner toute la relation et va même opérer comme un point d’ancrage qui vous empêche de la quitter.

En d’autres termes, le désintérêt crée des doutes sur ce qui peut être offert. Créez des doutes concernant l’apparence physique, les vertus, la façon dont ils manifestent l’amour et d’autres qualités. Ces insécurités sont interprétées en pensant que les autres ne trouveront aucun type d’intérêt.

6. Détruire une relation

En conséquence de tout ce qui précède, la relation se détruit. Les amis se séparent, les familles se séparent et les relations finissent tôt ou tard par faire naufrage. Même lorsque la relation est vivante, elle sera morte à l’intérieur. Ceux qui en font partie seront malheureux ou loin de la prospérité.

Il n’est pas rare que vous vous retrouviez dans une relation toxique. Les conséquences de l’indifférence sont très graves, de sorte que nous ne pouvons pas qualifier cette attitude de neutralité.

Relation toxique avec les conséquences de l'indifférence.
Les relations indifférentes deviennent toxiques et entrent dans un cercle vicieux difficile à briser.

Les conséquences de l’indifférence dans la société

Tout comme l’indifférence a des conséquences dans une relation, elle a aussi des conséquences dans la société. Celles-ci sont autant voire plus évidentes que les précédentes et conduisent à une crise des valeurs.

1. Rejeter la bonté

Lorsque l’indifférence est pratiquée dans un cadre social, elle est inévitablement bannie. La gentillesse, du moins si on la considère d’un point de vue social, est le contraire de l’indifférence. La gentillesse est ce qui vous amène à être solidaire de ceux qui vous entourent, à aider ceux qui en ont besoin lorsqu’ils sont au milieu d’un problème.

Si l’on est indifférent à l’aide, au soutien ou au soulagement, alors la société passe du statut d’entité coopérative à celui de laisser libre cours à l’individualisme. En fait, et finalement, l’indifférence n’est que cela : une ode à l’individualisme absolu.

2. Tourner le dos aux problèmes politiques

Des études et des recherches indiquent que plus l’indifférence politique dans la société est grande, plus la participation aux processus électoraux est faible. L’insatisfaction envers les candidats, l’insatisfaction vis-à-vis des actions politiques ou un désintérêt pour tout ce qui touche à l’Etat se traduit par un détournement des problèmes intrinsèques de la société.

3. Évitez les engagements sociaux

Comme celles qui restent dans l’ordre du recyclage, la prise en charge des biens publics (transports, institutions, monuments, places) ou la lutte pour certains droits. L’indifférence peut se traduire par de la complicité. Bref, celui qui est indifférent à un événement atroce, en est à son tour complice.

Ainsi, l’indifférence peut justifier des épisodes de racisme, de discrimination ou de ségrégation. La participation active à des marches, congrès et autres événements de ce type n’est pas nécessaire ; mais au moins, n’adoptez pas une position neutre lorsque vous êtes devant.

Égalité des genres.
De nombreuses causes sociales, comme la lutte pour l’égalité des sexes, ont besoin d’un engagement qui ne soit pas indifférent pour prospérer.

4. Éviter la reconnaissance de causes multiples

Des causes qui contribuent de diverses manières au progrès de la société, soit parce qu’elles consolident une plus grande liberté, soit parce que leur mission est de la préserver. Lorsqu’une cause qui défend quelque chose n’est pas reconnue, elle finit par disparaître. Lorsqu’il est soutenu, il prospère.

5. Cela empêche certaines initiatives d’aller de l’avant

Surtout ceux qui dépendent de la participation des gens pour prospérer, comme les œuvres de bienfaisance. Ces derniers sont chargés d’aider les plus démunis. Si nous éliminons complètement cette aide, alors ces organisations ne pourront pas aller de l’avant.

6. C’est la flamme qui allume l’étincelle du chaos

Ou du moins elle conduit au démantèlement partiel d’une société. Une action aussi banale en apparence, comme le non-respect d’un panneau de signalisation, peut avoir des répercussions plus importantes. Lorsque la société reste indifférente à certaines normes de base, cela conduit à l’anomie. C’est-à-dire à un état de désorganisation qui tourne le dos aux lois structurelles.

Les conséquences de l’indifférence sont aussi pour les indifférents

Nous ne pouvons pas écarter cet article sur les conséquences de l’indifférence sans d’abord souligner comment elle affecte la personne elle-même. Les conséquences ne se font pas ressentir uniquement chez les proches ou dans la société.

Voyons comment l’attitude affecte la personne :

  • Il s’isole de la société. Soit parce qu’il ne veut pas en faire partie, soit parce qu’il rejette son attitude indifférente.
  • Vous souffrez d’une faible estime de vous-même.
  • Créer un sentiment de solitude.
  • Augmenter les niveaux d’anxiété.
  • Elle peut évoluer vers des accès de dépression.
  • Renforce les anti-valeurs.

Les conséquences de l’indifférence ne passent jamais inaperçues. C’est une attitude qui est associée à des séquelles passives, mais en réalité elle génère de grandes cicatrices chez une personne, dans son entourage et dans la société.

Puisqu’il s’agit d’une attitude qui cache des problèmes psychologiques, la participation d’un professionnel est parfois nécessaire pour en sortir. Dans le processus, on peut découvrir que ce n’est rien de plus qu’un symptôme d’un revers beaucoup plus important.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les relations ouvertes en valent-elles la peine ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Les relations ouvertes en valent-elles la peine ?

Croyez-vous aux relations ouvertes ? Les personnes concernées sont-elles vraiment plus libres ? Nous nous intéressons ici aux couples ouverts.



  • Jones, S. M. Attachment style differences and similarities in evaluations of affective communication skills and person‐centered comforting messages. Western Journal of Communication. 2005; 69(3): 233-249.
  • Kentmen‐Cin, C. What about ambivalence and indifference? Rethinking the effects of European attitudes on voter turnout in European parliament elections. JCMS: Journal of Common Market Studies. 2017; 55(6): 1343-1359.
  • Meeks, B. S., Hendrick, S. S., & Hendrick, C. Communication, love and relationship satisfaction. Journal of Social and Personal Relationships. 1998; 15(6): 755-773.
  • Shahin, A., Mohammadi, S., Harsij, H., & Qazi, M. R. R. Revising satisfaction and dissatisfaction indexes of the Kano model by reclassifying indifference requirements: A case study of the presidential elections. The TQM Journal. 2017.