Les bienfaits et les contre-indications du collagène

Bien que nous l'associons généralement à des préoccupations esthétiques, le collagène est distribué dans tout le corps et fait partie des os et des muscles. Découvrez-en plus sur cette substance ci-dessous.
Les bienfaits et les contre-indications du collagène

Dernière mise à jour : 27 décembre, 2021

Saviez-vous que le collagène est essentiel pour la peau, les muscles, les ligaments et le cartilage ? La carence en collagène est associée à plusieurs problèmes de santé, tels que les problèmes articulaires, l’ostéoporose, l’apparition de rides, et même certains problèmes dentaires.

Découvrez ici pourquoi il est essentiel d’avoir de bons niveaux de collagène. Vous découvrirez également quelles sont les meilleures façons d’en absorber.

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène est la protéine la plus importante de notre corps, puisqu’il représente plus du quart de nos protéines. C’est le composant le plus important de nos os et de notre peau, mais il se trouve également dans les articulations, les muscles, les tendons, la dentine, la cornée et les cheveux, entre autres. C’est-à-dire qu’il est distribué dans tout notre corps.

C’est un élément fondamental pour le bon fonctionnement de notre organisme. Il se présente sous forme de fibres souples et très résistantes – les fibres de collagène -, qui se compactent, s’étirent et varient en diamètre selon le tissu dont elles font partie.

La fonction principale du collagène est de fournir résistance et flexibilité au corps. Il nous permet ainsi de bouger et de nous tenir debout, ainsi que de bien paraître.

Femme âgée.

Et si nous manquions de collagène ?

Maintenant que vous connaissez la fonction du collagène dans l’organisme, vous pouvez déduire l’importance de maintenir de bons niveaux de cette protéine. Cela est nécessaire pour avoir une bonne qualité de vie et pour prévenir les problèmes de santé.

Notre corps produit naturellement du collagène. Cependant, après l’âge de 30 ou 40 ans, la capacité de générer du collagène diminue progressivement, et des symptômes liés au vieillissement feront leur apparition, tant au niveau de la santé qu’au niveau esthétique :

  • Vieillissement de la peau, perte de douceur et de fermeté et apparition de rides
  • Difficultés dans la mobilité des articulations, qui peuvent également entraîner une inflammation et des douleurs
  • Perte de densité osseuse
  • Apparition de varices
  • Chute de cheveux
  • Problèmes dentaires

Le manque de collagène chez les hommes et les femmes

Bien que nous souffrions tous de la perte progressive de la capacité à générer du collagène, ce sont généralement les femmes qui en souffrent avant et plus soudainement, en raison des changements hormonaux. Pour cette raison, les femmes souffrent plus tôt du manque de densité osseuse et de problèmes articulaires.

Il est à noter que les personnes qui font beaucoup de sport sont également sujets à l’apparition de problèmes articulaires plus tôt. Et ce, en raison de l’usure des fibres de collagène qui provoque un mouvement continu.

L’arthrose

C’est l’une des maladies les plus courantes due à l’usure du cartilage – et du collagène – qui, dans ce cas, est la substance qui recouvre les os de l’articulation comme s’il s’agissait d’un coussinet. Cette dégénérescence du collagène du cartilage fait que ces os ne sont pas protégés et frottent continuellement, ce qui provoque inflammation et douleur.

Certains facteurs influencent cette perte de cartilage, tels que l’exercice excessif, la sédentarité et l’âge. Cependant, si vous ajoutez du collagène à votre alimentation, vous pouvez retarder ce problème, qui peut causer beaucoup de douleur.

Le rhumatologue est le spécialiste qui sera chargé de diagnostiquer et d’élaborer un traitement en cas d’arthrose. Cette maladie est une cause fréquente d’arrêt de travail. Elle aggrave considérablement la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

Femme qui souffre d'arthrose.

L’ostéoporose

Bien que l’on associe généralement l’ostéoporose à un manque de calcium, le collagène joue également un rôle fondamental dans la densité osseuse. La raison en est qu’il fait partie de la structure dans laquelle ce minéral est fixé. Lorsque le collagène se dégrade, l’os devient de plus en plus fragile, ce qui l’expose très facilement à tout type de fracture ou de blessure.

Cette maladie passe inaperçue jusqu’à ce qu’une fracture ou un contrôle médical survienne. Cela confirme la nécessité de la prévenir, en incorporant du collagène dans l’alimentation après l’âge de trente ans.

La ménopause est un moment clé dans cette maladie. Cependant, d’autres facteurs peuvent être déterminants, comme l’alimentation, notamment lorsqu’elle est pauvre en nutriments, le manque d’exercice et la consommation de certains médicaments.

L'ostéoporose.

Le collagène sous forme de supplément

Pour ralentir la dégradation de ce composant et éviter les problèmes de santé que cela entraîne est de, il convient de prendre un supplément de cette protéine dès le moment où l’on commence à ressentir les symptômes. Il est même recommandé de le faire juste en prévention, dès l’âge de 30 ans.

Généralement, 10 grammes de collagène assimilable par jour sont prescrits. Le plus connu est le collagène hydrolysé, un nutriment soluble que l’on peut mélanger à la nourriture pour ingérer. Dans de nombreux cas, le supplément de collagène est généralement accompagné d’autres nutriments, afin d’améliorer son assimilation.

Les suppléments que vous pouvez trouver dans une herboristerie ou une pharmacie peuvent être fabriqués à partir de deux sources différentes :

  • D’origine animale : de poulet, de vache ou de porc
  • D’origine marine : dérivé de poissons et d’algues

 

Le collagène sous forme de supplément.

Le collagène dans les aliments

Une autre option consiste à incorporer naturellement du collagène dans votre alimentation. Pour ce faire, il faut préparer des bouillons à base de peaux et d’os d’animaux. Dans la mesure du possible, il est conseillé de choisir des ingrédients d’origine biologique pour éviter les hormones et autres substances issues des aliments d’origine animale qui peuvent être nocives pour la santé.

Vous pouvez vous rendre dans une boucherie de confiance et demander des os d’animaux nourris naturellement. Dans le cas du poisson, optez pour un poisson d’origine sauvage. Ces bouillons nécessitent un temps de cuisson long pour pouvoir que le collagène des aliments soit extrait, mais ils ont l’avantage de vous permettre de réaliser une recette peu coûteuse.

Par ailleurs, les gélatines riches en ce composant sont une autre alternative. Cependant, il faut éviter celles qui contiennent du sucre blanc et des arômes artificiels. Les aliments qui, directement ou indirectement, stimulent et améliorent la production de collagène sont les suivants

  • Aliments riches en vitamine C : Légumes à feuilles vertes, agrumes, poivron rouge, fruits rouges, entre autres.
  • Thé vert : Cette boisson médicinale miraculeuse a la capacité de stimuler la production de collagène et d’élastine.
  • Aliments riches en acides gras oméga-3 : Poisson bleu, noix, jaune d’œuf, huile d’olive et de lin, avocat, entre autres.
  • Aliments riches en soufre : Oignons, olives, céleri, concombre, entre autres.

Le collagène dans l'alimentation.

Les bienfaits de son ingestion

Comme nous l’avons vu tout au long de cet article, le collagène est associé à de multiples fonctions dans le corps, qui vont au-delà de l’esthétique. Ainsi, l’augmentation de l’apport de collagène en tant que supplément et dans l’alimentation présente de multiples avantages pour la santé, parmi lesquels se distinguent les suivants :

  • Il améliore l’apparence de la peau. Une étude publiée dans la revue Nutrients a mis en évidence les effets de cette protéine sur la peau. L’étude montre que la prise d’un supplément de 2,5 grammes de collagène, ainsi que d’autres micronutriments, est capable d’améliorer l’hydratation, l’élasticité, la rugosité et la densité de la peau.
  • Il soulage les douleurs articulaires. L’apport de collagène peut améliorer les symptômes de certaines maladies des os et des articulations. Un article paru dans la revue International Orthopaedics a montré que le collagène est capable de réduire les douleurs et raideurs articulaires chez les personnes souffrant d’arthrose. Il soulage également les douleurs articulaires chez les athlètes de haut niveau.
  • Il pourrait prévenir la perte osseuse. Une étude publiée dans la revue Nutrition in Disease Control and Prevention a démontré l’efficacité de la thérapie combinée à la calcitonine et au collagène dans le traitement de l’ostéoporose. L’étude a montré une amélioration notable des symptômes et de la densité osseuse.
  • Il pourrait augmenter le développement musculaire. Selon un article du magazine Nutrients, la combinaison d’exercices d’hypertrophie et de suppléments de collagène présente de grands avantages. Les hommes qui ont combiné cette thérapie au cours de l’expérience ont augmenté leur masse corporelle et ont gagné en force musculaire.

Les contre-indications

La consommation de collagène hydrolysé n’a pas de contre-indications importantes, car il s’agit d’un produit naturel que le corps assimile facilement. C’est le cas tant qu’il s’agit d’un collagène de qualité et que les doses indiquées par le fabricant ou le médecin sont respectées. Cependant, les personnes suivantes devraient éviter sa consommation :

  • Allergie aux protéines animales
  • Phénylcétonurie héréditaire ou intolérance à la phénylalanine

Enfin, les personnes qui suivent des régimes alimentaires spécifiques doivent garder à l’esprit que cette substance est une source très riche en protéines. Son apport est une exigence qu’il ne faut pas ignorer, surtout à l’âge adulte.

Cela pourrait vous intéresser ...
Qu’est-ce que le collagène liquide et à quoi sert-il ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Qu’est-ce que le collagène liquide et à quoi sert-il ?

Le collagène liquide est un complément qui a gagné du terrain, notamment en cosmétique. Mais ses propriétés n'ont pas été entièrement vérifiées.