À quoi sert le collagène ?

Le collagène est l'une des protéines les plus importantes de l'organisme. En vieillissant, nous perdons notre capacité à le produire naturellement et nous pouvons alors avoir besoin d'introduire des suppléments.
À quoi sert le collagène ?

Dernière mise à jour : 23 mai, 2021

Le collagène est l’une des protéines les plus abondantes du corps humain. Il compose en effet bon nombre de nos tissus. Dans cet article, nous allons vous révéler quelques données intéressantes sur cette substance et vous parler de son importance.

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène est un composant fondamental de l’organisme humain. C’est une protéine et il représente environ un quart de toutes les protéines du corps. C’est pour cela qu’il s’agit de la protéine la plus importante de l’organisme.

Il est présent dans de nombreux tissus comme la peau, les cartilages, les os, les ligaments, les tendons et les muscles. Par ailleurs, il forme des fibres très résistantes et flexibles, dont la fonction est d’apporter de l’élasticité aux tissus, ainsi que du soutien et de la résistance.

Étant donné qu’il s’agit d’une substance très importante qui est présente dans beaucoup de tissus, le maintien d’un niveau minimal et stable de cette protéine est très important. Sans une quantité suffisante de cette substance, tous les tissus qu’elle compose ne pourraient pas réaliser correctement leur fonction.

D’où obtenons-nous le collagène ?

Nous pouvons trouver cette protéine dans de nombreux aliments, surtout d’origine animal, et majoritairement les viandes. Il existe d’autres aliments qui contiennent des substances aidant à favoriser la synthèse de collagène dans le corps humain. En voici quelques-unes :

  • Acides gras oméga-3, 6 et 9 : on les retrouve surtout dans les fruits secs et dans les poissons comme le saumon. Les acides gras interviennent dans la régulation hormonale qui permet à l’organisme de produire du collagène.
  • Vitamine A : on la trouve dans les végétaux comme la carotte ou le melon. Une quantité minimum de vitamine A est nécessaire pour que le collagène puisse se fabriquer sans problèmes.
  • Vitamine C : elle est présente dans les agrumes, les fraises et d’autres végétaux. Elle détruit les composés qui éliminent cette protéine.
Des aliments avec du collagène.

Les produits d’origine animale sont riches en collagène et d’autres aliments végétaux se composent de substances qui stimulent sa production.

Ceci peut vous intéresser : 4 aliments qui favorisent la production de collagène

Que se passe-t-il avec l’âge ?

À partir de 30 ans environ, l’organisme commence à perdre sa capacité à produire du collagène. Il continue à en produire, mais de moins en moins.

Par conséquent, tous les tissus dont le collagène fait partie commence à perdre en fonctionnalité. La peau perd son élasticité et les rides apparaissent. Les cheveux et les ongles deviennent plus fragiles. On peut aussi voir apparaître des douleurs dans les articulations en bougeant et des douleurs musculaires.

Les suppléments de collagène

Comme nous l’avons déjà commenté, maintenir une quantité minimale de cette protéine dans l’organisme est nécessaire pour le bon fonctionnement de ce dernier. Néanmoins, il arrive que cela ne soit pas possible de façon naturelle.

Avec sa perte de production par le corps et dans certaines autres situations comme le sport de haut niveau, la quantité de collagène n’est pas suffisante. Pour y remédier, il existe des suppléments sous forme de compléments alimentaires.

C’est le cas du collagène hydrolysé. N’importe qui peut ajouter la variante hydrolysée dans son alimentation. Il est néanmoins recommandé d’en parler avec un spécialiste car, bien souvent, il ne sera même pas nécessaire d’en prendre.

Un supplément en collagène.

Le collagène peut s’incorporer de façon artificielle, sous sa forme hydrolysée.

Poursuivez votre lecture : Les risques de suppléments de collagène

Pour résumer

Le collagène est une substance indispensable pour le fonctionnement normal de nombreuses parties de l’organisme. Avec l’âge, sa production diminue et nous devrons avoir une bonne alimentation accompagnée de suppléments de collagène, si cela est nécessaire.

Une consultation médicale sera toujours conseillée pour savoir s’il convient ou non d’incorporer la forme hydrolysée de la protéine. Nous ne vieillissons pas tous de la même façon et, par conséquent, les suppléments ne sont pas toujours requis.

Cela pourrait vous intéresser ...
Types de protéines et leurs fonctions
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Types de protéines et leurs fonctions

Êtes-vous certain de bien connaître les protéines ? Nous allons vous présenter les différents types de ce nutriment essentiel.



  • Tuero, Beatriz Basabe. “Funciones de la vitamina C en el metabolismo del colágeno.” Rev Cubana Aliment Nutr 14.1 (2000): 46-54.
  • Silva, Tatiane Ferreira da, and Ana Lúcia Barretto Penna. “Colágeno: Características químicas e propriedades funcionais.” Revista do Instituto Adolfo Lutz (2012): 530-539.
  • Abad Expósito, Carlos. “Suplementos de colágeno y efecto en el tratamiento de lesiones articulares.” (2015).
  • Juher, Teresa Figueres, and Esther Basés Pérez. “Revisión de los efectos beneficiosos de la ingesta de colágeno hidrolizado sobre la salud osteoarticular y el envejecimiento dérmico.” Nutrición Hospitalaria 32.1 (2015): 62-66.