Les différents traitements contre les hémorroïdes

· 22 juin 2018
Les hémorroïdes sont des veines enflammées dans la région périanale qui provoquent des douleurs qui font souffrir des millions de personnes à travers le monde. Pour cette raison, il est préférable de prendre des mesures préventives.

Le traitement des hémorroïdes exige de la patience et de la persévérance. C’est une maladie extrêmement gênante et assez répandue parmi la population. Ceux qui en souffrent peuvent rencontrer des symptômes qui, dans certains cas, deviennent incapacitants.

Les hémorroïdes sont des veines situées à proximité de l’anus. Leur inflammation produit des démangeaisons, des douleurs et des saignements. Les symptômes s’aggravent en cas de constipation ou de selles dures. Elles sont aussi accentuées par l’action chimique de certains composés tels que la caféine, la théine, l’alcool ou les épices, entre autres.

Pour traiter les hémorroïdes, on peut avoir recours à des remèdes maison ainsi qu’à des procédures chirurgicales. Tout dépend du niveau de gravité et des caractéristiques de l’inflammation. Dans tous les cas, il est toujours utile de commencer par les solutions les plus simples et de progresser si nécessaire.

Les crèmes les moins recommandées sont celles qui contiennent des corticostéroïdes, car elles peuvent provoquer des démangeaisons et une dermatite locale.

Mesures préventives pour traiter les hémorroïdes

Il existe une série de mesures naturelles préventives et curatives pour traiter les hémorroïdes. Les mesures préventives les plus importantes sont :

  • Évitez la constipation à tout prix : les selles dures augmentent l’intensité des symptômes. Pour éviter cela, il est préférable de maintenir un régime riche en fibres et en liquides abondants.
  • Réalisez des exercices fréquemment : un mode de vie sédentaire augmente les symptômes des hémorroïdes, surtout si vous passez beaucoup de temps assis. L’idéal est de pratiquer fréquemment une activité physique, même si le vélo, l’équitation et l’aviron sont déconseillés.
  • Évitez certains aliments tels que le café, les boissons de couleur sombre, le chocolat, les aliments très épicés, l’alcool et l’excès de sel.
  • Portez des sous-vêtements en coton.

Beaucoup de personnes utilisent des laxatifs pour prévenir la constipation. Cependant, ils doivent être utilisés avec prudence et en suivant toujours les instructions du médecin. Bien que ce soit une méthode efficace, elle peut provoquer d’autres problèmes.

Cet article peut vous intéresser : 6 façons de guérir les hémorroïdes naturellement

Crèmes et onguents

crèmes et onguents pour traiter les hémorroïdes

Les symptômes des hémorroïdes enflammées peuvent se traiter avec des crèmes et des onguents. Bien qu’il existe de nombreuses options sur le marché, il est toujours préférable de suivre les recommandations prescrites par un médecin. Les composants les plus communs de ces produits sont astringents, généralement doux, et contiennent aussi :

  • Antiseptiques doux
  • Oxyde de bismuth
  • Oxyde de zinc
  • Hamamélis
  • Allantoïne
  • Anesthésiques locaux
  • Corticostéroïdes
  • Émollients

Les produits les moins recommandés sont ceux qui contiennent des corticostéroïdes, car ils peuvent provoquer des démangeaisons et une dermatite locale. L’utilisation de crèmes est généralement complétée par l’ingestion d’analgésiques. En même temps, les préparations les plus sûres sont celles qui contiennent des astringents doux. Les cas plus graves peuvent nécessiter une hémorroïdectomie.

Les suppositoires sont également utilisés fréquemment pour traiter les hémorroïdes. Beaucoup de ces produits sont disponibles en vente libre dans les pharmacies. Cependant, il est conseillé d’être prudent lors de leur utilisation. La plupart d’entre eux contiennent des corticostéroïdes et des anesthésiques locaux qui, éventuellement, peuvent provoquer des effets indésirables.

Lisez également : Comment traiter les hémorroïdes de façon naturelle

Traitements plus spécialisés

traitements plus spécialisés contre les hémorroïdes

Parfois, il ne suffit pas de suivre un régime et d’appliquer des pommades spécifiques sur la zone affectée. Lorsque les hémorroïdes sont internes et provoquent de fortes douleurs ou sont très saignantes, le médecin peut prescrire l’un des traitements suivants :

  • Bandes élastiques : elles servent à étrangler l’hémorroïde et provoquer une nécrose. Après quelques jours, elles tombent toutes seules.
  • Coagulation avec laser ou lumière infrarouge : dans le cadre de cette procédure, on applique de la chaleur sur la zone affectée pour produire une coagulation. L’hémorroïde se rétrécit et disparaît.
  • La cryothérapie : grâce à cette méthode, l’azote liquide permet de congeler l’hémorroïde. Elle provoque une inflammation dans l’anus et la guérison est lente.
  • Injections sclérosantes : dans ce cas, on injecte différentes substances directement dans les hémorroïdes pour provoquer leur guérison et réduire les symptômes.

Ne manquez pas de lire aussi cet article : Découvrez comment traiter les hémorroïdes qui saignent

Autres méthodes

Les cas plus graves peuvent requérir une hémorroïdectomie. C’est une opération qui consiste à retirer chirurgicalement les hémorroïdes. Comme toute chirurgie, cela implique des risques. L’un d’eux est la formation de caillots dans les jambes. La période postopératoire est douloureuse et lente, jusqu’à la guérison définitive. Cependant, c’est une méthode efficace.

De plus, il existe une nouvelle méthode pour traiter les hémorroïdes. Elle consiste à réaliser la ligature des artères hémorroïdaires sous doppler (THD). Cette méthode découverte 1995 n’a pas encore fourni assez d’informations sur son efficacité. Cependant, elle n’exige pas d’incisions et le risque de saignement est faible. La période postopératoire est également moins douloureuse que dans le cadre de l’hémorroïdectomie.

Avant de terminer, ne manquez pas de lire : 9 remèdes naturels contre les hémorroïdes

Les remèdes naturels contre les hémorroïdes peuvent être un grand soulagement pour les personnes qui souffrent de cet état irritant et gênant. En plus d’augmenter la consommation de fibres pour faciliter l’expulsion des selles, l’application de remèdes locaux peut nous être d’une grande aide pour soulager les gênes des hémorroïdes rectales. Découvrez dans cet article 9 remèdes naturels contre les hémorroïdes.