Les plantes médicinales pour une bonne mémoire

20 mars 2014
L'ortie favorise la production d'oestrogène, et peut aider à réduire la perte de la mémoire. Elle peut être consomée en infusion ou en salade.

Dans la nature, on peut trouver un grand nombre d’aliments et de plantes qui nous aident à résoudre énormément de problèmes de santé ! Parmi ces problèmes, on retrouve aussi la perte progressive de mémoire. Souvent, ce problème affecte notre qualité de vie et complique grandement notre quotidien. Des plantes médicinales sont utilisées dans la médecine alternative pour une bonne mémoire. Elles nous aident vraiment dans les traitements pour récupérer la mémoire, car ces plantes permettent de fortifier notre esprit. On récupère donc la faculté à se souvenir ! On se rappelle ainsi mieux des moments vécus et de différentes situations que l’on affronte au cours de la journée.

Nous allons donc vous faire découvrir quelques plantes médicinales qui s’utilisent pour aider le cerveau à retrouver sa capacité, et qui permettent d’améliorer grandement notre mémoire. On utilisera donc des plantes médicinales pour ce type de traitement. Elles doivent être riches de certains composants !

On parle en effet de celles qui fournissent à notre organisme la capacité de retenir l’acétylcholine pour bien plus de temps. Il faut aussi des composants qui contiennent énormément d’antioxydants, car c’est ce qui permettra de prévenir les dommages des radicaux libres dans les cellules du cerveau. Il faut  aussi chercher des plantes qui contiennent des œstrogènes, car ils permettent le bon fonctionnement de la mémoire !

La fève pour une bonne mémoire

fève

C’est une plante qui a une grande quantité de colline parmi ses composants. La colline fait partie de l’acétylcholine. La consommation quotidienne d’infusions de cette plante nous permet de renforcer grandement notre cerveau. On peut ainsi améliorer notre mémoire.

Le fenugrec

fenugrec

Voilà une autre plante qui apporte énormément de colline ! Cette plante médicinale doit être inclue dans l’alimentation quotidienne. On peut la consommer sous formes de thé ou de tisane, et nous vous recommandons d’en prendre deux tasses par jour.

La sauge

sauge

Il s’agit d’une plante riche en antioxydants, qui sont d’une grande aide ! Ils permettent aux cellules de conserver l’acétylcholine. On peut préparer cette plante en infusion. On peut ensuite en boire deux tasses par jour, une à deux fois par semaine.

Le romarin

romarin

Le romarin a énormément de propriétés antioxydantes. Celles-ci sont très importantes pour protéger l’acétylcholine des dommages que peuvent provoquer les radicaux libres. Pour améliorer notre mémoire, on peut donc utiliser des infusions de romarin. C’est très simple à préparer : il suffit de faire bouillir une tasse d’eau et de rajouter une cuillère à soupe de fleurs de romarin. On recouvre le tout et on laisse reposer dix minutes. Ensuite, on peut en boire une tasse deux fois par jour.

On peut aussi utiliser l’huile de romarin pour faire quelques massages, notamment sur le cou et sur le front. Cette plante médicinale a de nombreuses applications. Une autre façon de l’utiliser est d’employer la teinture mère en ajoutant quelques gouttes quotidiennement dans notre bain.

Le fenouil

fenouil

On peut utiliser l’huile de fenouil de la même manière que l’huile de romarin, en faisant des massages identiques dans le cou, et si possible au niveau de la têteCela permettra à la personne qui reçoit les massages de se sentir bien et vraiment détendue.

L’ortie

ortie

La consommation d’ortie est très importante pour aider à la formation d’œstrogènes. N’oublions pas que les œstrogènes peuvent augmenter le rendement mental ! La consommation fréquente de cette plante peut nous aider à améliorer les symptômes provoqués par la perte de mémoire. Elle peut d’ailleurs être consommée tous les jours sans aucun problème ! On peut par exemple la rajouter dans nos salades comme tout autre légume. De cette façon, on sera protégé pour longtemps de la perte de mémoire.

A découvrir aussi