Les premiers symptômes d'un AVC

Actuellement, la science est capable d'éviter ou de réduire les conséquences d'un accident vasculaire cérébral, à condition que la personne affectée soit traitée le plus tôt possible.
Les premiers symptômes d'un AVC

Dernière mise à jour : 10 novembre, 2021

L’AVC est la troisième cause de décès dans les pays développés et la deuxième dans le monde. Il est considéré comme un facteur très important pour le système de santé, du fait qu’il entraîne un taux important d’incapacités et de limitations.

La science a parcouru un long chemin dans ce domaine. De nos jours, il est possible de sortir d’un AVC sans aucun handicap, ou avec très peu de limitations. Ce n’est plus nécessairement une maladie mortelle, comme c’était le cas il y a quelques décennies.

Chez l’homme, les lésions cérébrales commencent en même temps que l’AVC se produit. Elles durent même plusieurs jours. Cependant, il a été constaté qu’il existe une “fenêtre d’ opportunité” pour traiter efficacement ces épisodes.

Qu’est-ce qu’un AVC ?

Un accident vasculaire cérébral est une condition médicale dans laquelle le flux sanguin s’arrête dans une partie du cerveau. Lorsque cela se produit, le cerveau cesse de recevoir de l’oxygène et des nutriments. Cette situation peut entraîner la mort des cellules du cerveau, et si cela se produit, il y aura des dommages permanents.

Il existe deux types d’AVC : ischémique et hémorragique. Un AVC ischémique se produit lorsqu’un caillot bloque le passage du sang dans un vaisseau sanguin qui alimente le cerveau. Il est également produit par une substance collante appelée plaque qui limite le flux sanguin.

L’accident hémorragique survient lorsqu’un vaisseau sanguin ou une partie du cerveau s’affaiblit et se rompt. Cela se produit lorsqu’il y a un anévrisme ou une malformation artérioveineuse. Aussi lorsque la pression artérielle est très élevée, ou lors de la prise d’anticoagulants.

Un AVC.

Les premiers symptômes d’un AVC

L’AVC est une condition médicale urgente, qui doit être traitée dans les plus brefs délais. Le pronostic du patient en dépend. Il existe sept symptômes typiques d’un AVC. Ce sont les suivants :

  • Faiblesse des membres. Habituellement, un seul côté du corps est affecté. Parfois, il y a une paralysie totale.
  • Asymétrie faciale. Cette paralysie affecte un seul côté du visage, du milieu au bas. Elle est visible à l’œil nu, car la bouche et le coin de la lèvre s’écartent d’un côté.
  • Difficultés d’élocution. Le patient souffre de problèmes d’élocution. Les plus fréquents sont l’aphasie et la dysarthrie. L’aphasie est l’incapacité de nommer des objets et des choses. La dysarthrie est l’incapacité musculaire à articuler des mots.
  • Confusion mentale. Le patient est désorienté. Il ne sait pas quel jour il est, et parfois il ne reconnaît pas l’espace dans lequel il se trouve.
  • Altérations de la démarche. Elles sont causées par des difficultés d’équilibre, une faiblesse ou des altérations de la coordination. Le patient ne peut pas marcher normalement. Il aura aussi des difficultés à se lever.
  • Crise convulsive. Elle se manifeste par un tremblement généralisé dans tout le corps et une perte de conscience.

Actions, attentes et pronostic

Lorsqu’une personne présente l’un des symptômes décrits, un accident vasculaire cérébral doit être suspecté. La procédure consiste à communiquer le plus rapidement possible avec le service d’urgence, afin que le patient soit transféré à l’hôpital. Le temps est un facteur critique dans ces cas.

La science a des thérapies efficaces pour traiter l’AVC. Cependant, elles perdent de leur efficacité si elles sont administrées plus de trois heures après l’épisode. Il est donc essentiel de garantir une assistance le plus rapidement possible.

Le pronostic dépendra de la rapidité des soins, de l’état de santé du patient et de la cause de l’AVC. Dans le pire des cas, le résultat final est la mort ou une invalidité permanente.

Aujourd’hui, la médecine dispose également de thérapies de réadaptation plus efficaces. Même en cas de séquelles graves, il est toujours possible d’améliorer la qualité de vie d’une personne ayant souffert d’un AVC.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment faire face à une crise cardiaque si vous êtes seul
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment faire face à une crise cardiaque si vous êtes seul

Savez-vous comment faire face à une crise cardiaque si vous vous retrouvez seul ? Nous vous invitons à lire cet article afin que vous sachiez comme...