Les principaux symptômes de l’endométriose

3 mars 2014
La douleur causée par l'endométriose n'est pas un symptôme fiable, car elle varie selon les personnes. Les traitements sont également personnels, c'est pourquoi nous devons consulter un médecin

L’endométriose est un problème qui concerne uniquement les femmes. En effet, c’est un trouble qui se produit dans le tissu qui tapisse l’intérieur de l’utérus, c’est-à-dire l’endomètre. Ce dernier augmente sa taille et grossit, ce qui produit généralement de très fortes douleurs. Voilà pourquoi nous vous proposons aujourd’hui de découvrir les symptômes de l’endométriose.

Quels sont les symptômes de l’endométriose ?

Le principal symptôme de l’endométriose est une forte douleur pelvienne, que l’on associe souvent aux douleurs normales liées à la menstruation. Mais dans la plupart des cas, la douleur est beaucoup plus intense, et elle augmente chaque jour. En plus, elle est très souvent accompagnée par des crampes, ce qui rend cette maladie si difficile à vivre. Lorsque l’inflammation se produit, elle nous empêche même d’accomplir certaines tâches.

La plupart des femmes qui souffrent de ce problème de santé racontent qu’il existe d’autres symptômes associés à cette maladie. Il est donc très important pour vous de les connaître. Cela vous permettra d’être attentive et de reconnaître la maladie si vous êtes dans cette situation.

  • Avoir une menstruation douloureuse : vous devez savoir qu’il s’agit ici d’une très forte douleur pelvienne. Elle peut être accompagnée par une douleur abdominale et des maux de dos. Ces coliques durent plus longtemps que la normale.
  • Connaître une douleur intense pendant les rapports sexuels : il est très fréquent pour une femme souffrant d’endométriose de ressentir des douleurs sévères pendant les rapports sexuels. Elles peuvent aussi surgir à la fin des rapports.
  • Ressentir de grandes douleurs lorsque l’on va aux toilettes : en réalité, toutes les femmes ne souffrent pas de ce symptôme. Mais celles qui sont touchées assurent ressentir une intense douleur lorsqu’elles vont aux toilettes.
  • Avoir des saignements abondants : la plupart des femmes malades d’endométriose souffrent de saignements abondants pendant la menstruation.
  • Souffrir d’infertilité : quand une femme souffre d’endométriose, il lui est impossible de tomber enceinte.

Il y a aussi d’autres symptômes à considérer tels que la fatigue , la diarrhée, la constipation et les nausées. Ces symptômes se produisent surtout pendant la menstruation.

Comment l’endométriose est-elle diagnostiquée ?

Les symptômes que nous venons de voir ne sont pas présents dans tous les cas, et ils ne se manifesteront pas non plus tous en même temps. Cette pathologie entraîne une forte douleur chez les femmes. Mais attention, ce n’est pas non plus un symptôme totalement fiable ! En effet, de nombreuses femmes souffrant d’endométriose légère ont des douleurs bien plus fortes et bien plus importantes que d’autres femmes, qui souffrent d’un problème de santé bien plus grave et plus délicat.

Ainsi, le plus recommandé lorsque l’on souffre de ces symptômes, c’est d’aller immédiatement voir un médecin de confiance. Il faut consulter même lorsque l’on ne présente qu’un seul symptôme ! Le médecin vous invitera à réaliser les analyses pertinentes pour savoir si vous souffrez réellement d’endométriose ou s’il s’agit d’une infection bien plus délicate. De toute manière, une maladie diagnostiquée à temps permet d’être bien traitée, ce qui permet d’éviter de plus grandes complications.

Pour terminer, n’oubliez pas de suivre les recommandations de votre médecin au pied de la lettre ! C’est la seule façon de vaincre n’importe quel problème de santé, même si cela vous semble compliqué et difficile. N’oubliez pas non plus que vous ne devez jamais décider vous-même des médicaments à prendre ! Il ne faut surtout pas prendre les médicaments qui ont été utiles pour votre meilleure amie ou votre voisine. Chaque personne est différente !

A découvrir aussi