Mal de dos : causes et remèdes naturels

Lorsqu'une contracture est récurrente, et est due à un facteur émotionnel, nous devons penser à changer certaines de nos attitudes.

De plus en plus de personnes souffrent de douleurs au dos provoquées par un mode de vie sédentaire, à cause du stress ou de longues heures passées en position assise devant l’ordinateur. Néanmoins, le mal de dos peut également provenir de déséquilibres émotionnels ou de problèmes organiques.

Chaque mal de dos a son explication et une solution. Il existe des thérapies très efficaces et des remèdes naturels très simples que vous pourrez préparer chez vous pour vous débarrasser de vos douleurs.

Techniquement parlant, nous avons mal au dos lorsqu’un muscle ou l’une de ses fibres se contracte de manière continue et involontaire. Cette zone peut être gonflée, douloureuse et empêcher tout mouvement.

Psychosomatique du mal de dos

Le mal de dos (également appelé contracture) n’est pas seulement une question physique. Il peut également avoir une explication émotionnelle : l’individu a pu « étouffer » une émotion qu’il n’a pas exprimée, et celle-ci reste à l’intérieur au lieu d’être libérée. On peut ainsi expliquer un mal de dos en fonction de la zone touchée :

  • Rhomboïdes : colère
  • Trapèzes : impuissance et frustration
  • Cervicales : responsabilité pesante
  • Dorsales : peur
  • Lombaires : frustration

Il peut nous arriver à tous d’avoir mal au dos. Si les douleurs restent occasionnelles, il n’y a pas forcément d’explication émotionnelle. Mais si les crises se répètent et se concentrent toujours au même endroit, il faut sans doute modifier son état d’esprit et réaliser un travail sur soi-même.

Les organes

En plus de correspondre à des émotions, les contractures peuvent être provoquées par l’inflammation d’un organe situé sous un muscle, comme :

  • Les reins : partie supérieure des lombaires
  • Le foie et la vésicule : partie centrale et supérieure du côté droit et du trapèze droit
  • L’estomac : partie centrale et supérieure du côté gauche et du trapèze gauche
  • Le cœur : région des cervicales
  • Les poumons : trapèze gauche

Thérapies avec des ventouses ou cupping

Il s’agit d’une technique très ancienne utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise. Cette thérapie consiste à créer un effet de ventouse avec de petites tasses en verre placées sur la zone concernée. Ces tasses peuvent ainsi aspirer la peau et une partie du muscle, ouvrir les pores et améliorer la circulation du sang et de la lymphe.

Cette technique permet de réduire l’inflammation et la douleur en 10 ou 15 minutes. Vous pouvez prendre rendez-vous chez un thérapeute ou vous procurer les ventouses dans des centres spécialisés en médecine chinoise pour tout faire vous-même.

Certaines ventouses comprennent un appareil à succion qui est plus simple et plus sûr à utiliser. Vous pouvez également appliquer un peu d’huile de sésame ou d’amandes et déplacer la ventouse pour masser toute la zone douloureuse.

En cas d’inflammation, vous pourrez observer une rougeur ou une peau plus foncée : ces marques seront visibles plusieurs jours avant de disparaître complètement. Cette thérapie permet cependant de soulager la douleur en quelques minutes et d’améliorer l’état de l’organe correspondant à cette zone.

cupping

Bâtons de soufre

Les bâtons de soufre sont des cônes de couleur jaune très simples à utiliser. Le soufre est un minéral capable d’absorber l’électricité statique. Il suffit de passer un bâton sur la zone concernée pour l’entendre craquer. Il peut même se briser en plusieurs morceaux ! Dans ce cas, le bâton ne peut plus être utilisé. S’il est toujours intact après la séance, il suffit de le plonger dans de l’eau froide pendant deux minutes pour pouvoir le réutiliser.

Cette technique est encore très utilisée en Amérique Latine.

Alimentation et contractures

Si nous souffrons d’une contracture, il vaut mieux surveiller son alimentation pour ne pas aggraver les symptômes en choisissant des aliments qui permettent de lutter contre l’inflammation.

Les aliments qui permettent de lutter contre l’inflammation

  • Jus de fruits et de légumes naturels (carotte, betterave, céleri, etc.)
  • Poivron rouge
  • Graines de chia
  • Noix
  • Thé vert
  • Gingembre
  • Ananas
  • Papaye
  • Brocoli

Les aliments à éviter

  • Laitages
  • Sucre blanc
  • Viande rouge
  • Farine blanche raffinée
  • Aliments frits

Trois remèdes anciens

  1. Placer des compresses sur la zone douloureuse en alternant eau tiède et froide, puis masser avec de l’huile de sésame tiède. Boire trois tasses de tisane à base de romarin et de boldo par jour.
  2. Faire bouillir de l’eau avec du gingembre et y tremper un linge. Étendre sur son dos une serviette sèche, puis recouvrir avec le linge humide. Recouvrir le tout avec une autre serviette sèche et laisser agir 5 minutes.
  3. Faire bouillir pendant quelques minutes des feuilles entières de chou vert, les laisser refroidir quelques secondes, puis les placer directement sur la peau. Recouvrir avec un linge ou une gaze.

(Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de netdoktor et winnie3).

Catégories: Remèdes naturels Étiquettes:
A découvrir aussi