Les symptômes du mauvais fonctionnement de la thyroïde et comment les contrôler naturellement

· 17 juin 2015

La thyroïde est une glande en forme de papillon qui est située dans le cou et qui régule de nombreuses fonctions vitales de l’organisme.

De plus, il faut savoir que les problèmes de la thyroïde sont de 8 à 10 fois plus fréquents chez les femmes, et à partir de 35 ans, les risques augmentent jusqu’à 30%.

Selon les données révélées par l’Association Américaine des Endocrinologues Cliniques, autour de 30 millions d’Américains luttent contre un type de trouble de la thyroïde et approximativement la moitié des patients n’ont pas encore été diagnostiqués.

La glande thyroïde est chargée de produire des hormones et de les libérer dans le flux sanguin pour réguler le métabolisme.

Quand il y a un trouble au niveau de la glande thyroïde, cela affecte la fonction métabolique et cause des problèmes dans presque tous les organes du corps. 

De nombreuses personnes ont des problèmes avec leur glande thyroïde mais n’en sont pas conscientes.

Dans le cas des femmes, il est important qu’elles réalisent des check-up tous les cinq ans à partir de 50 ans.

Cependant, si elles ont des antécédents familiaux, ces check-up doivent être réalisés plus fréquemment.

Il est donc très important de connaître les symptômes qui permettent d’alerter sur un problème de thyroïde, et d’en tenir compte. 

L’hyperthyroïdie

Thyroide-500x323

Ce problème de thyroïde survient quand il y a une production excessive d’hormones par la glande thyroïde, ce qui provoque une accélération du métabolisme et engendre de sérieux problèmes.

Les symptômes qui permettent d’alerter sur l’hyperthyroïdie sont les suivants : 

  • La chute des cheveux ou alopécie
  • Les insomnies
  • L’irritabilité
  • La nervosité
  • La tachycardie
  • La transpiration excessive
  • La perte de poids
  • Un fragilité des muscles
  • Des changements dans les yeux (les yeux globuleux)
  • Des selles fréquentes
  • Peu de sang lors des règles, qui sont aussi plus espacées
  • La fatigue

Le traitement naturel contre l’hyperthyroïdie

exercice-500x334

Les personnes qui souffrent d’hyperthyroïdie doivent suivre un traitement médical, et un suivi professionnel est nécessaire pour contrôler cette maladie.

Il est très important de détoxifier son organisme, de suivre un régime alimentaire sain au quotidien, de faire des exercices réguliers, de bien dormir et d’éviter les situations de stress.

De plus, les personnes qui souffrent de problèmes de thyroïde peuvent employer certains remèdes naturels, comme par exemple l’infusion suivante:

Ingrédients

  • 35 g de lycope d’Europe
  • 20 g d’agripaume
  • 20 g de coquelicot de Californie

Comment la préparer ?

Mélangez bien toutes les herbes, ajoutez-y une tasse d’eau bouillante et laissez reposer pendant 5 minutes.

Une fois le temps écoulé, buvez le mélange et consommez-en jusqu’à trois tasses par jour.

L’hypothyroïdie

L’hypothyroïdie est plus commune que l’hyperthyroïdie et survient quand la thyroïde produit moins d’hormones que ce dont l’organisme a besoin, ce qui ralentit le métabolisme. 

Dans ce cas, les symptômes sont différents et sont généralement assez alarmants. Ce sont les suivants: 

  • Une prise de poids soudaine
  • Une intolérance au froid
  • Une plus grande vulnérabilité face aux rhumes
  • La fatigue
  • Une voix grave
  • Une peau sèche et pâle
  • La chute des cheveux
  • Des ongles fragiles
  • Des pertes de mémoire
  • Des difficultés à se concentrer
  • La dépression
  • La constipation
  • Les ronflements
  • Des gonflements au niveau du visage
  • Des crampes
  • La baisse de la libido
  • L’infertilité
  • Des fausses couches

Le traitement naturel contre l’hypothyroïdie

poissons-et-fruits-de-mer500x334

Comme dans le cas précédent, il est fondamental d’être sous contrôle médical car l’hypothyroïdie est un problème très important.

Il est conseillé d’augmenter sa consommation de poissons et de fruits de mer, car ils apportent des protéines nécessaires pour la production d’acides aminés, qui sont essentiels pour assimiler l’iode, le composant qui aide à réguler la thyroïde.

Il faut également éviter les aliments qui régulent l’absorption de l’iode, comme c’est le cas du chou de Bruxelles, le chou, le chou-fleur, le brocoli, les épinards, le soja, les pêches, les haricots et le citron vert.

En plus de l’alimentation, il est essentiel d’augmenter son activité physique et les exercices, car ils aident à stimuler le rythme du métabolisme et préviennent les problèmes d’obésité et de surpoids.

Le jus naturel suivant peut agir comme un complément pour les personnes qui luttent contre l’hypothyroïdie.

pommes-500x334

Ingrédients

  • 4 pommes
  • 3 carottes
  • 2 cuillerées de spiruline en poudre (algues marines)

Comment le préparer ?

Pour commencer, coupez les pommes et les carottes en morceaux. Ensuite, mettez les ingrédients dans le blender, et ajoutez-y un peu d’eau pour faciliter le jus.

Finalement, ajoutez la spiruline, mélangez pendant quelques minutes et buvez-en un verre tous les matins.