Les thérapies naturelles qui aident à lutter contre les douleurs neuropathiques

3 juin 2020
Les douleurs neuropathiques sont le résultat d'une blessure ou d'un dysfonctionnement du système nerveux. Le patient ressent alors des douleurs, des faiblesses et des engourdissements. Existe-t-il des thérapies naturelles pour les apaiser ? Dans cet article, nous vous racontons tout.

Ces dernières années, certaines thérapies naturelles ont été acceptées comme complément contre les douleurs neuropathiques. Bien qu’elles ne constituent pas un traitement de premier choix pour cette maladie, elles peuvent être proposées aux patients comme adjuvants pour améliorer les symptômes et avoir une meilleure qualité de vie.

Les douleurs neuropathiques résultent d’une blessure ou d’un dysfonctionnement du système nerveux, tel que défini par l’Association internationale pour l’étude de la douleur (IASP). Elles peuvent être localisées dans le système nerveux central – moelle osseuse et cerveau – ou dans des zones périphériques – nerfs, plexus et terminaisons nerveuses microscopiques.

Il s’agit souvent d’une douleur chronique et sévère qui peut être difficile à traiter. Il est donc nécessaire de consulter un médecin et d’évaluer les options thérapeutiques en fonction du cas. Toutefois, comme nous l’avons mentionné, certaines thérapies naturelles qui semblent aider à gérer les symptômes peuvent également être envisagées. Nous allons les détailler dans la suite de cet article.

Thérapies naturelles contre les douleurs neuropathiques

Selon les informations publiées dans The Lancet Neurology, les douleurs neuropathiques sont caractérisées par une douleur spontanée continue ou lancinante qui apparaît après des stimuli nocifs ou non nocifs. Chez les patients qui en souffrent, les réponses à la douleur sont amplifiées, ce qui diminue leur qualité de vie.

Compte tenu de leur complexité, leur diagnostic et leur traitement sont difficiles à établir. Cependant, selon cette même source, il existe des traitements pharmacologiques avancés qui peuvent aider à contrôler les symptômes. Il s’agit notamment d’options telles que :

  • L’amitriptyline, la gabapentine et la prégabaline, qui sont souvent en première ligne
  • La duloxétine, un second choix
  • Les opioïdes, le tramadol et les médicaments topiques
  • D’autres médicaments antiépileptiques et antidépresseurs

Cependant, grâce à des recherches récentes, certaines thérapies naturelles ont été proposées. Elles pourraient contribuer à la gestion des symptômes de la douleur neuropathique. Bien qu’il soit conseillé de consulter d’abord un praticien avant de débuter un tel traitement, ce sont des options qui doivent être envisagées. Examinons-les en détail.

Acupuncture

L'acupuncture contre les douleurs naturopathiques

L’acupuncture est un type de thérapie complémentaire qui fait partie de la médecine traditionnelle chinoise. Au cours de sa pratique, de petites aiguilles sont insérées dans la peau à différents points de pression pour aider à équilibrer l’énergie dans le corps.

Du point de vue de la médecine occidentale, ce type de thérapie aide à stimuler les nerfs et les muscles. On considère donc qu’elle peut être utile pour améliorer la circulation sanguine et réduire la réponse à la douleur. Cependant, il faut davantage d’études.

Malgré cela, de nombreux patients souffrant de douleurs neuropathiques ont choisi d’utiliser cette thérapie pour améliorer leurs symptômes. Une étude pilote publiée dans le European Journal of Neurology a trouvé des résultats intéressants dans la gestion de la douleur causée par cette affection.

En tout état de cause, il s’agit d’une thérapie qui doit être appliquée par des professionnels agréés, car elle comporte également des risques. Une mauvaise pratique peut entraîner des blessures, des infections et toute une série d’autres complications.

Vous pourriez être intéressé par : Pied diabétique : des conseils à prendre en considération pour prendre soin de ses pieds

Exercice physique

L’une des meilleures thérapies naturelles pour la douleur neuropathique est l’exercice physique. De fait, en médecine conventionnelle, c’est l’une des habitudes proposées pour améliorer la santé et la qualité de vie des patients atteints de cette maladie.

La pratique régulière de l’exercice aide à augmenter le tonus musculaire et favorise la circulation ; elle peut donc contribuer à calmer certains symptômes de la neuropathie. Une étude publiée dans Frontiers in Cellular Neuroscience a révélé que l’entraînement physique contribue à améliorer la fonction nerveuse et à diminuer la douleur neuropathique, ainsi que d’autres types de dysfonctionnement sensoriel, comme l’engourdissement.

D’autre part, l’exercice physique favorise également le contrôle du taux de glucose dans le sang, ce qui contribue à réduire le risque de complications liées à la neuropathie diabétique. Idéalement, vous devriez commencer progressivement, sans dépasser votre capacité physique. En outre, il est conseillé de demander l’aide d’un entraîneur professionnel ou d’un kinésithérapeute.

Méditation et yoga pour lutter contre les douleurs neuropathiques

On peut lutter contre les douleurs naturopathiques en faisant du yoga

Des techniques telles que la méditation et le yoga peuvent être considérées comme complémentaires en cas de douleur neuropathique. Ces deux pratiques peuvent aider la personne à mieux faire face à la douleur causée par son état. Elles sont également idéales pour calmer le stress et les autres émotions qui peuvent aggraver la situation.

Une recherche publiée dans l’International Journal of MS Care a montré que la méditation aide à réduire la fatigue et les douleurs causées par la neuropathie. En outre, elle contribue également à améliorer la santé mentale des patients, qui sont sujets au stress, à l’anxiété et à la dépression.

Entre-temps, une étude récente publiée dans les Annals of Neurosciences souligne que les pratiques yogiques peuvent être utilisées comme complément à la gestion de la douleur neuropathique causée par des lésions de la moelle osseuse. Leur pratique attentive peut avoir un impact positif sur la gestion de la douleur.

Les recommandations pour la pratique des deux disciplines sont similaires, et de fait, elles peuvent être combinées. Idéalement, vous devriez rechercher un espace calme et confortable, loin de toute distraction. De plus, si possible, il faut le faire avec l’aide d’un expert en la matière qui peut guider correctement votre pratique.

Découvrez : Techniques de relaxation pour les périodes de crise

Existe-t-il d’autres thérapies naturelles pour apaiser les douleurs neuropathiques ?

Outre les thérapies naturelles mentionnées, d’autres options peuvent être envisagées en cas de douleur neuropathique. Le plus important est de bien comprendre qu’aucune d’entre elles ne remplace un traitement médical. De plus, elles doivent être appliquées avec la prudence nécessaire. Les options comprennent :

  • Prendre des bains d’eau chaude
  • Utilisez des pommades topiques à base de capsaïcine
  • Assurer un apport optimal en vitamines, en particulier du complexe B
  • Utilisez les huiles essentielles par le biais de massages ou de l’aromathérapie
  • Évitez la consommation d’alcool et de tabac

Si vous souffrez de cette maladie, n’oubliez pas de vous soumettre à des examens médicaux réguliers. Seuls les médecins et les spécialistes de la santé peuvent indiquer un traitement complet pour ce type de douleur. Gardez cela à l’esprit !

 

  • Colloca, L., Ludman, T., Bouhassira, D., Baron, R., Dickenson, A. H., Yarnitsky, D., … Raja, S. N. (2017). Neuropathic pain. Nature Reviews Disease Primers3. https://doi.org/10.1038/nrdp.2017.2
  • Macone, A., & Otis, J. A. D. (2018). Neuropathic Pain. Seminars in Neurology38(6), 644–653. https://doi.org/10.1055/s-0038-1673679
  • Baron, R., Binder, A., & Wasner, G. (2010, August). Neuropathic pain: Diagnosis, pathophysiological mechanisms, and treatment. The Lancet Neurology. https://doi.org/10.1016/S1474-4422(10)70143-5
  • Baute, V., Zelnik, D., Curtis, J. et al. Complementary and Alternative Medicine for Painful Peripheral Neuropathy. Curr Treat Options Neurol 21, 44 (2019). https://doi.org/10.1007/s11940-019-0584-z
  • Dimitrova, A., Murchison, C., & Oken, B. (2017, March 1). Acupuncture for the Treatment of Peripheral Neuropathy: A Systematic Review and Meta-Analysis. Journal of Alternative and Complementary Medicine. Mary Ann Liebert Inc. https://doi.org/10.1089/acm.2016.0155
  • Schröder, S., Liepert, J., Remppis, A., & Greten, J. H. (2007). Acupuncture treatment improves nerve conduction in peripheral neuropathy. European Journal of Neurology14(3), 276–281. https://doi.org/10.1111/j.1468-1331.2006.01632.x
  • Tavee J, Rensel M, Planchon SM, Butler RS, Stone L. Effects of meditation on pain and quality of life in multiple sclerosis and peripheral neuropathy: a pilot study. Int J MS Care. 2011;13(4):163–168. doi:10.7224/1537-2073-13.4.163
  • Telles, S., Sayal, N., Nacht, C., Chopra, A., Patel, K., Wnuk, A., … Anand, A. (2019). Yoga: Can it be integrated with treatment of neuropathic pain? Annals of Neurosciences26(2), 82–91. https://doi.org/10.5214/ans.0972.7531.260208