Pied diabétique : des conseils à prendre en considération pour prendre soin de ses pieds

27 avril 2020
Le pied diabétique fait partie des causes d'hospitalisation communes. Pour éviter des complications majeures, il est fondamental d'apprendre à prendre soin de ses pieds.

Prendre soin de ses pieds lorsque l’on est diabétique est extrêmement important. En effet, un patient atteint de diabète devient plus susceptible à certains types de lésions, aussi bien intrinsèques qu’extrinsèques, telles par exemple que le pied diabétique. Il s’agit donc d’une condition à risque.

Le diabète est une maladie de type chronique qui affecte 4 % de la population française. Cette maladie provoque une augmentation importante du taux de glucose (sucre) dans le sang. Cette augmentation est la conséquence de l’absence ou du caractère rare de la sécrétion d’insuline.

L’insuline est une hormone sécrétée par le pancréas. Elle aide le glucose qui provient des aliments à entrer dans les cellules pour leur apporter de l’énergie. S’il n’y a pas suffisamment d’insuline, le glucose reste dans le sang. Une telle situation provoque des problèmes de santé graves au fil du temps.

Le pied diabétique, qu’est-ce que c’est ?

Le pied diabétique désigne une altération clinique d’origine neuropathique (affectation au niveau des nerfs). Il est induit par l’hyperglycémie (taux de sucre élevé). Cette altération peut se produire avec ou sans ischémie (arrêt ou insuffisance de la circulation sanguine) et, suite à un élément déclencheur traumatique, elle provoque une lésion ou une ulcération du pied.

À l’heure actuelle, le pied diabétique est la principale cause à l’origine des amputations non traumatiques en France : il est commun que les patients atteints de diabète souffrent de complications du type ulcère et neuropathie (perte de sensibilité). Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le diabète affectera plus de 330 millions de personnes en 2030.

« La détection précoce des facteurs de risque aidera à réduire le nombre élevé des lésions liées au pied diabétique et ainsi d’éviter un nombre élevé de cas extrêmes qui débouchent sur une amputation », affirme Alfredo Martínez, président du Collège des podologues de la Communauté valencienne.

Cet article peut également vous intéresser : Changer de régime alimentaire pour contrôler naturellement le diabète de type 2

Pied diabétique : quelques conseils généraux pour prendre soin de ses pieds

Se couper les ongles pour éviter le pied diabétique

  • Ne marchez jamais pieds nus : les dommages au niveau des nerfs diminue la sensibilité du pied. Si vous marchez pieds nus, il se peut que vous ne sentiez pas la gêne de certains éléments au sol tels que des cailloux ou autres petits objets.
  • Lavez-vous les pieds tous les jours avec un savon doux et de l’eau tiède. Ne faites pas de bains de pieds. Au moment de vous sécher les pieds, donnez de légers coups dans chaque pied avec une serviette plutôt que de frotter vigoureusement vos pieds. Le séchage vaut aussi pour l’espace entre les doigts de pieds
  • Coupez-vous les ongles des pieds sans donner une forme courbée à vos ongles, et évitez de couper les coins des ongles : utilisez une lime à ongles : une lime à ongles en carton émeri est une bonne option. Si vous détectez un ongle incarné, consultez un  médecin
  • N’utilisez pas les éléments suivants sur vos pieds : des solutions antiseptiques, des médicaments en vente libre, des coussinets de chaleur, ni des instruments aiguisés. Ne mettez pas non plus vos pieds sur le radiateur, ni face au radiateur
  • Ne fumez pas : fumer endommage les vaisseaux sanguins et diminue la capacité du corps à transporter de l’oxygène. En combinaison avec le diabète, le tabac pourrait augmenter de manière significative le risque d’une amputation. Non seulement des pieds, mais aussi d’autres parties du corps comme les mains

Prenez soin de vos chaussures

En cas de pied diabétique, il est important de porter les bonnes chaussures

  • Si vous comptez acheter de nouvelles chaussures, faites-le en fin de journée : à ce moment-là vos pieds sont plus dilatés : optez pour des chaussures confortables qui n’ont pas besoin d’une période de « ramollissement » pour devenir confortables
  • Mesurez vos pieds à chaque fois que vous comptez acheter une nouvelle paire de chaussures : vérifiez la longueur et la largeur
  • Évitez de porter des chaussures pointues ainsi que des talons hauts : dans la mesure du possible, achetez des chaussures avec une partie supérieure en cuir et avec une bonne profondeur pour les orteils
  • Ne portez pas les mêmes chaussures tous les jours : ne portez pas des chaussures neuves pendant plus de deux heures à chaque fois
  • Vérifiez l’intérieur de chaque chaussure avant de vous chausser : les lacets ne doivent être ni trop serrés ni trop lâches
  • Évitez les longues promenades sans temps de repos. Organisez-vous afin de pouvoir enlever vos chaussures et vos chaussettes lors d’une pause en pleine promenade. Profitez-en pour contrôler les signes de pression (rougeurs, ulcères…)

Cet article peut également vous intéresser : 5 conseils pour éviter d’avoir mal aux pieds dans vos chaussures neuves

En somme…

Vous l’aurez compris, il est extrêmement important que tous les patients avec un taux de sucre élevé dans le sang adoptent des mesures pour prendre soin de leurs pieds. Ces mesures, en plus des contrôles médicaux réguliers, permettent d’éviter les complications.

Si vous avez besoin de plus d’informations, consultez, par exemple, le site Internet de la Fédération française des diabétiques.

 

  • Diabetic foot ulcers: prevention and treatment. A coloplast quick guide. 2012. https://www.coloplast.us/Global/US/Wound%20Care/Diabetic%20Foot%20Ulcers%20Quickguide_M4007N.pdf
  • Inlow, S. et al. Best practices for the prevention, diagnosis, and treatment of diabetic foot ulcers,
    Ostomy/Wound Management 2000, Vol. 46(11): 55-68.
  • International Working Group on the Diabetic Foot, International Consensus on the Diabetic Foot, 2007,
    2011.
  • Bakker, K. et al. The year of the diabetic foot, Diabetes Voice, March 2005, Vol. 50(1): 11-14.