Changer de régime alimentaire pour contrôler naturellement le diabète de type 2

· 9 février 2019
Il est important de surveiller notre alimentation pour contrôler le diabète de type 2. Nous devons par ailleurs nous rapprocher d’un spécialiste qui nous conseillera sur les aliments les plus appropriés dans notre cas.

Le diabète est l’une des maladies les plus courantes dans la société actuelle. Cette maladie se présente sous deux formes. Le type 1, que nous devons contrôler avec l’apport d’insuline. Et le diabète de type 2, que nous pouvons contrôler avec un régime alimentaire approprié.

Nous avons décidé dans cet article de vous expliquer en détails comment réadapter votre régime alimentaire pour contrôler le diabète de type 2 . Donc, si vous souffrez de cette maladie ou si vous avez des antécédents familiaux, prenez bien note de nos conseils.

Les types de diabète

Diabète de type 1

Lorsque le pancréas cesse de produire une hormone appelée insuline, on parle de diabète de type 1.

Sans insuline naturellement produite, le patient a donc obligatoirement besoin de passer par l’apport artificiel de cette substance. Selon différentes études, ce type de diabète a un caractère génétique et ne peut donc pas être évité.

Diabète de type 2

Le diabète de type 2 implique également une insuffisance en insuline, mais qui n’est pas absolue. En d’autres termes, l’insuline est produite, mais pas dans les quantités suffisantes.

Il peut également arriver que beaucoup d’insuline soit produite, mais qu’elle ne fonctionne pas de manière adéquate.

Lisez également cet article : Comment reconnaître et traiter le diabète

Insuline et glucose

réadapter son alimentation en cas de diabète de type 2

Vous avez peut-être remarqué que nous avons mentionné l’insuline à plusieurs reprises. Cette hormone joue en effet un rôle très important dans notre santé en raison de son action sur le glucose.

Une partie de la nourriture que nous consommons se transforme en glucose. Il s’agit d’un processus très important pour notre corps, car le glucose est notre principale source d’ énergie.

L’insuline permet au glucose d’atteindre les cellules qui en ont besoin. Le glucose qui demeure dans le sang lorsque nous manquons d’insuline génère alors des problèmes de santé.

Contrôle du diabète

Les deux types de diabète diffèrent principalement par les points suivants : dans le premier cas, il n’y a pas de production d’insuline, alors que dans le second, elle existe, mais reste déficiente.

Le diabète de type 1 ne peut donc pas être contrôlé sans apport artificiel d’insuline. Ce n’est pas le cas avec le diabète type 2, dans le cadre duquel il est possible de prendre certaines mesures ayant le pouvoir de le réguler.

Cela ne signifie pas que les personnes suivant un traitement à base d’insuline ne doivent pas se préoccuper de leur régime alimentaire. Ni que les patients atteints de diabète de type 2 ne doivent prendre aucun médicament, car ils sont souvent nécessaires.

Cela indique simplement qu’une bonne alimentation peut jouer un rôle crucial dans le contrôle du diabète de type 2. Il convient donc d’y porter une attention particulière.

Comment contrôler le diabète de type 2

Régulez votre apport en glucose

C’est une erreur de penser que votre taux de sucre dans le sang n’augmentera que si vous mangez des sucreries. Le glucose est produit suite à notre consommation de certains aliments, même s’ils ne sont pas sucrés.

Il est important de clarifier cela. De nombreuses personnes atteintes de diabète de type 2 pensent en effet qu’en cessant de manger des aliments sucrés elles ne courent plus le risque d’augmenter leur taux de glycémie. Ceci est donc faux. Vous devez savoir que les hydrates de carbone augmentent également les niveaux de glucose.

Consommez des glucides complexes

que manger en cas de diabète de type 2 ?

Ce n’est pas parce que les hydrates de carbone se convertissent en sucre dans le sang que vous devez cesser d’en consommer. Le fait que vous souffriez de diabète de type 2 ne signifie pas que vous devez éliminer tout un groupe nutritionnel.

Ce que vous devriez faire en revanche, c’est rechercher les meilleurs aliments de chaque groupe alimentaire en fonction de votre état de santé. Dans le cas des hydrates de carbone, choisissez ceux qui sont complexes.

En d’autres termes, il est préférable de manger du riz complet, des céréales complètes, des légumes et des graines plutôt que des pâtes, de la farine, des confitures et des céréales industrielles.

N’abusez pas des édulcorants

Il est important d’éviter la consommation de sucre, car cela a un effet direct sur votre glycémie. Or, si vous souhaitez néanmoins manger des aliments au goût sucré, vous pouvez opter pour les édulcorants.

La possibilité que les édulcorants provoquent des effets indésirables fait toutefois l’objet de nombreuses discussions. Vous devez donc en consommer avec modération, pour ne pas nuire à votre santé.

Mangez des protéines

Les protéines n’ont pas le même effet que les glucides. En d’autres termes, elles ne deviennent pas du glucose. Il s’agit donc d’un type de nourriture que vous pouvez consommer sans craindre d’altérer votre taux glycémie.

Méfiez-vous des graisses

Les graisses ne se transforment pas en glucose, certes, mais elles augmentent néanmoins le taux de cholestérol.

Cela peut aggraver votre pathologie si vous êtes diabétique. Il est donc très important d’améliorer votre régime alimentaire à ce niveau-là.

Découvrez également cet article : 6 conseils pour cuisiner sainement et sans graisse

Consommez des aliments qui permettent d’absorber l’insuline

Consommez par ailleurs des produits qui vous aident à mieux absorber l’insuline. Non seulement devriez-vous éliminer tant que possible de votre régime les aliments transformés en glucose, mais vous devriez également chercher à générer une meilleure fonction de l’insuline que vous produisez. Pour ce faire, vous pouvez consommer de l’huile de noix de coco, des champignons et de la cannelle.

Comme vous pu le constater, il existe de nombreux aliments qui peuvent affecter votre diabète. Même si ces conseils peuvent être efficaces, vérifiez cependant toujours auprès de votre médecin quel type de régime alimentaire vous devriez suivre.