Les verrues plantaires chez les enfants : comment les éliminer ?

Les verrues plantaires chez les enfants sont fréquentes. Heureusement, la majorité d'entre elles disparaissent spontanément sans besoin de traitement. Pour les cas qui requièrent une intervention médicale, il y a plusieurs options disponibles. Nous allons vous en parler dans cet article.
Les verrues plantaires chez les enfants : comment les éliminer ?

Dernière mise à jour : 09 avril, 2021

Les verrues plantaires chez les enfants sont une préoccupation pour les parents. Quand on détecte leur présence, des doutes surgissent immédiatement sur leur contagion, leur mode de transmission et on se demande s’il est possible de les éliminer.

La localisation plantaire fait référence à l’emplacement de la verrue, sur la plante du pied. Néanmoins, ces verrues peuvent apparaître à n’importe quel endroit du corps. La verrue plantaire n’est qu’une forme de présentation de plus dans le spectre de ces lésions.

Nous parlons de verrue quand une zone de la peau est plus dure que le reste, avec une surface irrégulière et en forme de bosse. La variante plantaire se localise généralement sur les talons ou dans les régions de la plante du pied qui supportent le plus de poids corporel.

Même si elle ne constitue pas une maladie grave, elle peut affecter la qualité de vie de la famille. La préoccupation pour l’aspect esthétique et pour les réactions de l’enfant face à la découverte de la lésion sont souvent la source de l’anxiété.

Nous disons qu’il ne s’agit pas d’une maladie grave car les verrues plantaires chez les enfants ont tendance à disparaître de manière spontanée, comme elles sont apparues. On estime que jusqu’à 70 % des verrues détectées disparaissent en moins de deux ans sans intervention médicale.

Cause des verrues plantaires chez les enfants

Les verrues plantaires chez les enfants sont causées par le papillomavirus humain, connu sous ses sigles anglais HPV. Il existe plus de 100 variétés d’HPV, mais elles ne sont pas toutes liées aux verrues plantaires.

Entrer en contact avec le virus ne signifie pas que des lésions vont obligatoirement se générer. Chaque corps réagit de manière différente au papillomavirus et il peut y avoir un contact qui ne dérive vers aucune lésion. Qui plus est, entre personnes proches de la même famille, la réaction peut être totalement opposée.

Chez les enfants, il est habituel que la contagion vienne du fait d’avoir marché pieds nus sur un sol qui contenait le virus. Les sols des piscines, des petits bassins, ou les toilettes et les vestiaires sont les endroits idéaux pour la contagion.

Malgré tout, il ne s’agit pas d’un virus à transmission simple. Il requiert certaines conditions de chaleur et d’humidité pour proliférer et il s’attache mieux au corps quand il y a de petites blessures comme portes d’entrée.

Une fois la contagion établie, la verrue se développe très lentement. Les verrues plantaires chez les enfants peuvent mettre plus d’un an à devenir visibles en raison de leur taille.

Le papillomavirus.

Le VPH ou papillomavirus humain est la cause des verrues plantaires chez les enfants.

Poursuivez votre lecture : Types de verrues et de traitements

Types de verrues plantaires chez les enfants

La forme clinique des verrues coïncide dans la majorité des cas. Il s’agit de surélévations de la peau, de couleur grise ou marron, avec une surface arrondie irrégulière. Mais il y a des variantes. Les verrues peuvent aussi être :

  • Planes : très petites, lisses et avec une couleur plus claire.
  • Filiformes : fines et allongées, comme s’il s’agissait d’un petit doigt. En général, elles sont de la même couleur que la peau.

En plus des formes, les symptômes des verrues plantaires chez les enfants sont variables. Selon leur localisation, elles peuvent faire mal en marchant. Dans de rares cas, elles s’infectent et les limites ont tendance à être précises, même si d’autres verrues peuvent se former autour en raison de la proximité.

Nous pourrions dire que les symptômes des verrues plantaires chez les enfants, en plus de la douleur, sont :

  • Présence d’une bosse : la verrue dépasse de la surface de la peau.
  • Callositéla peau de la région de la verrue durcit et sa grosseur augmente. Cela se produit car la verrue grandit également à l’intérieur, même si nous ne le voyons pas.
  • Points noirs : les petits vaisseaux sanguins de la zone de la peau affectée coagulent à cause de la présence de la verrue et du PHV. Ces petites coagulations s’observent sous forme de points noirs sur la peau.
Une verrue plantaire.

La présence de points noirs peut venir appuyer le diagnostic des verrues plantaires.

Découvrez aussi : 5 remèdes pour accélérer l’élimination des verrues

Traitements disponibles

Les verrues plantaires chez les enfants ont tendance à disparaître de façon spontanée. Cependant, quand il y en a beaucoup, ou quand elles génèrent une douleur et de l’inconfort, on peut opter pour l’application de traitements.

Parmi les options thérapeutiques disponibles, nous avons :

  • Traitement topique : on utilise principalement l’acide acétylsalicylique, sous des présentations d’application directe. Cet acide détruit petit à petit les couches de la verrue pour qu’elle se détache de manière progressive.
  • Cryochirurgie : les dermatologues ont des techniques spéciales de chirurgie par le froid. On utilise généralement du nitrogène liquide, qui congèle la verrue. Ce n’est pas une application unique : plusieurs sessions sont nécessaires.
  • Laser : le laser est réservé aux verrues plantaires chez les enfants qui n’ont pas répondu à d’autres traitements. Il n’y a pas de preuves complètes sur l’efficacité du traitement et il peut être douloureux. Le laser doit aussi s’appliquer en sessions successives et pas en une seule fois.
  • Chirurgie conventionnelle : les techniques chirurgicales classiques existent toujours, même si elles sont réservées aux cas très spéciaux. Il existe des techniques de curetage, d’exérèse ou d’électrocoagulation. C’est une méthode qui laisse une cicatrice.

Pour résumer

L’apparition des verrues plantaires se produit à cause de l’infection de l’un des sous-types du papillomavirus. Si elles ne sont généralement pas graves et ont tendance à disparaître toutes seules, on peut s’inquiéter de l’aspect qu’elles revêtent. Heureusement, il existe plusieurs traitements qui accélèrent leur élimination.

Cela pourrait vous intéresser ...
Traitement de la verrue plantaire
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Traitement de la verrue plantaire

La verrue plantaire est une infection virale par contact avec le papillomavirus. Ces verrues peuvent apparaître seules ou en groupe.



  • Yeras, Yanet Isabel Cárdenas. “VERRUGA PLANTAR. PRESENTACIÓN DE UN PACIENTE.” Medicentro Electrónica 11.1 (2007).
  • Muñoz-Santos, C., R. Pigem, and M. Alsina. “Nuevos tratamientos en la infección por virus del papiloma humano.” Actas Dermo-Sifiliográficas 104.10 (2013): 883-889.
  • Gerlero, P., and Á. Hernández-Martín. “Actualización sobre el tratamiento de las verrugas vulgares en los niños.” Actas Dermo-Sifiliográficas 107.7 (2016): 551-558.