L’inconfort digestif dû à l’anxiété

4 juin 2020
Les personnes qui souffrent d'anxiété ont tendance à perdre complètement l'appétit, ou au contraire souffrent de crises de boulimie.

L’anxiété est devenue depuis quelques années l’un des problèmes ayant le plus d’impact et de prévalence dans notre environnement. Les psychologues expliquent que, en réalité, il s’agit d’un mécanisme de survie naturel qui, pour certaines raisons, s’altère. Même s’il est vrai que l’anxiété entre dans la catégorie de pathologies psychologiques, ses symptômes vont bien au-delà de cela. Elle peut affecter une multitude d’aspects de notre organisme. De fait, ces symptômes les plus fréquents sont liés à l’appareil digestif, occasionnant un inconfort digestif.

On estime qu’autour de 260 millions de personnes dans le monde souffrent d’anxiété. Approximativement 25 % de la population présente des symptômes digestifs qui y puisent leur origine, comme des nausées ou des lourdeurs d’estomac.

C’est pour cela, que dans cet article, nous vous expliquerons quelles sont les gênes digestives qui se produisent fréquemment en relation avec l’anxiété. Il est important de pouvoir détecter ces symptômes et de contrôler cette pathologie pour pouvoir gagner en qualité de vie.

Quel type d’inconfort digestif se produit à cause de l’anxiété ?

Il est certain que l’anxiété affecte de manière différente chaque personne. Ainsi, la majorité des symptômes sont liés à un état de nervosité et de tensions. L’expression « papillons dans le ventre », même si elle revêt une connotation romantique, peut en arriver à être un symptôme de cette pathologie.

Nombreux sont les cas d’inconfort digestif qui peuvent apparaître à cause de l’anxiété et du stress. Par exemple, il est très fréquent de ressentir de la douleur ou des pressions dans la zone de l’estomac. Non seulement cela affecte cette partie du corps, mais les symptômes surgissent aussi dans n’importe quelle zone de l’appareil digestif. Certains de ces symptômes sont :

  • Bouche très sèche

  • Nausées et envies de vomir

  • Digestion lourde : accompagnée d’acidité ou de brûlures d’estomac

  • Changements dans les habitudes alimentaires : la personne peut ressentir un besoin compulsif de manger, présentée sous forme d’attaques de boulimie, ou bien au contraire une perte totale d’appétit

  • Syndrome du côlon irritable : c’est une pathologie dans le cadre de laquelle on souffre de douleurs abdominales et de changements dans le transit intestinal, sans qu’il n’y ait aucune altération organique ou analytique qui justifie ces changements

  • Constipation et diarrhée

Le problème majeur de l’inconfort digestif dû à l’anxiété, c’est l’apparition de changements dans les habitudes alimentaires. Les personnes qui l’expérimentent et perdent l’appétit peuvent même souffrir de malnutrition.

D’autre part, celles qui ne peuvent contrôler les crises de boulimie présentent un risque majeur de souffrir d’obésité ou de surpoids. Ainsi, la situation peut rapidement évoluer vers le diabète ou la dyslipidémie.

L'anxiété peut se traduire par des crises de boulimie, qui entraînent un certain inconfort digestif

Vous aimerez peut-être : 5 bonnes habitudes pour récupérer d’une lésion musculaire

Que faire pour contrôler l’inconfort digestif dû à l’anxiété ?

Face à cette pathologie, il faut d’abord prendre conscience qu’il s’agit d’une maladie comme une autre. Il est nécessaire de se forcer à dé-stigmatiser les problèmes mentaux et à comprendre qu’il n’y a rien de mal à demander de l’aide pour essayer de trouver des solutions.

Il existe différents types de thérapies, et même de médicaments, qui aident à lutter contre l’anxiété. De plus, certaines mesures simples pourraient également aider à améliorer l’inconfort digestif.

En premier lieu, l’idéal est de contrôler le régime alimentaire. La diète doit être équilibrée et plus ou moins constante. Aussi, il est important de prendre ses repas toujours à la même heure. Il faut aussi opter pour des aliments légers qui n’occasionnent pas une digestion trop lourde. Par exemple, il est préférable d’éviter les graisses saturées et les produits industriels.

Il est certain que toutes ces mesures qui améliorent l’inconfort digestif ne seront que temporaires. En effet, les problèmes digestifs peuvent devenir chroniques si l’anxiété n’est pas réduite. C’est pour cela que le plus important sera d’agir à la racine du problème.

L'anxiété et l'inconfort digestif

Cela va vous intéresser : Maladies dermatologiques dues au stress

En conclusion

L’anxiété est un problème de santé qui non seulement nous affecte psychologiquement, mais qui peut aussi causer de nombreux symptômes physiques. Certains d’entre eux sont l’inconfort digestif, comme les sensations d’oppression dans l’estomac, les nausées et les changements d’appétit, alors que d’autres sont des changements de conduite, tels que les crises de boulimie.

Il ne faut pas avoir honte d’être anxieux. Au contraire, il est essentiel de chercher de l’aide, car trouver un psychologue adéquat et une thérapie qui aille bien avec votre personnalité vous aidera à améliorer de manière significative votre qualité de vie.

 

  • Síndrome del intestino irritable: MedlinePlus en español. (2020). Retrieved 3 July 2020, from https://medlineplus.gov/spanish/irritablebowelsyndrome.html
  • Día Mundial de la Salud Mental 2017 – La salud mental en el lugar de trabajo. (2017). Retrieved 3 July 2020, from https://www.who.int/mental_health/world-mental-health-day/2017/es/
  • Trastorno de ansiedad generalizada – Síntomas y causas – Mayo Clinic. (2018). Retrieved 3 July 2020, from https://www.mayoclinic.org/es-es/diseases-conditions/generalized-anxiety-disorder/symptoms-causes/syc-20360803
  • Bercik, P., Park, A. J., Sinclair, D., Khoshdel, A., Lu, J., Huang, X., … & Berger, B. (2011). The anxiolytic effect of Bifidobacterium longum NCC3001 involves vagal pathways for gut–brain communication. Neurogastroenterology & Motility, 23(12), 1132-1139.