L'orthodontie infantile : tout ce que vous devez savoir

Résoudre les problèmes d'occlusion à un âge précoce est pratique, car l'os est encore en pleine croissance et l'orthodontie chez les enfants sera plus efficace et plus rapide. Lisez la suite pour en savoir plus.
L'orthodontie infantile : tout ce que vous devez savoir

Dernière mise à jour : 09 juillet, 2021

Souvent, pendant l’enfance, il y a des altérations dans le développement des os et dans la position des dents qui peuvent entraîner des problèmes d’occlusion. L’orthodontie chez l’enfant est le traitement qui permet de corriger ces troubles dès le plus jeune âge.

Pouvoir guider la croissance de l’os, corriger la position des mâchoires et des dents ou aligner ces dernières dans l’arcade, voilà ce que l’on recherche avec cette thérapie. Une relation correcte entre les dents supérieures et inférieures permet à l’enfant d’exercer normalement les fonctions de la bouche.

Agir dès le plus jeune âge permet de traiter le problème dès le début, en évitant qu’il ne progresse et n’aggrave la situation. Les traitements sont non seulement plus efficaces, mais aussi plus confortables, plus courts et même moins chers. Lisez la suite et découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’orthodontie chez les enfants.

Quand l’orthodontie pour les enfants est-elle nécessaire ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles l’orthodontie peut être nécessaire pour les enfants. À cet âge, il y a l’avantage que pendant l’enfance, l’os continue à se développer et les dents à s’ajuster.

Cela permet d’utiliser un appareil dentaire pour résoudre de nombreuses situations de malocclusion :

  • Palais ogival ou étroit : le palais est plus étroit et présente une zone bombée en son centre.
  • Classe II ou rétrognathie : la mâchoire supérieure est très avancée par rapport à la mâchoire inférieure.
  • Classe III ou prognathie : la mâchoire est très avancée.
  • Articulation ouverte : les dents supérieures et inférieures ne se touchent pas lors de la fermeture de la bouche.
  • Articulation croisée : les dents inférieures sont situées à l’extérieur des dents supérieures lors de la morsure.
  • Malpositions dentaires : dents en dehors de l’arcade dentaire, encombrées ou de travers.

Le diagnostic d’une malocclusion est posé par le dentiste après un examen buccal et des études complémentaires. Dans tous les cas, certains symptômes que les parents peuvent observer chez leurs enfants suggèrent la nécessité de recourir à l’orthodontie pour les enfants :

  • Perte prématurée des dents de lait.
  • Habitudes dysfonctionnelles : succion du pouce, rongement des ongles, utilisation du biberon ou de la tétine après l’âge de 2 ans, respiration buccale, déglutition atypique.
  • Difficulté à prononcer certains phonèmes.
  • Dents serrées, écartées, tordues ou visage dysharmonieux.
  • Douleurs, bruits ou problèmes pour mordre ou manger.

Il est important d’observer le processus d’éruption dentaire et la façon dont les enfants mâchent, avalent et parlent afin de découvrir ces situations qui peuvent attirer l’attention. Vous pourrez ainsi vous rendre à temps chez le dentiste, qui sera en mesure de déceler les problèmes, le cas échéant.

La santé bucco-dentaire.

Quand doit avoir lieu la première visite chez le dentiste ?

La première visite chez le dentiste pédiatrique doit avoir lieu avant le premier anniversaire de l’enfant. Des visites précoces et régulières, tous les six mois, permettent au professionnel de détecter les troubles.

En plus d’examiner la bouche et de suivre le processus de croissance des os et des dents de l’enfant, le dentiste conseille les parents sur les soins à apporter à la cavité buccale. En cas de détection d’une pathologie, le traitement approprié est mis en œuvre. Et s’il y a un problème d’occlusion qui ne peut être résolu, le dentiste orientera l’enfant vers l’orthodontiste.

Lorsque le remplacement des dents commence, entre 6 et 7 ans, il est conseillé de consulter l’orthodontiste pour effectuer une analyse de l’occlusion de l’enfant. Le professionnel examine minutieusement les dents, la bouche et l’occlusion.

En outre, il peut être nécessaire de prendre quelques radiographies, photographies ou empreintes de la bouche pour réaliser des modèles et étudier le cas. L’orthodontiste peut poser des questions sur les habitudes alimentaires et d’élocution de votre enfant, ses habitudes et ses problèmes de morsure.

Le fait d’amener votre enfant pour des rendez-vous précoces ne signifie pas qu’il doit subir un traitement orthodontique immédiat. Un diagnostic précoce permet au professionnel de choisir la meilleure alternative et aussi le moment idéal pour l’utiliser.

Le recours à l’orthodontie chez l’enfant donne la possibilité de repositionner les dents et de modeler les os qui se développent plus facilement que chez l’adulte. En outre, elle empêche l’altération de se poursuivre et de compliquer l’ensemble de la situation.

Types et options d’orthodontie pour les enfants

Le traitement orthodontique corrige les problèmes d’occlusion et d’alignement par une pression continue sur certaines zones de l’os ou des dents. Cela permet au tissu osseux de se développer dans une certaine direction ou aux dents de se déplacer dans la bonne position.

Il existe différentes options orthodontiques pour les enfants. Le choix de l’appareil dépend des besoins du cas clinique et de l’âge du patient.

Appareils fonctionnels

Ce type d’orthodontie chez l’enfant est utilisé pendant la dentition temporaire ou mixte, c’est-à-dire lorsqu’il y a des dents de lait et des dents définitives dans la bouche. Il s’agit d’appareils amovibles qui sont conçus pour agir sur la position des muscles responsables du déplacement de la mâchoire.

La direction et l’intensité des forces musculaires sont guidées, ce qui, avec le temps, se traduit également par des changements structurels dans la bouche. Ce sont les muscles qui font bouger les dents et modifient même l’os qui soutient les dents.

Orthodontie interceptive

Il s’agit de traitements avec des appareils amovibles qui sont utilisés pendant l’enfance, alors que le squelette est encore en développement. Ce type d’orthodontie chez l’enfant intercepte les anomalies de la croissance osseuse et guide la structure maxillo-faciale pour qu’elle se développe correctement.

On utilise des appareils amovibles que le patient peut mettre et enlever lui-même pour manger et se laver. Cependant, plus vous l’utilisez, meilleurs sont les résultats.

En général, on utilise des plaques en acrylique auxquelles on ajoute d’autres fixations, comme des arcs, des ressorts ou des vis. Ainsi, des forces mécaniques actives sont appliquées sur les structures à modifier, soit pour guider la croissance et l’expansion de l’os, soit pour générer des mouvements dentaires spécifiques.

Dans cette catégorie, il existe également des masques à usage externe qui sont utilisés pour traiter les malocclusions de classe III, par exemple. Ils sont utilisés la nuit, pendant que l’enfant dort.

Appareils fixes

L’orthodontie fixe chez l’enfant consiste à placer des bagues sur les surfaces des dents, qui sont traversées par un arc métallique. Comme leur nom l’indique, les bagues sont fixées aux dents et ne peuvent être retirées par le patient.

Ce système orthodontique pour enfants est capable de déplacer chaque dent individuellement, dans la direction souhaitée. Elles sont placées à l’adolescence, lorsque le remplacement des dents est terminé, mais que l’os est encore en croissance.

Il est parfois nécessaire de compléter le traitement par des extractions de dents, surtout s’il n’y a pas assez de place pour réarranger les dents. Cette approche est efficace dans les cas de diastèmes, d’encombrements, de rotation des dents et autres malpositions dentaires.

Bien que l’orthodontie fixe soit associée à l’utilisation classique de bagues et de fils métalliques, la vérité est qu’il existe de nombreuses variantes pour que le patient se sente à l’aise avec son appareil dentaire. Il existe des options plus esthétiques qui utilisent des bagues en céramique, en saphir et même certaines qui sont placées à l’intérieur des dents afin qu’elles ne soient pas visibles.

Les bagues pour appareils dentaires sont disponibles en différentes couleurs afin que l’enfant puisse les changer et les combiner à sa guise.

Orthodontie invisible Invisalign

Cette option orthodontique pour les enfants utilise des gouttières transparentes que le patient peut mettre et enlever lui-même. Leur action est similaire à celle d’un appareil dentaire, mais elle peut être plus confortable et plus facile à utiliser.

Le dentiste fabrique une série de plateaux spéciaux en plastique transparent pour la bouche. Ceux-ci sont remplacés périodiquement pour appliquer les forces nécessaires au déplacement des dents.

Le patient doit les enlever pour manger, pour les nettoyer et pour assainir sa bouche. Mais ils doivent être portés la majeure partie de la journée, au moins 22 heures par jour, pour que le traitement soit efficace.

Soins et recommandations concernant les appareils dentaires

Le recours à l’orthodontie chez l’enfant implique de prêter attention à une série de soins qui feront que le traitement sera réussi et que le reste de la bouche sera sain. Voici quelques mesures à prendre en compte lorsque des appareils dentaires sont utilisés chez des enfants.

Hygiène dentaire chez les jeunes.

Hygiène dentaire

Il est essentiel d’accorder une attention particulière à la propreté de la bouche. Les appareils dentaires favorisent l’accumulation de la plaque bactérienne, ce qui augmente le risque de souffrir de pathologies telles que les caries et les gingivites.

Le brossage des dents doit être effectué tous les jours, après chaque repas, en prenant soin de nettoyer toutes les surfaces dentaires. Utilisez une brosse à poils souples et un dentifrice fluoré. Le fil dentaire doit être utilisé une fois par jour, et les bains de bouche doivent être utilisés si votre dentiste vous le demande.

Les patients qui portent des appareils amovibles doivent les retirer pour les désinfecter et se brosser les dents comme d’habitude. Les plateaux transparents doivent être nettoyés une fois par semaine avec des comprimés effervescents pour éliminer les impuretés.

Dans le cas des enfants qui portent un appareil dentaire, le nettoyage est plus difficile, mais il est essentiel de prendre le temps de le faire correctement. L’utilisation de brosses orthodontiques spéciales, interdentaires ou électriques, peut être d’une grande aide pour mener à bien cette tâche et accéder à toutes les zones. Les irrigateurs buccaux sont également très utiles.

Surveiller son alimentation

Lorsque des appareils dentaires amovibles sont utilisés, ils sont retirés à l’heure des repas et le patient mange normalement. Mais pour les enfants portant un appareil dentaire, il faut faire attention à certains aliments.

Il faut éviter les aliments très durs ou collants qui peuvent casser ou déloger l’appareil. Nougat, bonbons, noix, chocolats et pommes en sont quelques exemples.

Gestion de l’inconfort

Le début d’un traitement orthodontique chez l’enfant peut être inconfortable. Non seulement il y a un corps étranger dans la bouche auquel il faut s’adapter, mais les forces exercées peuvent aussi provoquer des douleurs.

En général, ces sensations sont temporaires et l’enfant s’y habitue. Dans tous les cas, le dentiste peut prescrire des médicaments pour ces moments critiques.

L’utilisation de dentifrices fluorés est importante pour éviter la sensibilité dentaire. Les lésions de la muqueuse buccale dues à la friction ou au traumatisme des appareils sont également fréquentes. Elles ont tendance à disparaître d’elles-mêmes, mais le fait de placer de la cire orthodontique sur les zones pointues peut les prévenir.

Maintenir les contrôles

Il est essentiel de respecter vos rendez-vous chez le dentiste et de suivre les instructions de ce dernier. Le dentiste surveillera et réajustera votre traitement pour le faire progresser. Il est essentiel de consulter le professionnel en cas de souci, d’accident ou de casse des appareils.

Les appareils amovibles et les élastiques doivent être portés aussi longtemps que suggéré et il faut veiller à ne pas les perdre. Il convient de respecter la période de rétention au cours de laquelle des appareils spéciaux sont placés pour maintenir les dents en place. Cela les empêche de revenir à leur position initiale.

Combien de temps seront-ils nécessaires ?

La durée des traitements orthodontiques chez l’enfant dépend du problème à résoudre et des appareils utilisés. En général, la durée d’utilisation varie de 18 à 36 mois, sous réserve également de la coopération du patient.

Pendant le traitement, l’enfant doit se rendre régulièrement chez l’orthodontiste, tous les mois. Au cours de ces contrôles, des ajustements sont effectués et les progrès sont suivis.

L’orthodontie infantile évite les complications futures

La réalisation d’un traitement orthodontique chez l’enfant permet de résoudre les problèmes actuels de la bouche de l’enfant. Il leur permettra de mordre, de manger et de parler normalement et même le sourire sera plus beau.

Mais aussi, agir tôt permet d’éviter de nombreux problèmes à l’avenir. Parce que pendant l’enfance, les traitements sont plus rapides, plus confortables, plus efficaces et moins chers. Résoudre les troubles de l’occlusion pendant l’enfance permet d’avoir une bouche saine à l’âge adulte.

Cela pourrait vous intéresser ...
Qu’est-ce que l’orthodontie invisible ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Qu’est-ce que l’orthodontie invisible ?

Vous avez besoin d'être appareillé pour réaligner vos dents ? Avez-vous entendu parler de l'orthodontie invisible ? Découvrez ses avantages !



  • Castillo Merchán, Fernando Marcelo. Succión digital y maloclusión dentaria. BS thesis. Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología, 2020.
  • Beatriz, Carmen, et al. “HÁBITOS DE INTERPOSICIÓN. FACTORES DE RIESGO ASOCIADOS A LA MORDIDA ABIERTA.” Estomatologia2020. 2020.
  • Carrasco-Sierra, Miguel, Alba M. Mendoza-Castro, and Freya M. Andrade-Vera. “Implementación de la ortodoncia interceptiva.” Dominio de las Ciencias 4.1 (2018): 332-340.
  • Astegiano, Carolina, et al. “Ortopedia funcional: Alternativa de tratamiento para la mordida abierta anterior.” IV Jornadas de Actualización en Prácticas Odontológicas Integradas PPS-SEPOI (La Plata, 7 de julio de 2020). 2020.
  • Botero Mariaca, Paola María, et al. “Manual de ortodoncia interceptiva: teoría y práctica.” (2020).
  • Mella, Dayanne, et al. “Ortodoncia Preventiva e Interceptiva: Manejo de Mordida Abierta Anterior y Pérdida Dental Prematura. Reporte de enfoque de tratamiento.” Applied Sciences in Dentistry 1 (2021).
  • PEOPLE, ORTHODONTICS IN YOUNG. “REVISIÓN SISTEMÁTICA SOBRE LOS TIPOS DE TRATAMIENTOS RELACIONADOS CON LA ORTODONCIA INTERCEPTIVA EN JÓVENES Y NIÑOS.”
  • Parra-Iraola, Sandra Susana, and Andrea Gissela Zambrano-Mendoza. “Hábitos deformantes orales en preescolares y escolares: Revisión sistemática.” International journal of odontostomatology 12.2 (2018): 188-193.
  • Arévalo Rojas, Margarita, and Francesc Steve Michael Huamán Panduro. “Lesiones frecuentes de tejidos blandos por uso de brackets en alumnos de la escuela de Estomatología de la UCP, Iquitos–2018.” (2018).
  • Yenchong, Jaime Javier Mendoza, et al. “Avances de la odontopediatria y su relación con la ortodoncia presente y futura.” Polo del Conocimiento: Revista científico-profesional 5.5 (2020): 79-94.
  • Cedeño Mejía, Arianna Tamara. Instructivo para mejorar el control de higiene oral en pacientes con ortodoncia de la Facultad de Odontología de la UDLA. BS thesis. Quito: Universidad de las Américas, 2018, 2018.