Marcher après un repas : est-ce sain ?

La marche est une activité qui peut être facilement intégrée dans la routine quotidienne. Parfois, on marche après un repas. Est-ce sain de le faire ? Découvrez-le ici !
Marcher après un repas : est-ce sain ?

Dernière mise à jour : 06 décembre, 2020

La marche peut offrir plusieurs avantages pour la santé. Il s’agit d’un exercice simple qui favorise les soins cardiaques, facilite la combustion des calories et peut améliorer l’humeur. Cependant, est-il sain de marcher après avoir mangé ? Si certaines études suggèrent que c’est le cas, d’autres en doutent.

Aujourd’hui, nous partageons avec vous les effets possibles de la marche après le repas, une pratique courante qui semble avoir à la fois des avantages et des inconvénients. Continuez à lire !

Les avantages possibles de marcher après avoir mangé

La marche est une activité à faible impact qui peut être facilement intégrée dans la routine quotidienne. Parfois, elle est effectuée après le repas. Certaines études suggèrent qu’il s’agit d’une habitude qui présente des avantages pour l’organisme. Lesquels ?

1. Cela peut contribuer à faire baisser le taux de sucre dans le sang

Un des points clés de la gestion du diabète est de pratiquer régulièrement une activité physique. Un essai contrôlé, impliquant des personnes atteintes de diabète de type 2, a révélé que le taux de glycémie de ceux qui marchaient après leur repas principal était inférieur à celui de ceux qui ne marchaient qu’une fois par jour.

Les résultats de cette étude suggèrent que manger avec des restrictions en glucides et faire une courte promenade, environ 10 minutes après chaque repas, peut réduire la probabilité d’une augmentation excessive de la glycémie.

Une autre étude publiée dans Diabetes Care indique qu’une marche partielle et modérée améliore le contrôle du sucre dans le sang des personnes âgées pendant 24 heures.

Un homme contrôlant son diabète.
Certains éléments suggèrent qu’une promenade après les repas principaux peut contribuer à réduire les pics de glycémie.

En revanche, un article publié dans The Journal of Nutrition affirme que des promenades modérées après les repas n’ont aucun effet bénéfique sur la glycémie chez les adultes présentant un risque de maladie cardiovasculaire.

2. Marcher prend soin de votre santé cardiaque

L’exercice joue un rôle important dans le maintien de la santé du cœur. La marche quotidienne peut réduire le risque de maladie cardiaque. En fait, selon une publication dans Current Opinion in Cardiology, plus de temps passé à marcher a plus de bénéfices pour la santé cardiovasculaire, la circulation et la pression sanguine.

Ainsi, marcher après avoir mangé semble être une pratique favorable pour prendre soin du cœur. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande que les enfants jusqu’à 17 ans soient modérément actifs pendant 60 minutes par jour et les adultes pendant 150 minutes par semaine, soit environ 30 minutes par jour.

3. Cela peut améliorer la digestion

Comme l’explique un article de la revue BioMed Research International, marcher après un repas pourrait améliorer la digestion grâce à l’effet anti-inflammatoire de l’activité physique. Lorsque le corps fait de l’exercice, la graisse viscérale est réduite et des modifications métaboliques des lipides et du glucose se produisent, qui peuvent réduire l’état inflammatoire.

On pense également que l’exercice physique facilite le transit intestinal grâce à une meilleure digestion des aliments et une meilleure absorption des substances, selon une étude publiée dans le World Journal of Clinical Cases.

Malgré ces études, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer l’efficacité de l’exercice dans l’amélioration de la digestion.

Effets secondaires possibles

Il y a peu de preuves d’effets secondaires liés à la marche après avoir mangé ; cependant, des cas peuvent se produire. Certaines personnes présentent des symptômes inconfortables. Elles sont énumérées ci-dessous.

1. Malaise gastrique

Les symptômes des troubles gastriques sont les suivants : indigestion, nausées, vomissements, ballonnement de la zone abdominale, gaz, diarrhée et douleurs. Cela est dû à un apport élevé en glucides ou à des problèmes de digestion des aliments que l’on vient de manger. Pour éviter cela, il est conseillé de laisser passer environ 30 minutes avant de marcher.

Une personne qui a mal au ventre.
Marcher après avoir mangé semble causer des malaises à l’estomac chez certaines personnes. Cependant, les preuves manquent toujours.

2. Reflux gastro-œsophagien

Selon une étude sur “l’influence du mode de vie et des épisodes de reflux“, l’exercice physique peut déclencher la sensation de régurgitation chez les personnes en bonne santé souffrant de reflux gastro-œsophagien. Selon l’article, plus l’intensité de l’activité physique est élevée, plus les épisodes de reflux sont fréquents.

Conseils pour marcher après avoir mangé

Pour profiter des avantages possibles de la marche après le repas, il est utile de mettre en pratique les conseils suivants.

  • Comme l’ont expliqué des études antérieures, il est conseillé de marcher pendant 10 à 15 minutes après chaque repas principal de la journée. En fait, cela permet de respecter la durée d’activité physique recommandée par l’OMS.
  • Marchez à un rythme soutenu. Le jogging et la course à pied ne sont pas des exercices suggérés après les repas, car la forte intensité de ces activités peut provoquer des reflux ou des troubles gastriques.
  • Les Centers for Disease Control and Prevention du ministère américain de la santé et des services sociaux nous rappellent que marcher modérément, c’est marcher lentement jusqu’à 5 km par heure, sans changement significatif de la respiration ou du rythme cardiaque.
  • Le confort est la clé pour profiter de la promenade. C’est pourquoi vous devez essayer de porter des vêtements amples et des chaussures qui soutiennent vos talons.
  • Enfin, il est essentiel de boire de l’eau pour rester hydraté.

La réaction de votre corps à la marche après avoir mangé dépend de facteurs tels que votre santé, votre condition physique et l’intensité avec laquelle vous faites l’activité. Si vous avez déjà été malade, il est préférable de consulter votre médecin pour confirmer l’opportunité de commencer un programme d’exercices modérés ou élevés.

Cela pourrait vous intéresser ...
8 bonnes raisons d’aller marcher
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
8 bonnes raisons d’aller marcher

Aujourd'hui, les salles de sport ont pris le dessus sur les activités physique en plein air. Découvrez donc les bienfaits d'aller marcher chaque jo...



  • Hijikata Y, Yamada S. Walking just after a meal seems to be more effective for weight loss than waiting for one hour to walk after a meal. Int J Gen Med. 2011;4:447-450. doi:10.2147/IJGM.S18837
  • Murtagh, Elaine Ma; Murphy, Marie Hb; Boone-Heinonen, Jannec Walking: the first steps in cardiovascular disease prevention, Current Opinion in Cardiology: September 2010 – Volume 25 – Issue 5 – p 490-496 doi: 10.1097/HCO.0b013e32833ce972
  • Jan Bilski, Bartosz Brzozowski, Agnieszka Mazur-Bialy, Zbigniew Sliwowski, Tomasz Brzozowski, “The Role of Physical Exercise in Inflammatory Bowel Disease”, BioMed Research International, vol. 2014, Article ID 429031, 14 pages, 2014. https://doi.org/10.1155/2014/429031
  • Bujanda L, Cosme A, Muro N, Gutiérrez M. Influencia del estilo de vida en la enfermedad por reflujo gastroesofágico [Internet] Elsevier; 2007. Disponible en: https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0025775307726520
  • DiPietro L, Gribok A, Stevens M, Hamm L, Rumpler W. Three 15-min bouts of moderate postmeal walking significantly improves 24-h glycemic control in older people at risk for impaired glucose tolerance [Internet] Diabetes Care; 2013. Disponible en: https://care.diabetesjournals.org/content/36/10/3262
  • Abarca A. Ejercicio como tratamiento anti-inflamatorio [Internet] Scielo; 2016. Disponible en: https://www.scielo.sa.cr/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1409-00152016000100228
  • Bong S, Yeon K, Hee K, Jung O, On L, Joon K. Combined exercise improves gastrointestinal motility in psychiatric in patients [Internet] WJCC; 2018. Disponible en: https://www.wjgnet.com/2307-8960/full/v6/i8/207.htm
  • Aqeel M, Forster A, Richards E, Hennessy E, McGowan B, Bhadra A, Guo J, Gelfand S, Delp E, Eicher-Miller H. The effect of timing of exercise and eating on postprandial response in adults: A systematic review [Internet]. Nutrients; 2020. Disponible en: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7019516/
  • Prado E, Burini R. Carbohydrate-dependent, exercise-induced gastrointestinal distress [Internet]. PubMed; 2014. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25314645/
  • Prado E, Burini R. The impact of physical exercise on the gastrointestinal tract [Internet]. PubMed; 2009. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19535976/
  • Reynolds A, Mann J, Williams S, Venn B. Advice to walk after meals is more effective for lowering postprandial glycaemia in type 2 diabetes mellitus than advice that does not specify timing: a randomised crossover study [Internet]. PubMed; 2016. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27747394/
  • Reynolds AN, Mann JI, Williams S, Venn BJ. Advice to walk after meals is more effective for lowering postprandial glycaemia in type 2 diabetes mellitus than advice that does not specify timing: a randomised crossover study. Diabetologia. 2016 Dec;59(12):2572-2578. doi: 10.1007/s00125-016-4085-2. Epub 2016 Oct 17. PMID: 27747394.
  • Pahra D, Sharma N, Ghai S, Hajela A, Bhansali S, Bhansali A. Impact of post-meal and one-time daily exercise in patient with type 2 diabetes mellitus: a randomized crossover study [Internet]. PubMed; 2017. Disponible en: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28883892/