La meilleure alimentation anti cancérigène

24 février 2017

En plus de suivre une alimentation anti cancérigène riche en aliments frais, il est fondamental que nous ayons des habitudes de vie saines et que nous évitions le sédentarisme, ainsi que l’alcool et le tabac.

 

Les personnes souffrant de cancer sont de plus en plus nombreuses, surtout en Occident. Cela peut être du au type de vie que nous menons, à la pollution qui nous entoure ou au stress dont nous souffrons au quotidien.

Une autre cause se trouve être l’alimentation quotidienne. C’est pourquoi dans cet article, nous vous disons en quoi consiste la meilleure alimentation anti cancérigène et les aliments qu’elle inclut.

Alimentation anti cancérigène : manger pour ne pas tomber malade

alimentation-anticancerigene1

Pour nous alimenter de manière plus saine et prévenir l’apparition du cancer, notre alimentation doit se baser sur la consommation de produits frais, locaux, de saison, et le plus possible, biologiques ou écologiques.

  • La priorité revient aux fruits et légumes crus, les fruits secs et les céréales complètes.
  • Nous pouvons également ajouter des légumineuses, des herbes aromatiques, des épices et de l’huile d’olive.
  • En troisième place nous mettons les œufs et le poisson.

N’oubliez pas de lire : Connaissez-vous le pouvoir anti cancérigène des pépins de raisin ?

De plus, on recommande d’éliminer les produits manufacturés et raffinés (sucre et farines). Réduire l’ingestion de sodas, de viennoiseries et des aliments frits est l’étape suivante. Enfin, les viandes, les produits laitiers et la charcuterie doivent être de moins en moins consommés.

L’alimentation méditerranéenne peut nous être d’une grande aide si nous voulons éviter l’apparition de cancer, car ses ingrédients sont plutôt sains et beaucoup de plats contiennent de l’huile d’olive (c’est encore mieux si elle est extra vierge et de première pression).

diete

 

D’autre part, nos habitudes quotidiennes doivent être en accord avec l’alimentation anti cancérigène.

Si nous fumons, que nous buvons beaucoup d’alcool et que nous ne faisons pas d’exercice, il est davantage probable que nous souffrions de cette maladie (ou de n’importe laquelle : hypertension, diabète, insuffisance rénale, etc.).
Le sédentarisme est précisément un problème actuel dans les sociétés développées où il y a plus de patients souffrant de cancer.

Enfin il est nécessaire de rappeler que nous sommes en contact constant avec des substances cancérigènes : la pollution environnementale, l’utilisation de certains plastiques ou téflon et les benzopyrenes du tabac n’en sont qu’une partie.

Alimentation anti cancérigène : les aliments dont vous ne pouvez vous passer

Avant toute chose, il faut indiquer qu’on ne peut garantir à 100% la disparition du risque de souffrir de cancer, car il s’agit d’une maladie provoquée par différents facteurs (par exemple, héréditaire).

Cependant, nous pouvons minimiser les possibilités d’en souffrir si nous faisons de l’exercice au moins 30 minutes par jour, si nous mettons de côté le stress et le sédentarisme et si nous consommons les aliments suivants :

Le brocoli

aliment-alcalin-brocoli

 

De la même manière que toute la famille des crucifères (en incluant les choux et les choux de Bruxelles), le brocoli a des pouvoirs anti cancérigènes grâce à deux composants : le glucosinolate et l’isothiocyanate.

On recommande de consommer ce légume pour éviter l’apparition du cancer du sein, du colon, du poumon, de la vessie et de la prostate.

L’ail

L’odeur caractéristique et pénétrante de ce légume dont on ne peut manquer chez soi est due à ses composants anti cancérigènes (en plus d’être antiseptiques).

Pour obtenir de meilleurs résultats il vaut mieux le manger cru et à jeun. Dans cette « famille » de super aliments nous trouvons également l’oignon, les poireaux et la cébette. Ils évitent l’apparition du cancer de la gorge, de la bouche, de l’estomac et du colon.

Le thé vert

the-vert

Cette infusion riche possède un pouvoir antioxydant appelé EGCG qui arrête les dommages au niveau génétique ainsi que la formation des tumeurs.

Il est conseillé en remplacement du café ou du thé noir car il ne possède aucune contre-indication. Il protège de trois types de cancer : colon, vessie et estomac.

Les poissons bleus

Les hommes à partir de 30 ans doivent augmenter leur consommation de ce type de poisson (saumon, maquereau et thon, entre autres) car leurs propriétés anti-inflammatoires réduisent le risque de souffrir de cancer de la prostate.

Le yaourt nature

Ce type de produit laitier (aussi connu sous le nom de « grec ») contient des probiotiques qui favorisent la santé digestive et améliorent le système immunitaire.

L’ingestion d’un pot de yaourt nature par jour apporte au corps tous les composants nécessaires pour combattre certaines types de cancer (parmi eux, celui du colon).

Les céréales complètes

cereales-completes

A l’opposé des céréales raffinées, les grains entiers sont parfaits si nous voulons éviter le cancer du sein ou celui du colon. Surtout, on recommande de choisir l’avoine, le son et la graine.

Les carottes et les oranges

Toutes deux sont riches en vitamine C mais surtout en bêta-carotènes (qui leur donne la couleur orange). Ces antioxydants neutralisent les radicaux libres, des molécules qui peuvent générer le cancer du poumon, entre autres.

Il convient de les introduire crus dans l’alimentation. Mais également sous la forme de jus ou de smoothies le matin.

La tomate

Voici un autre des fruits anti cancérigènes qui nettoie l’organisme des radicaux libres, grâce au lycopène qu’il apporte.

Les hommes qui consomment des tomates à l’âge adulte ont moins de risque de souffrir de cancer de la prostate.

Au contraire de ce que l’on croit, dans ce cas il vaut mieux les manger cuites, car si elles sont crues leurs nutriments ne s’activent pas.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : Idées pour cultiver des tomates chez soi

Les graines de lin

bienfaits-graines-de-lin

Ces petites graines contiennent des œstrogènes végétaux appelés lignanes qui altèrent le métabolisme des hormones naturelles et évitent l’apparition du cancer du sein.

De plus elles apportent des acides gras Oméga 3 et des fibres qui stoppent l’avancée du cancer du colon.

Le tofu

Pour qu’il remplisse ses fonctions, il est indispensable que le soja soit organique.

Les iso flavonoïdes du tofu bloquent les effets des œstrogènes et réduisent tous les cancers liés à ces hormones (sein, ovaires, prostate).

Nous pouvons également consommer d’autres dérivés du soja, tant que les grains ne sont pas trop raffinés.

A découvrir aussi