Méthode SQ3R : comprendre pour retenir

La méthode SQ3R est une technique d'étude qui peut être très efficace lors de la préparation d'examens ou simplement pour apprendre quelque chose de nouveau. La technique est simple et peut être appliquée à tous les types de contenus.
Méthode SQ3R : comprendre pour retenir
Leidy Mora Molina

Relu et approuvé par l'infirmière Leidy Mora Molina.

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 13 janvier, 2023

La méthode SQ3R, également connue sous le nom de “Méthode Robinson”, est une technique de lecture active. Son but est de nous permettre de lire et d’apprendre plus efficacement. Elle s’est positionnée dans le monde comme l’une des plus performantes sur ces aspects.

Bien que conçue pour les étudiants, la méthode SQ3R convient à toute personne qui souhaite améliorer sa compréhension en lecture et sa capacité d’apprentissage. Le modèle a été créé par Francis P. Robinson en 1946.

Le nom de cette méthode est en fait un acronyme, dans lequel chaque lettre correspond à une compétence spécifique : Survey, Question, Read, Recite et Review.

Comment appliquer la méthode SQ3R ?

Femme qui lit un livre.
Le but de la méthode SQ3R est d’apprendre de manière plus efficace.

La méthode SQ3R vise à contribuer au développement de la capacité d’assimilation de nouveaux contenus. Elle aide à identifier et à comprendre les idées centrales d’une lecture.

Cette technique vise également à accroître la capacité d’évaluer les textes d’un point de vue critique. Comment appliquer la méthode SQ3R ? Suivez les cinq étapes suivantes.

1. Examiner (Survey)

La première étape de la méthode SQ3R consiste à examiner ou explorer. Cette étape dure 10 minutes au maximum et consiste en une approche superficielle du sujet à étudier. Il s’agit de lire rapidement certains contenus, tels que la table des matières, les titres et les sous-titres.

L’objectif est d’obtenir des informations générales sur le contenu du document. Cette étape permet de déceler la structure générale du texte et de dessiner une première carte mentale de ce qu’il contient. C’est la base de tout le reste.

2. Demander (Question)

La deuxième étape est également brève et consiste à se poser des questions sur le contenu que vous venez d’explorer. Les questions doivent se concentrer sur les doutes qui ont surgi au cours de l’examen initial.

De même, il est important d’identifier les contenus liés aux connaissances antérieures. Tout cela devrait prendre la forme d’une question. Vous pouvez écrire la question sur une feuille de papier, dans la marge de gauche, puis écrire la réponse dans la marge de droite.

3. Lire (Read)

La troisième étape de la méthode SQ3R correspond à la lecture active. Elle consiste à lire attentivement le texte, en essayant de saisir les idées développées par l’auteur et les données ou détails importants de l’écriture.

Cette étape doit être effectuée lentement. Il est même conseillé de faire une deuxième lecture pour approfondir la compréhension du texte. Si vous trouvez les réponses aux questions de l’étape précédente, la bonne chose à faire est de les noter.



[/atomik -lu-aussi ]

S’il y a des fragments incompréhensibles, il est conseillé de les relire pour mieux comprendre. Il convient de les reformuler avec vos propres mots. Cela aidera à consolider la compréhension.

4. Répéter (Recite)

La quatrième étape est appelée répétition ou récitation. Elle consiste à mettre de côté toutes les notes et à  reformuler le contenu avec ses propres mots. L’idée n’est pas de tout répéter littéralement, mais d’être en mesure de présenter les idées.

Formuler des questions critiques sur le sujet peut aider. De plus, il convient de faire un résumé général de ce qui a été lu. Cela permet non seulement d’augmenter la compréhension, mais aussi la mémorisation.

5. Revoir (Review)

Dans cette étape de la méthode SQ3R, l’apprentissage est renforcé. Il s’agit de relire le texte et de revoir toutes les notes qui l’entourent. C’est la phase la plus longue ; idéalement elle devrait se dérouler sur plusieurs jours, afin de bien mémoriser le tout.

6. Des tâches “supplémentaires”

Initialement, la méthode SQ3R ne couvrait que ces cinq étapes. Plus tard, deux autres tâches ont été ajoutées :

  • Enregistrer. Il s’agit d’écrire les idées les plus importantes. Vous pouvez aussi faire un tableau synoptique ou une carte conceptuelle.
  • Réfléchir. Il s’agit de réfléchir sur la matière travaillée dans le but d’émettre un jugement critique à son encontre. Cette réflexion doit également être associée à des connaissances antérieures.



[/atomik -lu-aussi ]

Les bienfaits de la méthode SQ3R

Lecture rapide pour gagner du temps.

Le principal avantage de la méthode SQ3R est qu’elle vous permet de tirer le meilleur parti de n’importe quel contenu, tout en assimilant et en incorporant les connaissances que vous avez déjà. Cette technique simple peut s’appliqyer à n’importe quel sujet.

De plus, la méthode SQ3R :

  • Contribue au développement de la capacité à extraire les idées principales d’un texte
  • Augmente la capacité de hiérarchiser le contenu
  • Permet d’optimiser le temps de lecture
  • Facilite l’établissement de liens entre les connaissances antérieures et nouvelles
  • Améliore la relation entre le temps passé et l’efficacité de l’apprentissage
  • Constitue une technique qui facilite la mémorisation
  • Permet d’adapter l’apprentissage aux objectifs individuels

Pourquoi choisir la méthode SQ3R ?

L’un des aspects les plus intéressants de cette technique est qu’elle implique de porter des jugements critiques sur le texte. Cet aspect est très important, car il va au-delà de la compréhension et encourage la production de ses propres idées.

La méthode SQ3R est très fonctionnelle. Au fur et à mesure que vous l’utilisez, elle devient plus facile à appliquer, car elle ne comprend que cinq étapes faciles à retenir. Bien utilisée, c’est un outil qui fait gagner un temps précieux.

Cela pourrait vous intéresser ...
Découvrez les bienfaits de lire le soir pour votre cerveau
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Découvrez les bienfaits de lire le soir pour votre cerveau

se déconnecter du bruit mental qui nous fait parfois tant souffrir. En fait, lire le soir présente de nombreux avantages pour notre cerveau.



  • Ainciburu, M. C. (2008). ¿Basta repetir? Lógicas y vericuetos del proceso de aprendizaje de palabras en una lengua extranjera. Actas del Programa de formación para profesorado de ELE, 41-62.
  • Afanador, T. HACER UN RESUMEN. Acta Bioethica2014, 20(2), 271-277.
  • Cabrera Mejía, T. L. (2015). El uso de la técnica SQ3R (SURVEY, QUESTION, READ, RECITE, REVIEW) y su beneficio del idioma inglés en los estudiantes de los Décimos 13 y 14 de la Unidad Educativa Temporal Bolívar de la ciudad de Ambato, Provincia de Tungurahua (Bachelor’s thesis, Universidad Técnica de Ambato. Facultad de Ciencias Humanas y de la Educación. Carrera de Idiomas.).

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.