Mon bébé pleure après les repas : que faire ?

14 juillet 2020
Peut-être est-ce parce que les muscles de l'oesophage ne sont pas complètement développés, ou que la mère qui allaite consomme des aliments qui irritent le bébé. Quoi qu'il arrive, le pédiatre doit évaluer la situation.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un bébé pleure après les repas. Dans tous les cas, il s’agit d’une source de stress et d’inquiétude pour les parents. En effet, le fait qu’un bébé pleure après les repas ne semble pas normal. Que faire dans ce cas ? Dans cet article, nous vous expliquons quelles sont les différentes causes de cette réaction ainsi que les solutions à tester.

Pour quelles raisons un bébé pleure après les repas ?

Pour y remédier, il faut d’abord connaître la cause à l’origine de cette réaction. Il existe plusieurs causes possibles à cet égard. Quoi qu’il arrive, il est toujours conseillé de consulter un pédiatre afin qu’il évalue la situation.

Allergies alimentaires

Votre bébé pleure après les repas ? Cela peut être dû à des allergies alimentaires

Si la mère allaite son bébé, elle doit garder à l’esprit que tout ce qu’elle mange, le bébé l’ingère également. Par conséquent, certains aliments peuvent provoquer des allergies chez le nourrisson. Il faut alors identifier ces aliments qui entraînent des pleurs chez le bébé pendant ou après les repas.

D’autre part, c’est la même chose chez les bébés qui sont nourris avec les biberons. Si un nourrisson développe une allergie à l’un des composants du lait maternisé, il est normal qu’il pleure pendant et après les prises. Il est donc indispensable de consulter le pédiatre au sujet des symptômes apparents.

Quelques aliments consommés par la mère qui irritent le bébé

Effectivement, comme nous l’avons dit auparavant, il se peut que certains aliments ingérés par la maman irritent le bébé. A cet égard, il existe quelques aliments qu’il vaut mieux éviter pendant l’allaitement :

  • Légumineuses (pois chiches, fèves)
  • Agrumes
  • Aliments piquants
  • Oignon
  • Café
  • Brocoli et chou-fleur

Découvrez également : Les 9 allergies les plus communes chez les enfants

Reflux gastro-œsophagien

Mon bébé pleure après les repas, que faire ?

L’aliment arrive dans l’estomac en passant par l’oesophage. Cependant, en cas de reflux, le contenu de l’estomac remonte et entraîne une irritation. Cette sensation est assez inconfortable et il est tout à fait normal que le bébé pleure après les repas s’il souffre de reflux gastro-œsophagien.

Chez les bébés, le muscle de l’oesophage n’est pas encore complètement développé. Il n’est donc pas surprenant que les aliments remontent dans l’estomac. En effet, c’est l’une des complications les plus fréquentes.

Par conséquent, en plus de pleurer, les bébés vomissent généralement le lait. Néanmoins, à mesure qu’ils grandissent et que le muscle de développe, les symptômes et les pleurs devraient disparaître.

Ainsi, le reflux gastro-œsophagien est normal. Cependant, s’il dure trop longtemps (plus de 12 mois), il se peut que le bébé souffre de la maladie du reflux gastro-œsophagien (RGO), ce qui requiert un traitement médical. Parmi ses symptômes, on trouve :

  • Vomissements après les repas
  • Régurgitation même après la première année
  • Irritabilité et pleurs après les repas
  • Refus de manger
  • Pas de prise de poids

Dans ces cas, le pédiatre exigera la réalisation des tests de diagnostic. Une fois la maladie détectée, il commencera le traitement approprié.

Une pratique incorrecte

Il se peut que le bébé soit nourri dans une mauvaise position et de façon incorrecte. Ainsi, il ingère de l’air avec la nourriture ou mange de manière trop rapide. Cela peut entraîner des pleurs et des gênes désagréables après les repas.

Lisez aussi : Les différentes causes de la constipation chez les bébés

Que faire lorsqu’un bébé pleure après les repas ?

 

En fonction de l’origine des pleurs, vous pouvez appliquer certaines méthodes. Cependant, quoi qu’il arrive, il est primordial de consulter le pédiatre :

  • Si la maman allaite son bébé, il est essentiel qu’elle suive une alimentation équilibrée et saine et qu’elle ingère des aliments doux et sains. Il est donc préférable d’éviter la consommation de café ou d’autres aliments qui pourraient irriter le petit
  • Toujours faire roter le bébé après chaque repas. Cela évitera qu’il accumule des gaz et qu’il pleure après avoir mangé
  • Faire attention à la position du bébé lors de ses repas de façon à ce qu’il mange calmement et n’ingère pas d’air
  • Changer de lait maternisé si le médecin le suggère. Il se peut que le bébé soit allergique aux protéines du lait. Par contre, c’est le pédiatre qui doit être à l’origine de ce changement