Mon partenaire me fait me sentir mal, que puis-je faire ?

Si votre partenaire vous fait vous sentir mal, il est évident que votre couple ne fonctionne pas. Découvrez ici comment agir en conséquence.
Mon partenaire me fait me sentir mal, que puis-je faire ?

Dernière mise à jour : 01 janvier, 2022

Votre partenaire doit être votre refuge, votre lieu sûr, un espace où vous vous sentez aimé, respecté et reconnu. Ce n’est pas une utopie ou le reflet de normes élevées. C’est le minimum à exiger dans tout lien affectif. Pour cette raison, si votre partenaire vous fait vous sentir mal constamment ou souvent, vous n’avez pas à vous résigner. Bien au contraire, vous devez analyser la situation et chercher une solution.

Il est vrai que toutes les relations connaissent des hauts et des bas. Nous avons tous, à un moment donné, perdu nos nerfs et avons élevé la voix ou prononcé un mot blessant. Cependant, lorsque cela devient la norme, les conséquences psychologiques et émotionnelles peuvent être dévastatrices. Par conséquent, nous vous encourageons à évaluer la gravité de votre situation et à chercher une solution.

“Mon partenaire me fait me sentir mal”

Cette expression “me fait me sentir mal” fournit peu d’informations et offre peu de marge de manœuvre. Cela signifie que vous ne savez pas exactement ce que vous ressentez ni pourquoi. Précisément, ce manque de clarté peut vous amener à minimiser vos sentiments et ainsi à permettre la situation de dégénérer. C’est pourquoi il est essentiel d’avoir un large vocabulaire émotionnel.

Demandez-vous à quel moment votre partenaire vous fait vous sentir mal. Voici quelques-unes des réponses les plus courantes.

  • Invalidation. Vos émotions ne sont pas importantes et vous n’avez pas le droit de vous exprimer.
  • Humiliation. Votre partenaire a honte de vous, vous fait vous sentir inférieur.
  • Contrôle. La relation est étouffante, car votre partenaire supervise tous les domaines de ma vie et décide pour vous.
  • Manipulation. Vous finissez souvent par faire des choses que vous ne voulez pas faire pour que votre partenaire ne se fâche pas ou ne soit pas triste.
  • Mépris. Vous avez l’impression que votre partenaire éprouve du dégoût ou du rejet envers vous, qu’il ne vous considère pas comme une personne digne et précieuse.
  • Ignorance. Vous devez supplier votre partenaire de passer du temps avec vous ou de vous prendre en compte. Vous n’êtes jamais sa priorité.
Mépris du partenaire.

Les façons dont votre partenaire peut vous faire vous sentir mal

Pourquoi ces émotions apparaissent-elles ? Dans la plupart des cas, elles ne surgissent pas de nulle part, mais découlent plutôt d’un comportement inapproprié de la part du partenaire. Voyons quels sont ces comportements.



Plaintes et critiques

Votre partenaire critique constamment votre façon d’être, de penser, de ressentir et d’agir. Il met en évidence vos défauts et n’apprécie pas vos vertus. Vous avez alors l’impression que vous ne faites rien de bien et que vous devez changer.

Taquineries malveillantes, injures et dévalorisations

Les mots ont un grand pouvoir, même s’ils sont prononcés sur un ton qui se veut humoristique. Les insultes et les disqualifications, les taquineries et les sarcasmes minent l’estime de soi et génèrent de gros dégâts émotionnels.

De plus, s’ils sont prononcés en public, ils créent un grand sentiment d’humiliation. Ce type de violence psychologique est l’un des plus courants dans les relations amoureuses des adolescents et un exemple flagrant du manque de respect qui prévaut.

Chantage et manipulation émotionnelle

La manipulation émotionnelle a pour but de faire en sorte que l’autre agisse comme on le souhaite, en utilisant les sentiments comme monnaie d’échange. Ainsi, votre partenaire peut dire des phrases du type « si tu m’aimais vraiment, tu ferais ça ». Mais il peut aussi se mettre en colère ou vous punir par le silence.

Le gaslighting

Une personne qui est victime de gaslighting finit par douter de son propre jugement et de ses critères et est à la merci de la violence conjugale. Si votre partenaire vous fait douter de votre intuition et de vos émotions, mettez un terme à cette situation.

Manque d’empathie et de responsabilité émotionnelle

Enfin, si votre partenaire vous met mal à l’aise, c’est peut-être parce qu’il manque d’empathie. Il ne se soucie probablement que de lui-même et, lorsque vous exprimez vos besoins et vos émotions, il se désengage. Cela vous donne l’impression d’être seul dans cette relation.



Les causes à l’origine de ce comportement

Si votre partenaire vous fait vous sentir mal, vous devez tenir compte du fait que plusieurs facteurs peuvent converger. Nous les détaillons ci-dessous.

  • Caractéristiques personnelles de votre partenaire. C’est peut être une personne égoïste, égocentrique ou narcissique. Il pouvez avoir un style d’attachement peu sûr, un manque de compétences sociales et une faible intelligence émotionnelle.
  • Dynamique de la relation. Ce type de comportement est fréquent dans les relations qui présentent un déséquilibre ou une hiérarchie très marquée. Ainsi, il est possible que votre partenaire occupe une position plus élevée dans laquelle il a plus de privilèges que vous.
  • Traits de votre personnalité. Il est important de souligner que, si vous restez dans une relation de ce type, il est probable que vous ayez aussi des aspects à travailler. Peut-être avez-vous une faible estime de vous-même, peut-être avez-vous peur du rejet ou de l’abandon ou peut-être que vous avez  besoin de plaire aux autres et avez donc une faible capacité à fixer des limites.
Couple avec des insécurités.

Que faire ?

Il est important que vous ne le laissiez plus agir de la sorte. Vous devez donc commencer par fixer des limites : ne laissez aucun de ces comportements se répéter. Pour ce faire, vous devrez apprendre à communiquer avec assurance et vous devrez perdre la peur de mettre un terme à la relation. Les ultimatums sont inutiles si vous n’êtes pas disposé à en assumer les conséquences.

Si votre partenaire est capable de reconnaître sa faute et son degré de responsabilité, un accompagnement professionnel peut être d’une grande aide. Tant au niveau individuel, pour acquérir les compétences relationnelles manquantes, qu’en tant que partenaire.

Que vous décidiez de poursuivre la relation ou que vous choisissiez de la quitter, il est essentiel que vous travailliez sur les aspects qui vous ont amené à établir et à maintenir une relation de ce type. Soigner les blessures, améliorer l’estime de soi et les compétences en communication seront essentiels dans les deux cas.

En guise de conclusion, gardez à l’esprit que vous êtes votre priorité. Soyez attentif aux signes et, en cas de manque de respect, d’abus ou de mépris, agissez et ne cherchez pas de justification à ces actes. Si vous ne vous voyez pas capable de mettre un terme la relation, demandez de l’aide.

Cela pourrait vous intéresser ...
Doutes en amour : que m’arrive-t-il ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Doutes en amour : que m’arrive-t-il ?

Avoir des doutes en amour est parfaitement normal. Mais attention, ils peuvent conditionner votre vie et celle de votre partenaire.



  • Sweet, P.L. (2019). The sociology of gaslighting. American Sociological Review. 84(5): pp. 851 – 875.
  • Castelló, J. (2000). Análisis del concepto dependencia emocional. In I Congreso Virtual de Psiquiatría (Vol. 5, No. 8).
  • Sainz, Y. E., Castro, M. G., Sandoval, A. M., & Quintana, Y. S. (2007). Violencia en el Noviazgo Adolescente. Revista Internacional De Psicología8(02), 1–34. https://doi.org/10.33670/18181023.v8i02.46